Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 15:15

Deux heures encore passées avec les lycéens de l'Arc et les jurés adultes en compagnie d'Yves Bichet, pour argumenter, défendre, nuancer, délibérer, mais aussi partager, rire, expliquer… avec, au bout, un gagnant dans le cadre du Prix première chance à l'écriture.

Pour rappel, cette année, faute de manuscrits de qualité reçus de la part d'auteurs n'ayant jamais été édités, nous avons décidé de travailler, toujours dans l'anonymat des auteurs, deux manuscrits proposés par des lauréats de ce même Prix, un deuxième roman, ce qui nous a permis de proposer des textes un peu plus aboutis aux lycéens et d'approfondir le travail d'analyse littéraire.

Donc, deux heures d'échanges et d'arguments d'analyse littéraire, de pour et de contre, et de pistes à explorer… de travail d'éditeur.

Chacun a pu dire son mot avec aisance et écoute de la part des autres. Puis, l'heure du vote a sonné, mettant chaque juré devant son choix.

 

Après vérifications et comptage, le résultat a pu être annoncé. Le lauréat 2018 est :

Jean-Philippe Chabrillangeas pour son roman : Des pissenlits sur ma tombe, titre provisoire. Nous le félicitons chaleureusement.
L'auteur est le lauréat 2017 pour son roman, Deltas, en lice pour le Prix littéraire du Lions Club.

Prochaine étape du Prix : janvier, la rencontre de l'auteur avec les lycéens qui pourront poser toutes les questions qui leur viendront. L'auteur, qui a déjà pratiqué cet exercice, se fera un plaisir d'y répondre.

Le lauréat du Prix chance à l'écriture 2018 est…
Le lauréat du Prix chance à l'écriture 2018 est…
Le lauréat du Prix chance à l'écriture 2018 est…
Le lauréat du Prix chance à l'écriture 2018 est…
Le lauréat du Prix chance à l'écriture 2018 est…
Le lauréat du Prix chance à l'écriture 2018 est…

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 12:08

C'est une des soirées attendues à la librairie Elan Sud d'Orange. Là, pas d'invité particulier, si ce n'est toutes les personnes présentes, car chacun est convié à apporter quelques mots, sous quelque forme que ce soit : conte, pour enfant ou adulte, chanson, en français, japonais ou espagnols, extrait de roman, de correspondance, poésie, citation, etc. Cette année encore, nous avons profité de la diversité des propositions de chacun, montrant à quel point les participants viennent d'horizons différents et acceptent de découvrir celui des autres. Cette partie a durée presque deux heures sans qu'on se lasse devant tant de propositions. Des rires, de l'émotion, de la tendresse, de la finesse, des regards qui se croisent, des yeux qui s'ouvrent tout ronds de surprise… des moments comme on les aime ici.

 

Puis vint la mi-temps, avec une surprise faite aux invités : une dégustation de saumon fumé offerte par une nouvelle entreprise d'Orange, Fumoir et saveurs, qui a accepté de faire goûter ses produits pour l'occasion. On ne peut juger un met que par ses propres papilles, et, là encore, quelques yeux tout ronds de délectation… pas besoin d'en dire plus! C'est toujours un plaisir de faire découvrir de jeunes talents, et nous tenions à le faire pour ces deux jeunes sœurs qui se lancent dans l'aventure.
Cédric Bourelle, le caviste de Côté Rhône à Orange, notre partenaire depuis des années, avait sélectionné un vin blanc de Bourgogne, 100% Roussane, suivi d'un classique local, un Château Estève d'Uchaux, pour accompagner là encore la diversité des mets apportés par chacun. Un choix judicieux, comme il en a le secret.

 

Les premières notes de musique ont commencé à résonner dans la pièce voisine, une voix s'est élevée… Il était temps d'écouter Myriam (voix), Cécile (saxophone), Ahmed (clavier) et Alex (contrebasse). Chaque année, Cécile invite des amis musiciens à jouer, et c'est un moment très apprécié. Si Ahmed et Alex sont des habitués, ils se sentent bien ici et ça se voit, c'était une première pour Myriam qui nous a envoûtés de sa voix chaude et profonde. Des standards revisités, sur un autre tempo, avec quelques chorus. Une alchimie sous une autre forme a réuni l'assemblée, claquant des doigts, battant du pied, et applaudissant avec ferveur. Un grand merci aux musiciens!
Les invités sont partis rejoindre la nuit froide oubliée quelques heures… les musiciens ont commencé le "2e set", celui qui se joue en toute décontraction, sans public, juste pour le plaisir, avec quelques amis plus noctambules et musiciens qui ont envie de partager aussi…

 

Prochaines dates à retenir pour commencer 2018 :
- Vendredi 26 janvier à 19h30, Théâtre : La grand-mère de Jade, adaptation du roman de Frédérique Deghelt, éd. Actes Sud, mis en scène par Frédérique Fleche. Entrée gratuite - Les acteurs jouent « au chapeau »

- Mardi 30 janvier 18h30 (ouverture des adhésions à 17h30), Assemblée générale d'ELU, le moment de faire le point sur les actions et connaître les projets, l'occasion aussi de soutenir l'association.
Pour ceux qui souhaitent profiter de l'avoir fiscal (66%) en faisant un don, contactez-nous au plus vite avant le 31 décembre.

- Vendredi 16 février à 19h30, Dominique Lin invité pour son dernier roman Un goût de terre dans la bouche, chez Elan Sud.


Restez en contact, inscrivez-vous sur la liste de diffusion, réservez par téléphone au 04 90 70 78 78

Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud
Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud
Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud
Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud
Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud
Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud
Partage des mots, des notes et des rires à la librairie Elan Sud

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 18:44

C'était ce lundi de 13h à 15h au CDI du lycée de l'arc que la première analyse de manuscrit, La Pomme d'Ève, a eu lieu en présence des lycéens, quelques professeurs, bénévoles d'ELU, Elan Sud, et Yves Bichet, parrain du Prix première chance à l'écriture pour la deuxième fois.

Quel travail !

Il a d'abord fallu "réveiller" les élèves encore un peu la tête en vacances… nous avons pu ensuite approfondir le sujet.

Points forts, points faibles ont été bien entendu soulignés, et ils sont nombreux dans les deux catégories, puis nous sommes passés à la phase la plus constructive : proposer des pistes à envisager pour l'auteur.

Nous sommes revenus sur la place du narrateur, la cohérence du roman, et comme l'a souligné Yves Bichet : peut-on résumer en une phrase le roman?

Pour cela, il faut comprendre la réelle intention de l'auteur, quel est le pivot de cette histoire, et n'y a-t-il pas trop de personnages et d'idées fortes dans le texte au point de s'y perdre?

Deux heures ont été nécessaires à cette rencontre, plus n'aurait pas été du luxe, car certains sujets généraux auraient pu être abordés, comme l'écriture, le passage du roman au scénario, surtout que Yves Bichet a déjà réalisé ce genre de travail.

Rendez-vous le 4 décembre pour l'analyse du second texte, Des pissenlits sur ma tombe, toujours en présence du parrain.

À noter la rencontre avec Yves Bichet le vendredi 24 novembre à 19h30 à la librairie Elan Sud pour son dernier roman, Indocile, qui était dans les deux sélections des Prix Renaudot et Fémina. Pour connaître le sujet, voir la chronique de Dominique Lin ici.

Première analyse de manuscrit avec les lycéens en présence de Yves Bichet
Première analyse de manuscrit avec les lycéens en présence de Yves Bichet
Première analyse de manuscrit avec les lycéens en présence de Yves Bichet
Première analyse de manuscrit avec les lycéens en présence de Yves Bichet
Première analyse de manuscrit avec les lycéens en présence de Yves Bichet

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 11:55

Le Prix première chance à l'écriture 2018, c'est parti !

Première rencontre aujourd'hui au lycée de l'Arc, à Orange, pour présenter aux élèves le déroulement du Prix.

Cette année, plein de bonnes choses au programme.

Du fait que le lycée ait complètement intégré le Prix en créant une classe de seconde apparentée à ce projet pédagogique, sur une classe de 25 élèves, 15 s'y sont inscrits volontairement, une grande première. Lorsqu'on a posé la question "qui lit en dehors des livres au programmes?" : une majorité de mains levées ! Comme chaque année, des élèves de première et de BST ont décidé de participer, ce qui porte le jury lycéen à plus d'une trentaine de personnes. Si on ajoute la vingtaine d'adultes issus du corps enseignant, de lecteurs attentifs, de documentalistes, d'auteurs (dont d'anciens lauréats du Prix) et de l'éditeur, cela fait plus de 50 personnes qui vont se pencher sur ces manuscrits et partager leurs impressions de lecture.

Autre grande première, c'est la nature des manuscrits. Comme nous l'avons annoncé, cette année, nous n'avons pas reçu de manuscrits possédant un potentiel laissant entrevoir un roman de qualité. Si les histoires pouvaient être "intéressantes", la forme était loin de ravir le premier jury. Avec le temps, la sélection est plus sévère, car nous devons, à travers le texte brut, imaginer la marge d'évolution de l'auteur. Pour garantir la continuité du Prix, nous avons décidé, puisque l'occasion se présentait, de mettre en course, le 2e manuscrit de 2 lauréats du Prix des années passées. Un texte de meilleure facture est donc présenté aux élèves.
Le premier manuscrit La Pomme d'Ève a été distribué aux lycéens, ils ont 3 semaines pour le lire. Rendez-vous le lundi 6 novembre de 13 à 15h pour la première grande rencontre !

A noter dans vos agendas la rencontre avec Jean-Philippe Chabrillangeas, Prix première chance à l'écriture 2017 pour son roman Deltas à la librairie Elan Sud, 233 rue de Rome, le 20 octobre à 19h30. Détails ici

Premier rendez-vous du Prix avec les lycéens [vidéo]
Premier rendez-vous du Prix avec les lycéens [vidéo]
Premier rendez-vous du Prix avec les lycéens [vidéo]
Premier rendez-vous du Prix avec les lycéens [vidéo]

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 16:35

La nouvelle saison du Prix première chance s’annonce, les dates de rencontre avec les lycéens sont :
 
Lundi 9 octobre de 11 h à 12 h, salle polyvalente du lycée de l’Arc à Orange : présentation aux élèves.
Lundi 6 novembre de 13h à 15 h, CDI du lycée de l’Arc : analyse 1er texte.
Lundi 4 décembre de 13 h à 15 h, CDI du lycée de l’Arc : analyse 2e texte.
Lundi 18 décembre de 13 h à 15 h, CDI du lycée de l’Arc : analyse pour rappel et vote.

Puis 2 à 3 dates suivront en 2018 dont la rencontre avec le lauréat.

 

La première rencontre permet de présenter le déroulement et le principe du Prix première chance à l'écriture. C'est aussi l'occasion pour les élèves de seconde ou de terminale qui reviennent participer de partager avec les plus jeunes pourquoi ils apprécient ce Prix et continuent à venir à ces séances d'analyse littéraire.

Ci-dessous, une vidéo de la première rencontre en 2017 avec les motivations des lycéens.

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 18:27

Comme chaque année, au fil des mois, nous recevons des manuscrits dans le cadre du Prix, puis, entre le 15 et le 31 août, cela s’accélère jusqu’aux derniers jours. Cette année encore, ce rythme n’a pas failli.
Malheureusement, après lecture des textes reçus, nous avons été obligés d’établir un constat : aucun texte ne méritait d’être sélectionné, aucun ne portait en lui le potentiel pour devenir un roman, que ce soit en matière de style ou de construction romanesque.

Devant cette situation, alors que le lycée de l’Arc vient cette année de créer une classe de seconde liée officiellement à ce projet pédagogique, nous étions très embarrassés; il n’était pas question de présenter ces textes aux jurés adultes et encore moins lycéens.
Après concertation avec le Bureau d’ELU et le lycée, nous avons décidé d’agrandir l’objet de ce Prix, à savoir continuer d’accompagner des lauréats du passé dans leur aventure d’écriture.

En cette fin d’année, deux anciens lauréats du Prix première chance à l’écriture ont présenté un deuxième manuscrit à Elan Sud, ce qui nous a donné l’idée de prolonger l’expérience avec eux.
Cette solution aura l’avantage de proposer aux jurés une écriture un peu plus aboutie, et de leur montrer comment celle-ci peut évoluer d’un roman à l’autre.
Les manuscrits seront analysés dans le plus grand anonymat et l’auteur élu rencontrera les élèves comme chaque année.
Ensuite, lorsque l’auteur aura retravaillé son texte, les lycéens analyseront les changements.
D’autres projets d’interactions avec les lycéens sont en cours… à suivre.

Deux manuscrits participent au Prix :

La Pomme d’Ève
Arrivée pour une mission professionnelle dans une petite ville de province, une jeune femme s'en détourne pour se lancer dans une enquête sur le passé d'un hôtel très particulier. Présentée comme une ancienne maison close, cette bâtisse va susciter bien des interrogations, se mêler de façon troublante à sa vie, pour l'éclairer sur une question essentielle, celle du désir.

et

Des pissenlits sur ma tombe
Valentin, trentenaire aux portes de la dépression, démissionne de son poste de fossoyeur. Au bureau de Pôle Emploi, il est reçu par Alice, une jeune gothique qui lui déniche un poste d’aide à la personne. Ce job va permettre à Valentin de rencontrer monsieur Pérez, capitaine de navire à la retraite. L’histoire de son dernier périple en mer va bouleverser la vie du jeune homme...

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 10:55

France Bleu Vaucluse passe son été à sillonner les marchés du département en 2CV et à rencontrer chaque jour des personnalités. Ce jeudi 31 août, c'était à Orange que Delphine Soula a invité Corinne Niederhoffer pour en savoir plus sur la maison d'édition Elan Sud.

Nombre de titres par an, d'où viennent les auteurs, comment sélectionner un manuscrit, prochain titre à paraître… mais aussi la librairie Elan Sud et l'association Expressions Littéraires Universelles, pour terminer par la nouvelle ministre de la culture… bien des réponses en quelques minutes, à écouter sans modération.

Merci à France Bleu Vaucluse de nous avoir ouvert son micro.

 

Elan Sud sur France Bleu Vaucluse [audio]

Partager cet article

Repost0
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 10:10

logo Prix première chance à l'écritureVous souhaitez signer un contrat d'édition chez Élan Sud ?
Tentez votre chance en participant au Prix première chance à l'écriture,
concours de manuscrits de romans

Conditions à remplir (voir documents à télécharger en bas de page) :
• Correspondre à la ligne éditoriale d’Élan Sud => voir sur le site elansud.com

• Ne pas avoir été édité par un éditeur auparavant

• Ne pas avoir auto-édité le texte que vous nous présentez (ou à compte d'auteur)

• Ne pas présenter ce texte à d’autres éditeurs pendant la durée du Prix

• Résider dans une des régions proches d’Orange (une a deux rencontres avec les lycéens et remise du Prix à Orange durant le Salon l'Antre des livres)

a) Provence-Alpes-Côtes d’Azur
b) Auvergne-Rhône-Alpes
c) Occitanie

• C’est un concours de roman et pas de nouvelles.

• Le texte doit :

a) contenir de 180 000 à 250 000 caractères et espaces environ (voir statistiques dans votre logiciel)
b) être imprimé en recto verso, pages A4 reliées et numérotées, Times corps 12, marge de 3 cm.

• Tout texte manifestement non relu et non corrigé sera refusé

• Tout texte à caractère violent, pornographique ou érotique, incitant à la débauche, tenant des propos sectaires et ségrégationnistes sera refusé.

• Remplir la fiche d’inscription suivante (voir PDF en bas de page)

• Accepter le règlement (voir PDF en bas de page)

• Date de réception finale pour participer au Prix : 31 août 2017.
N’attendez pas cette date si votre roman est prêt.

 

• Le lauréat du Prix :
• signe un contrat d'édition avec Elan Sud,

• est accompagné dans son travail d'écriture,
entre au catalogue dans la collection correspondant à son roman,
• reçoit son Prix des mains du parrain de l'année au Salon l'Antre des livres à Orange le premier week-end entier de juin,
• est invité dans les Salons du livres et librairies pour dédicacer son roman,
• profite de la promotion, diffusion et distribution de la maison d'édition.

Lauréat 2017 : Jean Philippe Chabrillangeas pour son roman : Deltas, à paraître le 3 juin 2017 dans la collection Hors Collections.
 

Pour être informé de l'avancement du Prix, inscrivez-vous à la liste de diffusion.

Le règlement intégral et le bulletin d’inscription sont à télécharger ici :

Le règlement - Le bulletin d'inscription

Le règlement intégral et le bulletin d’inscription sont à télécharger ici :

 

Pour connaître les lauréats des années passées, cliquer ici

 

#manuscrit #édition contrat_édition #auteur #roman #concours_manuscrits

Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture
Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture

Photos des lauréats et couvertures des romans primés première chance à l'écriture

Partager cet article

Repost0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 12:14

Féministe ! est la thématique choisie par le collectif Femmes en mouvement pour sa 8e édition dédiée à Benoîte Groult, écrivaine et grande figure du féminisme, décédée en 2016, qui nous rappelait que « le féminisme n’a jamais tué personne, le machisme tue tous les jours. »

L’homme est une femme comme les autres, tel était un des points communs des 3 rencontres de ce samedi 4 mars en ouverture du programme de la grande manifestation pluridisciplinaire organisée à Arles autour de la journée internationale des droits des femmes.

3 rencontres auxquelles ont participé tour à tour les auteurs d’Élan Sud, Jean-Pierre Cendron, Denise Déjean, Dominique Lin, Christine Matos, et de L’Art-Dit, Branka, en compagnie fort appréciée de Noëlle Châtelet.
Écrire en se mettant dans la peau d’un personnage de l’autre sexe, Comment notre perception de l’autre sexe est influencée par les représentations sociales et artistiques ? Masculin, féminin, accepter notre dualité.
Les thèmes convergeaient vers la même réflexion, la place de la femme, mais aussi de l’homme dans notre société… et dans notre esprit.

 

Une journée très riche à laquelle le public a répondu présent et ne s’est pas contenté d’écouter. Les questions et les remarques ont permis d’enrichir les débats déjà bien alimentés par les intervenants.

En plus des livres des auteurs présents, Elan Sud présentait aussi la collection élan d'elles, collection résolument féminine sans être féministe. Des créations ou des rééditions de textes choisis, intimes, révélant parfois la difficulté d’être Femme, d'ici ou d'ailleurs, dans un monde résolument masculin…

 

Un bouquet de mercis à tous ceux qui ont rendu cela possible, l’équipe municipale qui nous a bien soutenus, jusqu’à venir nous saluer et rester avec nous durant la journée. Équipe municipale qui semble avoir apprécié la qualité de notre organisation et qui nous a déjà parlé de l’an prochain… à l’équipe des bénévoles venus depuis Orange, Carpentras et d’ailleurs pour nous aider, être présents où et quand il y avait besoin d’eux, solides, fiables, actifs, et souriants… et à Noëlle Châtelet qui s’est donnée sans compter, a géré certaines conversations parfois déroutantes, déstabilisantes et qui s’est intégrée avec bonheur à cette équipe joyeuse… certaines photos sont là pour vous le faire partager.

C’est d’ailleurs Noëlle qui a proposé, après avoir apprécié le grand tapis rouge, qui ne menait pas au sommet d’une gloire éphémère, mais qui ramenait celui qui acceptait de s’allonger au ras du sol à une vision simple du monde, dans une position où le corps pouvait exprimer autre chose qu’une posture et un discours figés, de passer les rencontres de l’après-midi allongée en compagnie de ceux qui voudraient ou pourraient bien s’allonger aussi, sans obligation, bien entendu…

Une belle expérience pour cette première, signe que le travail collectif et solidaire entre éditeurs peut exister, dans un esprit de partage et d’ouverture.

 

alternance de concentration et de dérision…
alternance de concentration et de dérision…
alternance de concentration et de dérision…
alternance de concentration et de dérision…
alternance de concentration et de dérision…
alternance de concentration et de dérision…
alternance de concentration et de dérision…

alternance de concentration et de dérision…

Partager cet article

Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 15:18

Comme nous l'annoncions dans un article précédent, Les éditions Elan Sud (Orange) et L'Art dit (Arles) se sont associées pour une journée exceptionnelle à Arles dans le cadre de l'action Femmes en mouvement à Arles dans le cadre de la journée des droits de la femme.

Soutenue par l'association Expressions Littéraires Universelles, cette journée baptisée L'Homme est une femme comme les autres, suscite l'intérêt des médias et des associations professionnelles sensibilisées par le sujet développée durant ces tables rondes et rencontres qui vont se dérouler à l'Espace Van Gogh, Salle Aile Sud, au 1er étage le samedi 4 mars.

L’interview de Catherine STRUMEYER (en studio) directrice des éditions L’ART DIT et Corinne NIEDERHOFFER (par téléphone) directrice des éditons Élan Sud :

 

 

 10 h 30 : Écrire en se mettant dans la peau d’un personnage de l’autre sexe
Avec : Jean-Pierre Cendron, Denise Déjean, Dominique Lin. Table ronde animée par Branka. Avec l’aimable participation de Noëlle Châtelet - entrée libre
14 h 30 : Comment notre perception de l’autre sexe est influencée par les représentations sociales et artistiques ?
Avec : Patrick Banon, Branka, Jean-Pierre Cendron, Christine Matos, table ronde animée par Noëlle Châtelet - entrée libre

16 h 30 : Masculin, féminin, accepter notre dualité
Branka et Patrick Banon discuteront de la façon dont nous gérons nos parts de féminité et de masculinité… S’accepter pour accepter l’autre. Le public pourra participer aux échanges de ce Papotage entre amis et contribuer à un livre en train de s’écrire : L’Homme est une femme comme les autres. Avec l’aimable participation de Noëlle Châtelet - entrée 5€
10 h – 12 h / 14 h 30 -18 h : rencontres avec les auteurs et dédicaces, lectures et dessin pour les enfants. Choix de livres pour adultes et enfants se rapportant à la thématique.


Espace Van Gogh, place Félix-Rey, 13200 Arles, Salle Aile Sud, au 1er étage

Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama
Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama

Les partenaires de la manifestation, cliquer pour faire avancer le diaporama

Partager cet article

Repost0