Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 14:01

Ce devait être en juin, ce sera en octobre… si aucune autorité s'y oppose, l'Antre des livres, à Orange les 10 et 11 octobre.
C'est une version un peu réduite à cause du changement de salle et des conditions sanitaires à respecter, mais ce sera une version de qualité, autant pour son programme que pour la sélection d'éditeurs présents.

Comme chaque année depuis 13 ans, Elan Sud, sponsor de cette manifestation, présentera ses auteurs ayant des nouveautés, le fond du catalogue et proposera aussi sur son stand librairie une grande sélection d'ouvrages issus de l'édition indépendante.

 

Les tables rondes
Samedi 10 octobre

15 h – Création,  littérature et inconscient familial
Camille Claudel a fait couler beaucoup d’encre.  Aller aux racines de la création, vaste programme.
Avec : Danièle Dravet-Baur (l'Art Dit) et Laurence Creton (Elan Sud)
animée par Corinne Niederhoffer

Laurence Creton, Corinne Niederhoffer et Danièle Dravet-Baur
Laurence Creton, Corinne Niederhoffer et Danièle Dravet-Baur

Dimanche 11 octobre
10 h 30 – Aux frontières du réel
, le roman fantastique et les méandres de l’esprit
La littérature s’écrit-elle comme un jeu de rôle ?
Avec : Cédric Totée (Elan Sud), et Celia Barreyre (Marathon), 
animée par Thomas Hintermeier

Celia Barreyre, Thomas Hintermeier et Cédric Totée
Celia Barreyre, Thomas Hintermeier et Cédric Totée

15 h 30 – Résistance
En France, le terme Résistance se confond avec la période historique de lutte contre l’occupant nazi. Pourtant, cet esprit de résistance se manifeste dans de multiples domaines.
Avec : Emmanuel Jeantet (C’est-à-dire)  et Jean Dherbey (Elan Sud)
animée par Jean-Pierre Cendron (Elan Sud)

Emmanuel Jeantet, Jean-Pierre Cendron et Jean Dherbey
Emmanuel Jeantet, Jean-Pierre Cendron et Jean Dherbey

Auteurs présents :
Bruno Alberro, Jean-Pierre Cendron, Jean-Philippe Chabrillangeas, Laurence Creton, Jean Dherbey, Brigitte Dubicki, Dominique Lin, Myriam Saligari, Cédric Totée. 

Bruno Alberro, Jean-Pierre Cendron, Jean-Philippe Chabrillangeas, Laurence Creton, Jean Dherbey, Brigitte Dubicki, Dominique Lin, Myriam Saligari, Cédric Totée.
Bruno Alberro, Jean-Pierre Cendron, Jean-Philippe Chabrillangeas, Laurence Creton, Jean Dherbey, Brigitte Dubicki, Dominique Lin, Myriam Saligari, Cédric Totée.

 

Partager cet article

Repost0
17 août 2020 1 17 /08 /août /2020 09:36

Les 5 nouveaux titres 2020 sont déjà disponibles sur le site. Vous pourrez aussi découvrir les premières pages et la vidéo de présentation de chaque auteur.

Elan Sud.com

Août
• Dimanche 29,  Myriam Saligari et Dominique Lin sur le stand Elan Sud à la Journée du livre et des mots  organisé par  le village des talents créatifs de Puget sur Argens [83].

Les nouveautés de l'année + le catalogue de fond.

 

Septembre

• Lundi 7, Denise Déjean invitée à La Librairie Des Couverts à mirepoix [09] de 10h à 12h30

•  Dimanche 13, Myriam Saligari et Dominique Lin sur le stand Elan Sud à Livres en fête de Roussillon [84]

• Mercredi 23, Jean-Philippe Chabrillangeas en dédicace à Cultura La valentine de Marseille.

Octobre

•  Samedi 10 et dimanche 11, L'Antre des livres, Salon de l'édition indépendante à Orange!

Éditeurs, auteurs, illustrateurs.

Auteurs présents:
Dominique LIN, Laurence Creton (participera à la rencontre Camille Claudel samedi après-midi), Brigitte Dubicki, Myriam Saligari, Jean-Philippe Chabrillangeas, Jean Dherbey (participera à la rencontre Histoire et Résistance dimanche après-midi), Cédric Totée (participera à la rencontre Aux frontières du réel dimanche matin), Jean-Pierre Cendron (animera la rencontre Histoire et Résistance dimanche après-midi)

Le programme bientôt en ligne : cliquer ici 

• Samedi 24, Denise Déjean invitée à La Librairie Surre à Foix [09] de 15h à 18h

 

Soutenir l'édition indépendante, c'est garantir la diversité littéraire, cliquez ici

 

Lisez les premières pages de chaque roman et profitez de l’offre de frais de port offerts sur elansud.com

 

Restez en contact : inscrivez-vous à la lettre d’info !
Et toute l’année, retrouvez-nous à la librairie Élan Sud : 233 rue de Rome à 84100 Orange ou sur elansud.co

Agenda Elan Sud
Agenda Elan Sud
Agenda Elan Sud
Agenda Elan Sud
Agenda Elan Sud
Agenda Elan Sud

Partager cet article

Repost0
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 11:11

Vendredi 7 août dans les jardins d'Elan Sud à Orange vers 19h, une trentaine de personnes avait fait le déplacement pour assister à la rencontre entre Laurence Creton, Camille Claudel, nos enfants de marbre, et Myriam Saligari, Au bout du conte, animée par Corinne Niederhoffer.

Ces deux romans parus le 15 mars 2020 n'ont pas pu profiter de la promotion attendue à cause du confinement décrété deux jours plus tard. Cela ne les empêche pas de recevoir un accueil très favorable du public.

Corinne nous a proposé, pendant plus d'une heure, de découvrir les points communs de ces deux romans aux apparences pourtant éloignées.
L'art, bien sûr est omniprésent avec les sculptures de Claudel et Rodin,
klimt, Pollock, Klein, l'art tribal… Watteau, Fragonard, mais aussi la musique, la quête de l'autre et de la perfection, l'imploration, la famille et enfin le voyage. Le voyage vers l'autre, mais aussi vers soi-même.

La vidéo ci-dessous vous permettra d'apprécier ces échanges.

 

Chaque auteure s'est prêtée au jeu des questions avec grâce et enthousiasme ainsi qu'aux quelques minutes demandées par les lecteurs nombreux à demander une dédicace.

 

Introduite par quelques notes de musique et entrecoupée de lectures d'extraits, cette rencontre s'est terminée doucement dan la fraîcheur de la nuit, en dégustant quelques plats apportés par chacun et une sélection de vin servie par notre amie modération, de Côté Rhône, place Clémenceau à Orange.

Merci à Christine Matos, Cécile Marinelli et Dominique Lin pour la musique et les lectures d'extraits, et à Cédric Bourelle pour le choix judicieux de la cuvée "50/50" appropriée à cette double rencontre.

 

Les premières pages sont en accès libre en suivant les liens des titres sur elansud.com.

Camille Claudel, nos enfants de marbre, et Au bout du conte

 

Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]
Laurence Creton et Myriam Saligari reçues dans les jardins d'Elan Sud [vidéo]

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2020 2 21 /07 /juillet /2020 16:59

Enfin, oui, enfin, un premier Salon du livre, avec de nombreux lecteurs… cela faisait si longtemps !

 

Depuis 10 ans, Elan Sud est présente à Tarascon-sur-Ariège, et ne raterait ce rendez-vous sous aucun prétexte.

Cela a commencé avec un Salon du livre pendant 6 ans. Ce Salon ayant disparu, nous n’avons pas voulu couper le lien avec le lectorat fidèle qui, chaque année, venait découvrir les nouveautés, et se mettait à jour d’une année sur l’autre. C’est pour cela que nous avons décidé, il y a 4 ans, de revenir avec le catalogue Élan Sud, mais aussi avec des livres des éditeurs indépendants que nous suivons à l’Antre des livres.

Ce ne sont pas moins de 400 références que nous proposons aux lecteurs d’Ariège chaque année, et ils nous le rendent bien. Des auteurs font le déplacement pour venir rejoindre Denise Déjean, de Tarascon, et cette année, c’était Myriam Saligari et Dominique Lin qui sont venus présenter leur nouveauté, Au bout du conte et Tempo de Santiago.

 

À Tarascon, nous sommes presque en famille. Ambiance chaleureuse, sous le signe du rire, voire du fou-rire, plaisir de revoir des lecteurs des années précédentes, mais aussi ambiance bizarre derrière le masque ou la visière… Qu’à cela ne tienne, les contacts ont bien eu lieu, tout en respectant les distances nécessaires, les protections et le gel hydroalcoolique. Pas d’embrassades ni de serrages de mains, pourtant ça démangeait, mais… gare au Covid !


Le matin, comme il est de coutume, Monsieur Sutra, le maire de Tarascon, est venu nous souhaiter la bienvenue, mais aussi un excellent anniversaire à Denise qui en a profité pour présenter son nouveau-né de quelques jours, le recueil de contes, Un, deux, trois, nous allons au bois… le tout suivi d’un apéritif.

 

L’après-midi, Denise et Myriam ont mis en parallèle leurs deux romans, Bleu Pyrène et Au bout du conte, devant un public qui s’est empressé de demander une dédicace en fin de présentation. Puis, ce fut le tour de Dominique qui, pour le goûter, a lu son dernier conte.

 

La journée s’est envolée sans nous laisser le temps de souffler, nous avons quitté la ville avec la promesse de nous revoir l’année prochaine.  Un immense merci à la mairie de Tarascon, aux sponsors, et aux lecteurs venus nous voir !

Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin
Premier Salon de l'année à Tarascon-sur-Ariège le 19 juin

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 17:44

Lectrice passionnée et bibliothécaire depuis trente ans, Ghislaine de Rochefort tient son fidèle auditoire au courant des nouveautés, dont les parutions d'Élan Sud, sur les ondes de la station de radio RCF d'Avignon.

Un grand merci à elle!

 

Dans son émission de samedi 11 juillet, pas moins de 2 livres au programme:

 

Camille Claudel, nos enfants de marbre de Laurence Creton

 

et

 

Au bout du conte, de Myriam Saligari

 

En cliquant sur les titres, vous pourrez découvrir les premières pages de ces deux romans.

 

Pour rappel, nous recevons ces deux auteures à Elan Sud le vendredi 7 août pour un regard croisé sur leurs deux romans parus dans la collection élan d'elles.
Les détails en cliquant ici.

 

Myriam Saligari et Laurence Creton en chronique sur RCF

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 09:32

Vendredi 7 août 2020 à 19 h
Regards croisés de 2 romans sur l'art et le désir à Orange

 

myriam Saligari, Laurence CretonDeux auteures, Laurence Creton et Myriam Saligari, deux romans, deux univers aux convergences multiples sous des formes différentes.
Nous aborderons, entre autres, les points communs de ces deux romans qui éclairent, comme le propose la collection élan d'elles, la féminité dans son intemporalité et toute sa diversité. Comme il n'y a pas de femmes sans les hommes… et inversement, nous explorerons aussi la relation de couple, houleuse entre Camille Claudel et Rodin sous la forme épistolaire, mouvante entre le peintre, Mathilde et Alice dans un roman sur la route.
L'art est aussi présent dans ces deux textes: la sculpture, bien entendu, mais aussi la peinture, la musique et la poésie… tout un programme tout en douceur et en finesse.

Si le temps le permet, nous ferons cette rencontre dans le jardin.
Bien entendu, toutes les mesures barrières seront prises afin de pouvoir profiter de l'été avec d'autres auteurs.
Vous pourrez rencontrer Myriam Saligari et Laurence Creton à partir de 18h si vous le souhaitez.

Les premières pages du roman Au bout du conte sont en ligne ici:
https://elansud.com/boutique/elan-delles/85-au-bout-du-conte-9782911137716.html

Les premières pages du roman épistolaire Camille Claudel, nos enfants de marbre sont en ligne ici:
https://elansud.com/boutique/elan-delles/84-camille-claudel-nos-enfants-de-marbre-9782911137655.html

Côté Rhône, partenaire d'Elan SudCette rencontre sera suivie de la dégustation des plats que vous aurez apportés et de la dégustation de vin (avec modération) sélectionné par Cédric Bourelle, caviste de Côté Rhône, 19 place Clémenceau à Orange.

Entrée libre, nombre de places limité, sur réservation uniquement au 04 90 70 78 78 ou à librairie@elansud.fr


Librairie ouverte toute la journée

Librairie Elan Sud:  Plan d’accès : https://goo.gl/maps/DDCjt
Deux auteures le 7 août, 19h à Elan Sud
Deux auteures le 7 août, 19h à Elan Sud

Partager cet article

Repost0
13 juin 2020 6 13 /06 /juin /2020 11:21

France Bleu Vaucluse soutient les éditeurs et libraires en leur ouvrant leur micro. Aujourd’hui, Nathalie Mazet ouvre le sien à Dominique Lin, qui est aussi chroniqueur, pour qu’il nous révèle un coup de cœur : Au bout du conte, de Myriam Saligari, paru le 15 mars, juste au début du confinement.
Comme il le dit :
« Les romans de Myriam Saligari sont un rendez-vous que j’attends tous les deux ans, un rendez-vous galant avec la féminité, avec l’art. Mais c’est surtout un rendez-vous avec son écriture fluide, fine, délicate. Je ne peux que vous conseiller de lire Au bout du conte, paru au mois de mars juste au début de cette période perturbée. »

 

Écoutez l’entretien

 

 

Les premières pages sont en ligne sur le site, cliquer ici.

 

Pour lire la chronique complète de Dominique Lin, car le temps de radio est très court, cliquer ici

Chronique radio France Bleu : Au bout du conte, de Myriam Saligari
Chronique radio France Bleu : Au bout du conte, de Myriam Saligari

Partager cet article

Repost0
6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 14:10

En approchant le roman de Myriam SALIGARI, Au bout du conte, voici que mon esprit s’emballe.  Ici se découvre une plume d’une rare qualité.  L’auteure approche l’inavouable sentiment de trahison possible.  C’était risqué de se lancer sur cette voie, je veux dire, avec l’originalité d’un récit qui couvre les raisons d’un basculement de vies.  Oui, j’ai conjugué le mot « vie » au pluriel, car j’imagine qu’un amour se déroule au minimum en binôme.  Deux êtres qui se lient pour un futur qu’ils espèrent éternel jusqu’au jour où la banalité s’installe.  Voici ce qui devrait nous alerter, voici ce que nous devrions fuir…  La monotonie est cruelle quand elle épuise les sentiments, c’est ainsi pour toutes choses, la nouveauté « attire » par soif d’aventure.  Oui, mais, les flagrances étonnantes ne sont pas toujours éternelles…  Se lancer vers une floraison de mars en reniant tout ce qui avait été construit, voici pari risqué, voici folie qui brise une partie de l’humanité.  Certes, les filles sont plus jolies les unes plus que les autres.  Oui, elles possèdent chacune un attrait particulier.  Quand est-il sur la durée ?  Comment faire la différence entre fantasme et la fusion qui permettrait de s’élever à deux ?  Partir pour trouver quoi ?  Retrouver peut-être ce que l’on rejette en cet instant précis ?

 

« Au bout du conte » nous parle d’une rencontre.  Le talent de la narratrice  se dévoile dans les détails.  Une rencontre, certes, mais qui se déroule dans un décor particulier, dans des circonstances peux banales.  Je ne vais pas vous essouffler en propos alambiqués, ce n’est pas nécessaire. Ici, dans ce roman, les mots se posent sans qu’un seul instant le lecteur se lasse du plaisir de lire.  C’est beau, c’est simple, d’une fluidité jolie qui nous déchire entre espoir et grande peine.  On ne peut éviter la souffrance sachant qu’une lettre attend d’être lue pour révéler une trahison.  Partir, tourner la page pour une vie nouvelle, on peut le comprendre cependant, ce nouveau départ se ferait au détriment de l’autre…  Aimer pendant vingt ans et décider de fuir…  Amour ou pulsion ?  Peut-être qu’après tout le dictionnaire aurait raison : Amour : Sentiment intense et agréable qui incite les êtres à s’unir.  OK, d’accord et puis ?  Chacun pour soi ?  On prend, on jette au risque de… tout ceci pour dire que ce roman est une perle. 

Philippe De Riemaecker

La suite de la chronique ici

Partager cet article

Repost0
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 14:00
Les 3 nouveaux titres d'Elan Sud sont disponibles

Nous vous les avions annoncés, ils sont là !


• Collection élan d'elles

Au bout du conte, de Myriam Saligari

Camille Claudel, nos enfants de marbre, de Laurence Creton

• Collection élan J

Tempo de Santiago, de Dominique Lin

 

En cliquant sur les titres, vous pouvez en lire le résumé, visionner la présentation du livre par son auteur, et le commander directement si vous le souhaitez.

 

Vous pourrez les découvrir:

• Samedi 14 mars, Dominique LIN à Sault (84) à la librairie à partir de 14h, puis rencontre à 17h

• Samedi 21 mars, Laurence Creton et Dominique Lin à Saint-Quentin-Fallavier (38), salle du Médian

• Vendredi 27, Myriam Saligari invitée à la librairie Elan Sud à Orange (84) à 19h30

Partager cet article

Repost0
5 mars 2020 4 05 /03 /mars /2020 10:03

La Blanche, c’est comme cela qu’on l’appelle en interne, possède ce petit truc en plus que Corinne Niederhoffer, sa créatrice, évoque chaque fois qu’elle en parle. Non pas que les autres collections ne soient pas soignées, mais… c’est élan d’elles.


Couverture monochrome en Rives Design, intérieur en Munchen bouffant main de 2 (pour les connaisseurs) avec juste une teinte naturelle pour que le blanc du papier n’éblouisse pas à la lecture. C’est aussi son folio particulier reprenant le logo de la collection. Oui, la collection élan d’elles a tout de la distinction que l’on attribue généralement à la femme, tout en respectant la diversité qu’est la féminité.

 

« Collection résolument féminine sans être féministe. Des créations ou des rééditions de textes choisis, intimes, révélant parfois la difficulté d’être Femme, d’ici ou d’ailleurs, dans un monde résolument masculin… »

 

Dans un monde résolument masculin… cette dernière précision résonne comme un refrain mille fois confirmé par les comportements, et malheureusement martelé par l’actualité.
Nous nous efforçons de garder cette collection digne, fière, délicate, mais aussi courageuse, intemporelle, universelle. Chaque titre à son actif peut être lu aujourd’hui comme hier, ou dans 10 ans ou plus.

 

15 titres affichent fièrement ce logo sur leur couverture, et chaque auteure en est fière, car il ne suffit pas d’être une femme, encore faut-il que le fond du roman aborde une facette de la féminité, pose un regard intemporel sur cette nature complexe et riche à la fois.
Cette année, deux nouveautés portent à 15 le nombre de titres de la collection :

Camille Claudel,
nos enfants de marbre

Préface de Noëlle Châtelet

Sculptrices, Camille Claudel et Jessie Lipscomb se sont connues dans l’atelier de Rodin. En France, comme en Angleterre, être artiste-femme est compliqué, surtout dans l’ombre du Maître. Quand le doute l’envahit, celle qui signe Mademoiselle Say se raccroche à son frère Paul. Fragments épistolaires.


Quand il avait laissé cette lettre pour Mathilde à l’hôtel la Pomme d’Ève, il n’imaginait pas que, vingt ans plus tard, ils vivraient toujours ensemble. Ce matin il s’en va. Sur la table, juste un mot, avant le départ vers Cadaqués. Alice la conteuse sera-t-elle au rendez-vous ? Un pari risqué où son avenir va se jouer.

Elan Sud souhaite à toutes les femmes de la terre que leur voix soit entendue et respectée les 364 autres jours que le 8 mars.

 

Retrouvez ces deux auteures et leur nouveau roman en consultant l'agenda : Laurence Creton le 21 mars à Saint-Quentin Fallavier au Médian, et Myriam Saligari le 27 à la librairie Elan Sud.

Partager cet article

Repost0