Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 09:32

Vendredi 7 août 2020 à 19 h
Regards croisés de 2 romans sur l'art et le désir à Orange

 

myriam Saligari, Laurence CretonDeux auteures, Laurence Creton et Myriam Saligari, deux romans, deux univers aux convergences multiples sous des formes différentes.
Nous aborderons, entre autres, les points communs de ces deux romans qui éclairent, comme le propose la collection élan d'elles, la féminité dans son intemporalité et toute sa diversité. Comme il n'y a pas de femmes sans les hommes… et inversement, nous explorerons aussi la relation de couple, houleuse entre Camille Claudel et Rodin sous la forme épistolaire, mouvante entre le peintre, Mathilde et Alice dans un roman sur la route.
L'art est aussi présent dans ces deux textes: la sculpture, bien entendu, mais aussi la peinture, la musique et la poésie… tout un programme tout en douceur et en finesse.

Si le temps le permet, nous ferons cette rencontre dans le jardin.
Bien entendu, toutes les mesures barrières seront prises afin de pouvoir profiter de l'été avec d'autres auteurs.
Vous pourrez rencontrer Myriam Saligari et Laurence Creton à partir de 18h si vous le souhaitez.

Les premières pages du roman Au bout du conte sont en ligne ici:
https://elansud.com/boutique/elan-delles/85-au-bout-du-conte-9782911137716.html

Les premières pages du roman épistolaire Camille Claudel, nos enfants de marbre sont en ligne ici:
https://elansud.com/boutique/elan-delles/84-camille-claudel-nos-enfants-de-marbre-9782911137655.html

Côté Rhône, partenaire d'Elan SudCette rencontre sera suivie de la dégustation des plats que vous aurez apportés et de la dégustation de vin (avec modération) sélectionné par Cédric Bourelle, caviste de Côté Rhône, 19 place Clémenceau à Orange.

Entrée libre, nombre de places limité, sur réservation uniquement au 04 90 70 78 78 ou à librairie@elansud.fr


Librairie ouverte toute la journée

Librairie Elan Sud:  Plan d’accès : https://goo.gl/maps/DDCjt
Deux auteures le 7 août, 19h à Elan Sud
Deux auteures le 7 août, 19h à Elan Sud

Partager cet article

Repost0
5 mars 2020 4 05 /03 /mars /2020 10:03

La Blanche, c’est comme cela qu’on l’appelle en interne, possède ce petit truc en plus que Corinne Niederhoffer, sa créatrice, évoque chaque fois qu’elle en parle. Non pas que les autres collections ne soient pas soignées, mais… c’est élan d’elles.


Couverture monochrome en Rives Design, intérieur en Munchen bouffant main de 2 (pour les connaisseurs) avec juste une teinte naturelle pour que le blanc du papier n’éblouisse pas à la lecture. C’est aussi son folio particulier reprenant le logo de la collection. Oui, la collection élan d’elles a tout de la distinction que l’on attribue généralement à la femme, tout en respectant la diversité qu’est la féminité.

 

« Collection résolument féminine sans être féministe. Des créations ou des rééditions de textes choisis, intimes, révélant parfois la difficulté d’être Femme, d’ici ou d’ailleurs, dans un monde résolument masculin… »

 

Dans un monde résolument masculin… cette dernière précision résonne comme un refrain mille fois confirmé par les comportements, et malheureusement martelé par l’actualité.
Nous nous efforçons de garder cette collection digne, fière, délicate, mais aussi courageuse, intemporelle, universelle. Chaque titre à son actif peut être lu aujourd’hui comme hier, ou dans 10 ans ou plus.

 

15 titres affichent fièrement ce logo sur leur couverture, et chaque auteure en est fière, car il ne suffit pas d’être une femme, encore faut-il que le fond du roman aborde une facette de la féminité, pose un regard intemporel sur cette nature complexe et riche à la fois.
Cette année, deux nouveautés portent à 15 le nombre de titres de la collection :

Camille Claudel,
nos enfants de marbre

Préface de Noëlle Châtelet

Sculptrices, Camille Claudel et Jessie Lipscomb se sont connues dans l’atelier de Rodin. En France, comme en Angleterre, être artiste-femme est compliqué, surtout dans l’ombre du Maître. Quand le doute l’envahit, celle qui signe Mademoiselle Say se raccroche à son frère Paul. Fragments épistolaires.


Quand il avait laissé cette lettre pour Mathilde à l’hôtel la Pomme d’Ève, il n’imaginait pas que, vingt ans plus tard, ils vivraient toujours ensemble. Ce matin il s’en va. Sur la table, juste un mot, avant le départ vers Cadaqués. Alice la conteuse sera-t-elle au rendez-vous ? Un pari risqué où son avenir va se jouer.

Elan Sud souhaite à toutes les femmes de la terre que leur voix soit entendue et respectée les 364 autres jours que le 8 mars.

 

Retrouvez ces deux auteures et leur nouveau roman en consultant l'agenda : Laurence Creton le 21 mars à Saint-Quentin Fallavier au Médian, et Myriam Saligari le 27 à la librairie Elan Sud.

Partager cet article

Repost0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 11:42

Moment suspendu hier soir à la librairie Elan Sud en compagnie de Mireille Rossi, invitée à présenter son dernier livre Le courage est au bout du jardin, paru dans la collection élan d’elles.

Suspendu grâce à l’approche délicate et ô combien sensible du sujet, l’accompagnement du père en fin de vie, menée par Corinne Niederhoffer qui avait aussi invité Nicole Vernay, sophrologue depuis 20 ans.

Pour donner le ton, les premières lignes du roman ont été lues par Dominique Lin, quand la fille arrive chez le père, alors qu’il est encore debout. On ressent dès le départ le rythme poétique du livre, les phrases simples et pourtant si sonores, si belles, que vous pouvez lire ici.

Beaucoup d’échanges pendant cette rencontre entre le public, l’auteur et Nicole Vernay. Une conversation qui est passée de l’aspect intime de l’histoire de l’auteur, cette relation forte avec son père qu’elle a accompagné jusqu’au dernier souffle, et l’approche universelle du sujet que tout le monde a vécu un jour, de près ou de loin, avec plus ou moins d’intensité.

Comme le rappelait Corinne, on accepte tous qu’une fleur pousse, fleurisse, se fane puis meurt, mais comment acceptons-nous ce même phénomène naturel chez l’homme ? Comment ce passage d’un état à l’autre inscrit dans le programme de la vie est-il abordé chez nous en occident, quand il est intégré d’une façon totalement différente dans d’autres cultures ? Notre société ne nous impose-t-elle pas des comportements stéréotypés auxquels il est difficile d’échapper, alors qu’ils ne nous appartiennent peut-être pas ?

 

La sophrologie, technique de développement personnel que Mireille Rossi apprend depuis des mois afin de la partager avec d’autres, peut-être une façon de rendre ce qu’elle lui a apporté, a aidé l’auteur à parcourir ce chemin et à nous le restituer dans Le courage est au bout du jardin, cette phrase que son père lui avait dite entre deux moments d’absence provoqués par des injections de morphine dont il avait horreur.

 

À lire et à partager…

 

#Mireille_Rossi #Le_courage_est_au_bout_du_jardin #élan_d'elles #Elan_Sud #sophologie

concentration, émotion et partage en compagnie de Mireille Rossi
concentration, émotion et partage en compagnie de Mireille Rossi
concentration, émotion et partage en compagnie de Mireille Rossi

concentration, émotion et partage en compagnie de Mireille Rossi

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 11:40

L’année littéraire est loin d’être terminée pour les auteurs d’Elan Sud.
Articles dans la presse, rendez-vous en librairies et Salons du livre… ou comment découvrir les romans de l’année.
Aurélie Fredy, dont le dernier roman édité dans la collection élan d’aventure, Le Trésor des Biancamaria, sort d’une saison très chaleureuse en Corse, continue ses séances de dédicaces et reçoit un succès mérité. En bas de page, un article dans le Supplément de Corse Matin de cette semaine et une double page dans Fémina récemment. Aurélie sera en dédicace à la librairie Maupetit à Marseille de 10 h à 12 h et de 16 h à 19 h. Un rendez-vous se prépare à Cultura La Valentine en décembre (à suivre).

Denise Déjean a encore séduit des lecteurs à Foix et d’autres villes en dédicaçant en librairie son dernier roman Le Crime du Gamat. Un article lui est encore dédié (voir plus bas). Elle met à profit cette fin d’année pour terminer un 2e opus de la série L’Armier dans la collection élan J. Le premier, L’Armier, Mystère à Saint-Paou a déjà trouvé son public jeune à partir de 10 ans environ, et fait ses premiers pas dans les écoles.
Jean Dherbey a retrouvé les lecteurs de Saint-Ambroix lors du Salon Vivre Livre. Après Pravda de Babouchka, Le Chemin de Maïdan a reçu son écho. Il nous prépare un troisième roman qui se déroule plus près de chez nous… paraît-il…
Dominique Lin était aussi à Saint-Ambroix. De nombreux lecteurs sont venus découvrir, entre autres, son dernier titre, Les Silences de Bosco. Il a animé une rencontre sur la littérature érotique. Même si ce n’est pas son univers d’écriture, il a su tirer les parallèles avec l’écriture en général, l’évocation, la suggestion, le mystère que le lecteur doit découvrir lui-même. Il sera les 19 et 20 novembre au Salon du Bien-être, salle Daudet à Orange (quel meilleur choix qu’un livre pour se sentir bien ?), à Caderousse le 27 novembre et à Mollans-sur-Ouvèze. Il aurait « dans les cartons » un recueil de contes pour enfants à partir de 8 ans et un 6e roman en cours. Aucune information complémentaire n’a filtré… là encore, à suivre !
Myriam Saligari, Le Prix première chance à l’écriture 2016 pour son roman Il était temps… sera reçue à Montfavet le 9 décembre à 18 h à la salle du cinéma Le Rex. Un rendez-vous se prépare à Cultura Sorgues en décembre (à suivre).

 

Pour Noël… offrez des livres !

Profitez des derniers jour d'offre spéciale sur les frais de port à 1€ sur le site www.elansud.com

Livraison sous 48h, possibilité de paquet cadeau.

Articles et rencontres avec les auteurs
Articles et rencontres avec les auteurs
Articles et rencontres avec les auteurs
Articles et rencontres avec les auteurs
Articles et rencontres avec les auteurs
Articles et rencontres avec les auteurs

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 10:00

Jeudi 28, à 18 h 30 : présentation du livre/pièce de théâtre
Un volcan sur les toits de Paris de Christine Matos.
Maison Manon, 12 place des Carmes, Avignon.
Lecture théâtrale d’extraits, dédicaces

 

Pièce de théâtre - obra teatral

 

Un volcan sur les toits de Paris

Deux femmes, nées à El Salvador, dont les histoires s’enchevêtrent. L’une, Consuelo Suncín, femme de Antoine de Saint-Exupéry et inspiratrice du Petit Prince. L’autre, Princia, une jeune, traquée par la peur, qui fuit un quartier marginal de San Salvador. Deux époques, le même combat, la même rage de vivre.

Christine Matos

Ka, l’énergie vitale et créatrice dans l’Égypte ancienne, c’est ce qui l’a toujours motivée pour aller à la rencontre de l’AUTRE. Des séjours à Cuba, Haïti, El Salvador, Pakistan… la nourrissent et renforcent sa passion pour le théâtre.
Cette pièce a été jouée pour la première fois, en espagnol, au Teatro Nacional de San Salvador, mars 2014.

Suivi de - Siguiente

Un volcán sobre los techos de París

Se tejen dos historias, las de dos mujeres que nacieron en El Salvador. Una, Consuelo Suncín, esposa de Antoine de Saint- Exupéry, la inspiradora del Principito. La otra, Princia, una joven, acorralada por el miedo, huyendo de un barrio muy marginal de San Salvador. Dos épocas, el mismo combate, la misma rabia de vivir.

Christine Matos

Ka, la creación, la energía vital, en el antiguo Egipto, es lo que siempre la motivó para ir al encuentro del OTRO. Bastantes estancias en Cuba, Haïti, El Salvador, Pakistán… la alimentan y refuerzan su pasión por el teatro.
Esta obra se estrenó, en español, en el Teatro Nacional de San Salvador, marzo 2014.

 

Premières pages en ligne ici

Parution janvier 2016 - Collection élan d'elles

ISBN : 9782911137433

96 pages - Français espagnol - 12 €

Un volcan sur les toits de Paris, Christine Matos, éd. Elan Sud

Partager cet article

Repost0