Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 12:07

Sixième ouvrage publié dans la collection élan d'elles, Aurélie Frédy signe aujourd'hui son premier Roman chez Elan Sud.

Dans un petit mois C'est aujourd'hui dimanche rejoindra la lignée des ouvrages de cette collection féminine. 

C'est également la lauréate du Prix première chance à l'écriture 2013 qu'elle recevra des mains de Michel Cassé le 2 juin 2013 au salon l'antre des livres.
Si vous souhaitez nous aider à développer notre travail, vous pouvez nous soutenir avec ce bon de commande. (cliquer sur le lien) ou sur la page de Aurélie  ici.

 

dimanche_couv700px.jpg

 

Paris 1957, les femmes mariées étouffent souvent sous le joug des convenances. Jeanne, 32 ans, mère de cinq enfants, s'enlise dans un mariage qui sclérose sa vie.

Un matin, elle décidera de tout abandonner… sans se soucier des répercussions.

Une saga sur trois générations, où Nicole, une des filles de Jeanne, va se construire en l'absence d'affection maternelle.

 

 

Format : 12 X 21 cm - 176 pages
N° ISBN : 978-2-911137-33-4
prix : 16 €

commander ce livre aux éditions Elan Sud

 

 A_FredyNB.jpg Aurélie Fredy :De l'architecture à l'écriture, il y a un pont. L'auteure, ingénieur en bâtiment, l'a franchi depuis bien longtemps.

Témoin de son époque, comme nous le sommes tous, Aurélie Frédy taquine la plume depuis quelques années déjà. Nouvelles et autres textes ont vu ou verront le jour prochainement.

Dans la collection élan d'elles, par choix de l'éditeur, ce roman a été primé en 2013 par le jury du Prix « Première chance à l'écriture ».

Partager cet article

Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 13:56

RegardsAvec ce troisième ouvrage publié dans la collection Regards (Réflexions intemporelles sur le monde, la société, l'humanité), Bruno Alberro signe aujourd'hui son quatrième roman chez Elan Sud.

Déconstruction rejoint la lignée des ouvrages de notre catalogue. 
Si vous souhaitez nous aider à développer notre travail, vous pouvez nous soutenir avec ce bon de commande.(cliquer sur ce lien) ou sur la page de Bruno Alberro ici (premier chapitre en ligne)

voir article Vaucluse matin plus bas...

SAMEDI 13 AVRIL 2013, librairie ELAN SUD à partir de 14 h 30 dédicace de Bruno ALBERRO, 16 h 30 : rencontre avec l'auteur, discusion et lecture de Déconstruction.

Merci de vous inscrire pour la rencontre, place limitée.

Librairie et Editions Elan Sud. 233 rue de Rome 84100 Orange 04 90 70 78 78

http://goo.gl/maps/6u8g5

 

deconstruction couv300px

Une famille est confrontée au deuil de la mère… et les personnalités se dévoilent, s'affirment, se confirment. Le père, lui, encaisse, puis réagit dans un souci d'équité, jusqu'au paradoxe.
« La mort n'existe pas sans la vie… »
« Pourquoi ne pas admettre qu'on ne change pas ses proches ? On accepte les réflexions, ce qui s'appelle la tolérance ou la politesse ; mais on ne les subit pas. Subir s'avère être le premier signe de rupture.

 

Ancré dans le quotidien complexe de ce monde, l’auteur a capté avec réalisme voire humour, les âmes cyniques ou cupides de personnages ordinaires.

Alberro 250px

Né à Bastia, Bruno Alberro passe son enfance en Afrique, puis rejoint la France pour continuer ses études dans une école militaire. Une carrière dans l’Armée de l’air en découle.
Depuis plusieurs années, son métier de journaliste lui permet de se consacrer à l'écriture et de suivre la marche du monde.
Personnage réservé, il lève avec ses romans un voile discret sur ces injustices bouleversantes, celles qui nous révoltent et sur qui nous déposons l’indifférence avec pour excuses, le poids de notre quotidien.

 

Alberro 20130410

Partager cet article

Repost0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 12:24

Si « être né quelque part, c’est toujours un hasard », ce même hasard favorise parfois les belles histoires.

Dominique Lin, comme beaucoup d’entre nous, retrouve un ami d’enfance sur les réseaux sociaux. Le contact est renoué, cet ami découvre les romans de Dominique, en apprécie le style et les idées humanistes qu’ils véhiculent.

Début janvier, un appel téléphonique à Élan Sud, cet ami travaille dans une régie publicitaire. L’amitié a fait le reste…

Voici quelques images.

 

 metro1.jpg  metro2.jpg
 metro3.jpg  metro4.jpg

 

metro5.jpg

 

Merci encore à cet ami qui se reconnaîtra

 

Photos © Thomas Hubert

Partager cet article

Repost0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 17:49

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Michèle Pouget vient de gagner le Prix régional Sud Est du Lions Club pour son roman La poupée mexicaine, parue dans la collection élan d’elles.


Ce prix couronne une œuvre littéraire écrite en langue française. Son but est d’apporter la contribution du Lions Club au développement de la littérature francophone par la reconnaissance d’auteurs respectant les valeurs défendues par le Lions Clubs International.
Le prix est ouvert aux auteurs francophones des districts francophones.

lions_club2.jpg

Michèle Pouget recevra son Prix sur le stand du Lions Club International au Salon du livre de Paris où elle dédicacera son roman du vendredi 22 au dimanche 24 mars 2013. Elle sera aussi invitée sur le stand du Lions pour le Salon du livre de Sablet (84) en juillet.
Donc, à tous nos lecteurs parisiens, nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour rencontrer Michèle Pouget.


La poupée mexicaine est maintenant en lice pour le Prix national du Lions Club dans lequel concourent tous les gagnants régionaux… rendez-vous en novembre et souhaitons-lui bonne chance !

 

Pour découvrir qui elle est et lire le premier chapitre de son roman, cliquer ici

Partager cet article

Repost0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 18:13

fredy 20130204 59Lundi 4 février 2013, 10 h du matin, 5e rencontre avec les élèves du lycée de l’Arc dans le cadre du Prix première chance à l’écriture. La première avait permis de présenter le processus aux élèves et de leur remettre le 1er manuscrit. Nous l'avons analysé lors de la 2e rencontre et remis le 2e manuscrit que nous avons analysé lors de la 3e rencontre. La 4e a été consacrée au comparatif des deux manuscrits et au vote. 5e rencontre, ce jour, pour découvrir la lauréate et permettre aux lycéens de partager deux heures avec elle.

fredy 20130204 52Corinne Niederhoffer, présidente d'ELU et éditrice, en présence de Véronique Ruiz, professeure de français, Josiane Gohn, CPE, Alain Enjolras, CPE et responsable de MIX-radio, et Dominique Lin, auteur et secrétaire d'ELU, a lancé la rencontre en demandant à un élève de lire le début du roman à haute voix. C’est toujours une surprise pour un auteur d’entendre ses mots ainsi lus dans la bouche d’un autre.
 

 

Puis, Aurélie s’est présentée : diplômée de l’école d’ingénieurs de Marseille, elle a passé quatre années dans un bureau d’étude puis quatre autres au service du Conseil général des Bouches-du-Rhône. Elle s’est mise en disponibilité pour élever ses deux filles et se consacrer à l’écriture, passion qui lui vient de loin, car, à 12 ans, elle avait déjà écrit un conte fantastique.


Après avoir présenté sans succès son manuscrit « C’est aujourd’hui dimanche » à des maisons d’édition parisiennes, en furetant sur Internet, elle a découvert ce Prix, rare — pour ne pas dire seul — concours de romans et non de nouvelles. Bien lui en a pris, car elle est aujourd’hui gagnante du Prix, devant 31 autres candidats.

fredy 20130204 68

Les élèves sont toujours moins bavards lorsqu’on leur propose de prendre la parole. Corinne Niederhoffer a lancé le débat, poussé les lycéens à s’engager dans la discussion. La simplicité et le sourire d’Aurélie les ont bien aidés à lever la main, poser des questions, rappeler des observations relevées sur le manuscrit pendant la rencontre d’analyse.

fredy 20130204 94L’intention principale de l’auteur concerne le lien maternel, l’instinct, qu’une mère possède ou pas. Pourquoi certaines mères décident-elles d’abandonner leurs enfants ? Les différentes façons d’aimer et d’être aimé : amour mère-enfant, enfant-parents, frères et sœurs… Il est question de destins féminins. Ce roman pose aussi cette question pertinente : le bonheur est-il accessible et jusqu’à quel prix ?
Heureusement, l’auteur nous a évité les clichés pathétiques pour ne s’intéresser qu’aux sentiments, aux traits de caractère, à la compréhension des comportements humains dans le contexte de l’après-guerre, les conséquences de certaines décisions, même vingt ou trente ans plus tard.
La question de la page blanche est apparue, comme attendue… Aurélie, qui écrit tous les jours, a plus peur de ne pas trouver le mot juste. Et pour l’avenir, peur de ne pas trouver de nouvelles idées. 

 

Après deux heures de rencontre, Aurélie s’est pliée au jeu des questions dans le studio de Mix, la radio étudiante du lycée, partenaire du Prix. Deux lycéennes et Dominique Lin ont accompagné Alain Enjolras pour l’interview (bientôt en ligne). 

fredy 20130204 76

Le temps de prendre le repas à la cantine du lycée — où tout est cuisiné sur place ! — Aurélie Fredy et Corinne Niederhoffer se sont retrouvées dans les locaux d’Elan Sud pour prendre connaissance du contrat d’édition qu’elle allait signer et pour faire le point sur tous les détails du manuscrit à revoir, comme tous les auteurs qui signent chez Elan Sud.

Bien du travail reste à faire avant l’édition. Combien de versions ?
Le pari à tenir est de voir le livre sortir pour le salon de l’Antre des livres les 1er et 2 juin à Orange et la semaine d’après à Marseille où l’auteur habite. Aucune pression n’a été mise sur les épaules d’Aurélie. Le roman ne sortira que réellement fini, pas de compromis pour des questions de calendrier.
À la question d’Aurélie sur la chance d’être éditée grâce à ce Prix, la réponse est très claire : son manuscrit n’aurait peut-être pas été repéré. Tous les manuscrits en lice sont lus par une dizaine de personnes. Quant aux deux ou trois manuscrits sélectionnés, pas moins d’une cinquantaine de lecteurs donnent leur avis. Autre chance, celui d’être édité dans la foulée. Il se passe parfois moins d’un an entre la réception du manuscrit et son édition !

Avis aux auteurs encore non édités : pour 2014, pas de thème imposé !
Tous les renseignements dans en suivant ce lien.

VMatinjanvier2013

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 18:31

Regards_WG11.gifAvec ce quatrième roman de Dominique Lin, la collection Regards s'agrandit : réflexions intemporelles sur le monde, la société, l'humanité.

 

Passerelles_couv300px.jpg

Prendre le temps de se poser, comprendre le hasard qui sculpte notre histoire bien avant notre naissance.
« On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille, être né quelque part c'est toujours un hasard. » Chantés par Maxime Le Forestier, ces mots résonnent tout au long de ce roman.

Léon va voir défiler les composantes de sa vie, assis sur un banc, en face de chez lui.

 

Format : 12 X 21 cm - 160 pages
N° ISBN : 978-2-911137-29-7
prix : 15 €

 

D_Lin_2010-12-copie-1.jpg

Enraciné dans l’écriture et la musique, l’auteur, avec ce quatrième roman, se fond dans des personnages touchants, avec poésie et humanisme.

 

 

Si vous souhaitez nous aider à développer notre travail, vous pouvez nous soutenir en réservant par avance ce titre avec ce bon de commande. (cliquer sur le lien) ou sur la page de Dominique LIN ici où vous pourrez lire le premier chapitre.

 

Disponible février 2013

 

Prochainement, nous aurons le plaisir de vous accueillir pour vous présenter ce quatrième roman de Dominique Lin : Librairie et Editions Elan Sud - 233 rue de Rome, 84100 Orange (http://goo.gl/maps/6u8g5)

04 90 70 78 78

Toutes les dates de dédicaces et rencontres à venir

 

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 14:04

Ce vendredi 18 janvier, à 19 h, Fabien Hertier était invité à présenter son deuxième roman paru chez Élan Sud : Une nuit sur l’île de monsieur Forbin.

Décrire par le menu une telle rencontre serait bien trop long, car tant de sujets ont été abordés. La soirée aurait pu durer des heures et des heures tant l’auteur a su captiver l’auditoire ; elle aurait pu s’intituler « Une nuit dans l’univers de monsieur Hertier ». Chacune de ses réponses nous a entraînés, bousculés, dévoilant ses intentions littéraires, agrandissant un peu plus à chaque fois notre compréhension de ce que veut dire « écrire ».


Hertier20130118-2.jpg

une partie de l'auditoire à l'écoute de la lecture d'un extrait

 

Ce livre, d’une bonne centaine de pages est un concentré dans lequel chaque phrase possède de multiples facettes. L’histoire est simple : l’homme au costume blanc, Forbin, laisse tout derrière lui pour retrouver l’île, dont il a hérité de son père et où il a passé son enfance, malgré la guerre qui sévit dans le Pacifique. Six soldats japonais sont débarqués sur cette île pour une reconnaissance. Forbin va devoir défendre son territoire. À partir de là, l’épopée commence… et quelle épopée !

Une île minuscule au milieu du Pacifique, qui n’est pas sans rappeler celle de Paul et Virginie, pour être libre de tout lien avec la culture occidentale. Forte empreinte de la mentalité japonaise : le respect de l’adversaire, la grandeur des sentiments.

La tradition épique de la mythologie grecque s’invite aussi : l’île est née d’un cyclone, la plus puissante manifestation météorologique, celle qui nettoie tout, processus dans lequel l’auteur s’est plongé pour faire table rase de certains sujets qu’il devait évacuer.

La description des paysages nous transporte durant cette nuit dans une jungle aussi dense et luxuriante qu’un tableau de Rousseau. Une nuit, un cycle, une boucle.

Hertier20130118-1.jpg
Une signature à suivre


 

Tant de choses ont été partagées, que vous pourrez retrouver dans ce roman, suivre ce lien.

 


Fabien Hertier janvier 2013 par elansud

Fabien a déjà d’autres écrits « sous le coude » : notre émerveillement n’est pas prêt de s’arrêter.

Vos commentaires de lecture sont les bienvenus

Dominique Lin
 

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 09:58

Avec ce sixième ouvrage publié dans la collection ]Hors collection[, Fabien Hertier signe aujourd'hui son deuxième roman chez Elan Sud.

Une Nuit sur l'île de monsieur Forbin rejoint la lignée des ouvrages de notre catalogue. 
Si vous souhaitez nous aider à développer notre travail, vous pouvez nous soutenir avec ce bon de commande. (cliquer sur le lien) ou sur la page de Fabien Hertier ici.

le 18 janvier à 19 h, nous aurons le plaisir de vous accueillir pour vous présenter le deuxième roman de Fabien Hertier : 

  Librairie et Editions Elan Sud. 233 rue de Rome 84100 Orange 04 90 70 78 78 http://goo.gl/maps/6u8g5

forbin_Couv300px.jpg

Printemps 1942. Alors que la guerre du Pacifique vient de commencer, un homme en costume blanc s'embarque dans un port du Pacifique occidental pour rejoindre une île à laquelle il semble mystérieusement attaché.
Au cours d'une nuit pleine de légendes, il y affrontera d'inquiétants souvenirs et six observateurs japonais débarqués du ventre d'un vaisseau de fer.

 

Format : 12,5 X 21 cm - 112 pages
N° ISBN : 978-2-911137-31-0
prix : 12 €

Disponible janvier 2013

 

  Hertier2010.jpg
Fabien Hertier naît en 1984 à Arles. Sa jeunesse, il la passe dans les montagnes des Baronnies, en Haute Provence. De cet amour pour la nature viendra celui de la littérature. Les textes anciens le plongent dans la mythologie. Prenant entre autres pour mentor Giono, Fabien compose des récits symboliques, épiques, allégoriques et lyriques, tel ce second roman, d'une facture très classique, en trois actes.

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 10:01

Cinquième ouvrage publié dans la collection élan d'elles, Laurence Creton signe aujourd'hui son premier Roman chez Elan Sud.

Dans un petit mois la Balançoire rejoindra la lignée des ouvrages de cette collection féminine. 
Si vous souhaitez nous aider à développer notre travail, vous pouvez nous soutenir avec ce bon de commande. (cliquer sur le lien) ou sur la page de Laurence ici.

  3 janvier date de sortie officielle : Libraires, nous prenons vos commandes...

Élise et Clémence tiennent chacune un journal intime sans se connaître. Le décès du père d'Élise va faire basculer leur vie. Le regard des deux jeunes femmes sur des événements partagés nous dresse un portrait ciselé de personnages féminins. Au-delà des thèmes de La Balançoire et des secrets de famille et à travers les six mois que dure l'histoire de ces deux demi-sœurs, l'auteur s'interroge sur l'écriture et la lecture : les livres, les citations sont comme des modes d'emploi de ce qu'Élise doit éprouver ; pour Clémence, en revanche, nourrie de la ville et des gens, les mots qu'elle découvre par sa sœur la mènent progressivement à un destin qu'elle assume, une famille qu'elle se choisit. Un questionnement aussi sur les origines, la fraternité et la révélation de soi lorsque les parents disparaissent.

 

Format : 12 X 21 cm - 320 pages
N° ISBN : 978-2-911137-30-3
prix : 21 €

Disponible 

 

 Laurence Creton Laurence CRETON : Enseignante à Valence et responsable de la maison d'édition du Revif à Paris, l'auteure baigne dans la littérature jusque dans ses activités associatives. Ouverte aux cultures différentes et aux autres disciplines artistiques — le cinéma, la peinture, l'opéra... —, c'est dans l'univers du partage qu'elle signe ce roman. Elle aborde des thèmes qui lui sont chers comme la quête de l'absolu, l'impossibilité de rejoindre l'Autre ou la mélancolie avec une inscription dans les espaces, les « demeures » qu'elle construit avec des poutres maîtresses que seraient, en filigrane, Bachelard, Saint-John Perse, ou Reverdy. La poésie n'est jamais très loin. Laurence rejoint, aujourd'hui, la tradition des diaristes qui explorent les variations sur l'intime.

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 09:02

ephemere-couv

 Fiche technique

Titre :
L'éphémère a un goût de cacahuète

Auteur :
Maurice LEVEQUE
tableaux :
Dennis Luis GALLARDO CASTRO

Editeur : Elan Sud

Format : 20 X 28 cm
144 pages quadri

N° ISBN :
978-2-911137-20-4

prix : 28 euros - 

Profitez des frais de port réduits* si vous le commandez directement

* Port 2 € (au lieu de 5€) pour la France métropolitaine (hors DOM-TOM)
Communauté européenne et DOM-TOM : 5€ au lieu de 9€

Contact éditeur

Il y a un an, nous lancions une nouvelle collection avec cette collaboration franco-cubaine. Ce livre reste plus que jamais d'actualité... 

Un roman, oui, mais aussi 140 planches tout spécialement créées pour ce livre. A découvrir et offrir!

L'éphémère a un goût de cacahuète

Roman graphique 

Collection Duos

fbvauc.gif   
au micro de France bleu

Ce roman met en scène un conseiller culturel et ses rencontres avec des cultures différentes (Pakistan, Inde, Afrique, Haïti, Mexique, Cuba…). Histoire d’amour et d’humour, c’est l’occasion de réflexions sur le couple, l’érotisme, les effets du tourisme, le choc des civilisations, l’altruisme, l’expatriation, le développement…
Le travail avec Dennis Luis Gallardo Castro s’est construit au cours de longs entretiens.
Un livre à lire, un livre à voir pour inviter à un double exercice jubilatoire du regard. Le roman distille ses propres images et les dessins accomplissent un autre pouvoir de séduction sur le lecteur.

commander ce livre aux éditions Elan Sud 

Luis Dennis Gallardo CastroDennis
Né en 1971 à Santiago de Cuba. Diplômé de l’école provinciale d’Arts plastiques « José Joaquin Tejada » en 1990 spécialité 
Dessin-Peinture.

Dennis Gallardo a travaillé comme restaurateur de tableaux et comme responsable de la conservation du patrimoine de l’église catholique de Santiago de Cuba.
Nombreuses expositions à Santiago de Cuba de 2001 à 2008. Œuvres dans des collections privées à Cuba, en Argentine, au Panama, Brésil, en Hollande, Allemagne, Espagne, France, Italie, à Malte, aux États-Unis et au Canada.


Maurice Lévêque est né en 1945 à Angers. Professeur de philosophie puis directeur de Centres culturels en France et à l'étranger, il a exercé en Inde, Côte d'Ivoire, Haïti, Pakistan et Mexique.Fondateur d'une friche culturelle, Akwaba à Châteauneuf de Gadagne (84), comédien et metteur en scène, il a créé 38 spectacles dont 5 ont été présentés au festival d'Avignon. 

 

 

Partager cet article

Repost0