Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 05:25
Une lecture musicale pour commencer
Comme pour beaucoup de séances de dédicaces des auteurs d'Elan Sud, Esther MELLO (lecture) et Cécile MARINELLI (saxophone) nous ont permis de découvrir quelques extraits du roman dans la salle d'exposition au dessus de la librairie où nous pourrons (re)découvrir pendant les deux semaines à venir le célèbre peintre Cortedune*. La lecture des deux fameuses lettres — un aveugle décrivant la musique et la personalité de chaque instrument, et, un sourd muet décrivant les couleurs, avec chacune son caractère —, est toujours un moment magique. L'auteure a su se glisser dans la peau de ces adolescents en mal de communication et qui arrivent, à travers des lettres écrites en braille, à créer un lien très fort (Voir les détails du roman).
Le public — lecteurs, journalistes, … — n'a pas tari d'éloges et a pu échanger un long moment avec Alicia sur son approche de l'écriture, le montage de son roman et de ceux qui vont suivre.


Une confrontation enrichissante
l'atelier d'écriture de Michèle Pouget Bernard que la librairie abrite tous les samedis s'est invité à cette rencontre. Les "élèves" ont pu profiter de la présence de cette jeune auteure, gagnante du Prix Première Chance à l'Écriture 2008. Questions très concrètes, confrontation, remise en question… A noter : une des élèves de Michèle Pouget Bernard a concouru en 2009 à ce même Prix et s'est classée… deuxième, bel encouragement pour le travail d'écriture que Michèle propose et pour son groupe.

Une librairie peu ordinaire

Éliane et Marc Melis ont su accueillir une fois de plus cet évènement avec chaleur. Tout est fait dans leur lieu pour que de tels moments soient réussis. A rappeler que des expositions de photos, tableaux, sculptures se succèdent chaque mois. Les rencontres avec les artistes
sont chaque fois des moments aussi privilégiés que celui du jour. Les habitués ne s'y trompent pas et sont de plus en plus nombreux.




* CORTEDUNE EXPOSE DU 04 AU 22 AVRIL
ART & CLOUS – LIRE ET VOIR
31 AVENUE DE PROVENCE - PIOLENC
ENTREE LIBRE 10H-12- 15H-19 H
Le vernissage aura lieu le Vendredi 10 avril à partir de 18H30
Dégustation de vin DOMAINE DE SOLEYRADE A SERIGNAN.
UN INTERMEDE MUSICAL SERA PROPOSE PAR LE DUO CONFIDENCES

Partager cet article

Repost 0
publié par Dominique - dans Alicia FERTIG
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 10:35
Il est toujours agréable de découvrir des articles écrits sur les auteurs sans qu'on s'y attende…

Une internaute qui se surnomme "JustMarieD" — est-ce un jeu de mot pour ne s'appeller que Marie D. d'une manière ausii humble qu'originale — vient d'écrire un article touchant sur la séance de dédicace d'Alicia à la bibliothèque de Villelaure ce mois-ci.

Avant de copier l'article, je vous livre le préambule de son blog "Les femmes en disent, les femmes (enfin une surtout) qui handisent long!:
"Consciente de l'éphémère, mon énergie est faite de rencontres et d'inattendu pour au souffle dernier, partir sans regret.

Je suis convaincue que la nécessaire évolution de notre société au sujet du handicap viendra aussi par les zhandis de tout bord et que si révolution il doit y avoir je veux faire partie de ceux qui auront enlevé les premières pierres des murs qui restent."



Voici ce qu'elle nous livre de cette rencontre :

Il y a quelques jours j'ai rencontré Alicia Fertig.

Qui est-elle ? C'est une jeune fille de mon village.

Et pourquoi vous parler d'elle ? Et bien Alicia a écrit un livre, elle est passionnée de lecture et d'écriture depuis toujours alors devant le thème d'un concours "Prix première chance à l'écriture" de la maison d'éditions Elan Sud elle s'est dit qu'elle allait tenter sa chance. Le thème était "sons et couleurs", là où Alicia fait preuve d'originalité c'est qu'elle a immédiatement l'idée de traiter de la perception différente : du handicap.

L'originalité de son idée, associée à son talent d'écriture et son pari est gagné, elle remporte le premier prix de ce concours : un contrat d'édition !

Alors vendredi dernier j'ai rencontré Alicia pendant la séance de dédicace de son livre, dans ma chère bibliothèque. Un instant très émouvant quand Hélène qui a été sa maîtresse de CE1 vient demander une dédicace à celle qui a été sa petite élève.

Son livre "Voix pour moi" met en scène trois personnages principaux, deux élèves d'un lycée : l'un est aveugle, l'autre est sourd-muet et 'Nest homme d'entretien du lycée qui va par curiosité intervenir dans la relation de deux jeunes.

Je ne l'ai pas encore lu mais les avis sont unanimes, un livre d'une grande sensibilité qui amène le lecteur à se projeter dans ces situations de handicaps qui s'ajoutent et interagissent quand l'un apprend à l'autre à voir la musique ou à entendre la neige.

J'ai demandé à Alicia si elle était allée à la rencontre de personnes aveugles ou sourdes pour écrire ces scènes, Alicia m'a répondu qu'elle s'était surtout projetée elle-même dans ces situations, je serais curieuse de connaître les réactions de personnes aveugles ou sourdes à ses écrits ... avis aux éventuels commentateurs.

A noter en passant que ce livre traite également de l'adolescence, de ses troubles, de la quête du sens de la vie, des choix qui parfois sément le trouble dans les esprits en pleine formation.

Un livre donc très complet. Bravo à Alicia.


Les commentaires sont chaleureux, je vous invite à les découvrir sur le blog… ainsi que les autres articles

Partager cet article

Repost 0
publié par Dominique - dans Alicia FERTIG
commenter cet article
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 18:32
Librairie "Vents du Sud" à AIX-en-Provence, jeudi 20 novembre 2008, 18h30, un groupe de jeunes entre dans l'établissement, une dizaine environ. Petit à petit, par grappes, la librairie se remplit d'étudiants et de quelques adultes... jusqu'à atteindre la cinquantaine, non pas en âge, mais en quantité d'invités.
Ce soir, Alicia FERTIG dédicace pour la première fois son roman "Voix pour moi".
A l'aise aux côtés de ses amis, son entrain naturel ne semble pas affecté.


Une fois le calme établi par Jean-Claude LACROIX, le maître des lieux —également enseignant à l'IUT des métiers du livre d'Aix d'où est issue une partie de la tribu des convives— invite Corinne à aborder le métier d'éditeur et la naissance d'un roman. Les questions, précises, pointues, trouvent réponse auprès de l'auditoire très attentif.

Ensuite, Alicia rappelle son parcours pour arriver au Prix Première Chance à l'Écriture :
son manque d'inspiration pour le thème "couleurs et sons" puis son idée qui a germé et son envie de participer, prendre le thème à l'envers, justement, l'absence de couleurs et de sons, vécue par un aveugle et un sourd-muet. Ecrire un roman, entier, aller jusqu'au bout... elle qui n'écrivait que des nouvelles ou s'essayait à la BD. Son été 2007 passé à écrire plusieurs heures par jours plutôt que d'aller avec ses amis.
Puis l'appel de l'éditrice pour lui annoncer qu'elle avait été nominée, jusqu'à ce dernier appel pour la bonne nouvelle, lauréate du Prix 2008 et le contrat d'édition à la clé.
S'en est suivi une rencontre avec le jury et les lycéens d'Orange, des conseils de l'éditrice, et le 2e été (une partie seulement) à finir le manuscrit pour le transformer en roman abouti.

Ses amis sont intrigués par un tel parcours et lui posent également des questions auxquelles elle répond avec plaisir.


Vient le temps de la lecture d'extraits par Esther MELLO, quelques lettres échangées en braille entre les deux personnages et cette très belle description des sons faite à un sourd et des couleurs à un aveugle... une prouesse qu'à su réaliser Alicia.
Une fois de plus, Esther a su plonger l'auditoire dans l'intimité du texte en le lisant avec profondeur.

Jean-Claude invite tout le monde à terminer les échanges autour d'un verre pendant qu'Alicia découvre les joies de la dédicace, un petit mot pour chacun, une blague, un remerciement.

Les élèves se pressent aussi autour de Corinne, chacun avec ses questions sur le parcours de l'édition, les trucs du métier... un éditeur sous la main, ce n'est pas tous les jours!
Une belle soirée encore autour du livre et de l'écriture, un libraire accueillant, un public averti, que demander de plus?


En sortant de la librairie, les chants et éclats de voix issus du bar d'à côté rappellent que nous sommes le 3e jeudi de novembre, sortie officielle du vin primeur.

Toutes les photos de la soirée dans le dossier actualités

Merci à M. Lacroix de s'intéresser aux éditeurs indépendants... Librairie VENTS DU SUD sur Internet

Partager cet article

Repost 0
publié par Dominique - dans Alicia FERTIG
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 05:35
VOIX POUR MOI
d'Alicia FERTIG
Roman
Nest’, personne sans talent ni ambition, décroche un travail d’homme de ménage à l'internat Saint-Patrick. Il y rencontre deux garçons peu ordinaires, toujours ensemble : Alex et Dani. L'un est aveugle, l'autre sourd-muet. Poussé par la curiosité, il commence à lire en secret la correspondance des deux adolescents.
Ambiguïté des relations humaines, prises de conscience, … les personnages sont confrontés à des situations intenses, génératrices de choix personnels déterminants.


Née en 1990, Alicia Fertig, alors lycéenne à “Val de Durance” (Pertuis, 84), a dix-sept ans lorsqu’elle écrit ce roman.
Passionnée de lecture et d’écriture, elle présente son manuscrit au “Prix Première Chance à l’Écriture” de la maison d’édition Elan Sud, décerné à un auteur encore non édité. Un jury composé de professionnels de la chaîne du livre (Elan Sud, auteurs, journalistes, libraires et professeurs) et de lycéens (Lycée de l’Arc à Orange) lui accorde sa préférence
sans hésitation dès le premier tour.
Avec ce premier roman Alicia Fertig s’est lancée à corps perdu dans le vertige de la page blanche … Aujourd’hui, dans la filière du livre à l’IUT d’Aix-en-Provence, elle enrichit cette première expérience.

Lauréate 2008 du Prix première chance à l'écriture


Prix : 15€
ISBN : 978-2-911137-09-9
www.elansud.fr/fertig/


Jeudi 27 novembre 2008 à 17h : remise officielle du prix à Alicia FERTIG au Lycée de l'ARC à Orange

Pour rappel, le Prix première chance à l'écriture est un contrat d'édition.
S'en suivront des signatures et dédicaces à Pertuis, Villelaure et Aix-en-Provence pour commencer le lancement de ce roman.

Partager cet article

Repost 0
publié par Corinne - dans Alicia FERTIG
commenter cet article