Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 09:55

L’Ombre et l’Errant est un dialogue entre deux voix : celle de l’errant, au présent, qui cherche une réponse et celle de l’ombre, son ombre, qui sait ce qu’il a vécu depuis sa naissance.
C'est la vie de Pilou, cet homme né dans des conditions difficiles et recueilli par une famille de gitans. On le suit dans son présent, dans sa quête. Il essaie, au fil de son cheminement, de faire ses propres choix. Les femmes qu'il aime et qu'il a aimées, les amis qui l'ont accompagné un moment.
En alternance, il y a l’ombre, son passé, et nous découvrons par bribes les souvenirs fugaces qui remontent comme des vagues tout au long du voyage.
Pilou ira jusqu’à la mer, aux Saintes-Maries, là où les gitans viennent honorer la vierge noire, pour savoir, pour entendre une réponse…
L’auteur qui a beaucoup voyagé a voulu parler de l’errance, prendre son sac, partir et réaliser tout au long du chemin que tout ce qui arrive est une fête.
C’est aussi un roman sur l’abandon. Comme Marie Martin le dit, nous avons tous connu un jour l’abandon, ne serait-ce que lors d’une histoire d’amour.
L’errant voulait savoir comment on s’en sortait. Pilou a une réponse, sa réponse, chacun aura la sienne.
Difficile de parler d’une histoire classique, car ce livre est en premier lieu une intention d’écriture.
C’est un jeu d’ombre et de lumière. L’auteur a travaillé ce sujet avec ses mots, avec sa patte possède une écriture très forte et imagée.

Un auteur à suivre

Pour lire les premières pages du roman, c'est ici

 

L'Ombre et L'Errant

EAN 13 : 9782911137426 - 84 pages - 12 €

 

Écouter la chronique de Dominique Lin ici, diffusée sur France Bleu Vaucluse le 23 août 2015 à 9 h 35 dans l’émission Le club des lecteurs de Nathalie Mazet

 

Résumé :
De l’ombre du passé à l’errance du présent, le narrateur considère la place occupée par les personnes qui partagent ou ont partagé sa vie.
Aujourd’hui, l’ombre de l’errant reste ancrée dans une mémoire parfois ancestrale.
Entre conte et légende, l’auteur nous présente une écriture concise et imagée qui nous ballotte au rythme des vagues salvatrices.

C’est avec une maîtrise de sociologie en poche que Marie Martin a parcouru le monde. Elle a appris le métier de charpentier avec les Compagnons du Devoir, bravant la rudesse du métier.
Aujourd’hui en Ariège, elle vit en symbiose avec la nature, à l’écoute des éléments.

 

L'Ombre et l'Errant, roman de Marie Martin
L'Ombre et l'Errant, roman de Marie Martin
L'Ombre et l'Errant, roman de Marie Martin
L'Ombre et l'Errant, roman de Marie Martin

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 14:34

Août 2015

N°5

Si vous ne visualisez pas la lettre, suivez ce lien

Les deux bouts du baton

romans à paraître chez Elan Sud

Les deux bouts du baton

Les deux bouts du baton

Les deux bouts du baton

agenda des salons

invitez les auteurs Elan Sud

Suivez-nous :

Boutique - Blog - -

logo Elan SudChez votre libraire
 

Elan Sud : 233 rue de Rome, 84100 Orange - 04 90 70 78 78 - edition@elansud.fr

Partager cet article

Repost0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 14:30

Restez en contact : inscrivez-vous sur la newsletter !
Et toute l’année, retrouvez-nous à la librairie Élan Sud : 233 rue de Rome — 84100 Orange ou sur elansud.com

 

Juin 2015

TDL salon

6 & 7 juin : L’antre des livres, festival de l’édition indépendante, Espace Daudet à Orange.
Toutes les informations sur le blog, ici

Auteurs présents : Bruno Alberro, Jean-Pierre Cendron, Denise Déjean, Jean Dherbey, Dominique Lin, Michèle Pouget, Cédric Totée.

 

Sortie officielle du roman de Cédric Totée : Soupe de concombre et petites contrariétés, remise du Prix première chance à l'écriture samedi 6 juin à 12h30

 

Samedi 13 juin : fête de la Marseillaise, parc des Libertés. Ile de la Barthelasse Avignon

Stand de la maison d’édition Elan Sud. Auteurs invités : Jean-Pierre Cendron et Dominique Lin

 

Mercredi 17 juin : Bruno Alberro invité à la librairie Montfort. Dédicace de son dernier roman Le Passeur, 34 Grand Rue, 84110 Vaison-la-Romaine -  04 90 28 88 51 (horaires à venir)

 

Dherbey 9751Mercredi 17 juin : Jean Derbhey invité par le CRCUF (Comité Représentatif de la Communauté Ukrainienne en France).
Présentation de son ouvrage : Pravda de Babouchka de 18 à 20 h. salle 3.11 à l'INALCO - 65 rue des Grands-Moulins - Paris 13

 

Samedi 20 juin : Cédric Totée dédicace à la librairie Sauramps centre ville à Montpellier à partir de 16h

 

Vendredis 12 et 26 juin : atelier d’écriture à 18 h, 233 rue de Rome à Orange ou à distance. Prenez contact.

 

Calendrier des rencontres des auteurs Elan Sud

Partager cet article

Repost0
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 06:01

1940, la France écrasée signe un armistice avec l’Allemagne. Seul un tiers du Pays basque se retrouve en zone dite « libre ». Dans la rue, on s’observe avec méfiance. L’ami d’un jour sera peut-être l’ennemi de demain. Dans cette période floue, du côté de Bayonne, les réseaux de passeurs acheminent vers l’Espagne ou en zone libre ceux qui fuient la France occupée.
Avant-guerre, le personnage de ce roman, un Basque, profitait déjà de la proximité de l’Espagne pour s’adonner à la contrebande, ce qui lui a valu d’être enrôlé pendant sept ans à Tataouine afin d’éviter la prison. En cette période de guerre, il traverse toujours les frontières clandestinement, mais, là, il se fait payer pour conduire les candidats à l’exil.
Entre Toulouse et l’Espagne, les missions se succèdent jusqu’au jour où, dans la cave où sont cachés les réfugiés, le passeur découvre un client inattendu.

 

Format : 12,5 X 21 cm - 160 pages
Prix public : 15 € - ISBN : 978-2-911137-38-9

Journaliste et voyageur, Bruno Alberro se consacre à l’écriture tout en suivant la marche du monde.

Il signe ici son cinquième roman chez Elan Sud

Disponible dans les bonnes librairies à partir de fin mai
Réservations ici

Mercredi 27 mai : Sortie officielle du roman Le Passeur,
de Bruno Alberro
, à la librairie Elan Sud, 233 rue de Rome à Orange (84100).

19h30 : lecture, rencontre et dédicace, puis dégustation des plats apportés par les invités et
des vins servis par le caviste-conseil d’Orange, Cédric Bourelle Côté Rhône : 19, place Clémenceau.
Réservation indispensable au 04 90 70 78 78

 

Parution du roman Le Passeur, de Bruno Alberro, chez Elan SudParution du roman Le Passeur, de Bruno Alberro, chez Elan Sud

Partager cet article

Repost0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 17:33

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Jean-Pierre Cendron vient de gagner le Prix régional Sud Est du Lions Club pour son roman Les deux bouts du bâton, parue dans la collection élan d’aventure.

A noter que l'auteur est le lauréat 2014 du Prix première chance à l'écriture, concours de manuscrits récompensant un auteur n'ayant jamais été édité.

C'est la deuxième fois qu'un auteur Elan Sud est récompensé par ce Prix.

 

lions_club2.jpg

 

Jean-Pierre Cendron est invité sur le stand du Lions Club International au Salon du livre de Paris (présence à valider).

Il recevra son Prix le 18 avril 2015 à Saint-Rémy-de-Provence

Il sera aussi invitée sur le stand du Lions pour le Salon du livre de Sablet (84) en juillet.


Les deux bouts du bâton est maintenant en lice pour le Prix national du Lions Club dans lequel concourent tous les gagnants régionaux… rendez-vous en novembre et souhaitons-lui bonne chance !

 

Pour découvrir l'auteur et lire le premier chapitre de son roman, cliquer ici

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:40

Prix20150128 035C’était aujourd’hui, mercredi 28 janvier 2015, qu’avait lieu la rencontre tant attendue avec le lauréat du Prix première chance à l’écriture au lycée de l’Arc à Orange.

C’est toujours un moment fort pour les membres du jury, lycéens et adultes, de découvrir quel visage, quelle personnalité et quelle vision de l’écriture se cachent derrière le manuscrit qui a remporté ce Prix.

 

Cédric Totée (en photo à gauche), la trentaine fraîchement entamée, natif de Normandie et installé dans le Sud depuis plus de dix ans, est spécialiste en résonance magnétique, et travaille dans le milieu de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur.

Passionné de voyages depuis toujours, il a visité le continent américain du nord au sud à plusieurs reprises et a vécu un peu plus d’un an aux États-Unis. Adepte d’humour noir et de second degré (voire plus…) il aime écrire et raconter des histoires qui lui ressemble… ou pas.

 

Prix20150128 034

 

Deux heures d’échanges, de questions, de remarques sur le manuscrit, autant à propos de la forme que du fond, et, en face des réponses simples, directes, teintées d’humour comme en est coloré son roman : Soupe de concombres et petites contrariétés.

Deux heures pendant lesquelles les lycéens se sont tous exprimés, chacun à sa façon, donnant leur vision de la lecture, leur version de l’histoire…

L’auteur a ensuite rejoint la maison d’édition Élan Sud pour commencer à travailler sur son texte, comprendre ses points forts et ses faiblesses… Reste à se remettre au travail.

 

Rendez-vous avec le public le 6 juin 2015, pour la remise de son roman — s’il est terminé — pendant le festival de l’édition indépendante L’Antre des livres, espace Daudet à Orange, en présence du parrain Yves Bichet.

 

Prix20150128 038

 

Merci à la presse pour sa présence et le suivi de cette action d'Expressions Littéraires Universelles

 

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 13:22

Dherbey 9751Ce samedi 20 décembre fut une des nuits les plus longues de l’année, non seulement pour sa proximité avec le solstice d’hiver, mais surtout grâce à la richesse du programme de la soirée à Elan Sud.
Quarante personnes étaient présentes, la salle était combleDherbey 9743.

À 17 h 30, commençait la première partie : la sortie officielle de Pravda de Babouchka, le dernier roman de Jean Dherbey paru chez Elan Sud dans la collection Mémoires. Jean est venu accompagné de Lina, sa femme et petite fille de l’héroïne de son roman. La rencontre a commencé par deux lectures d’extraits, l’accident de Tchernobyl et les débuts de l’impact du système soviétique sur le peuple d’Ukraine. Nous étions tout de suite dans l’ambiance, l’auteur était ému d’entendre ses mots dans la bouche d’autres personnes, livrés au public… ils ne lui appartenaient plus.

 

Dherbey 9772

 

Jean Dherbey a eu le privilège de vivre de l’intérieur la vie des Ukrainiens, de côtoyer la complexité de ce peuple tiré de tous les côtés, car les familles sont souvent cosmopolites, d’origine ukrainienne, russe, voire allemande, beaucoup ayant des enfants partis aux quatre coins de la planète.
Dherbey 9793Il nous a raconté leur quotidien, leur pauvreté, leur pudeur et leur dignité, le courage dans l'adversité… mais aussi leur notion du partage, leur fierté et leur sens de l’humour, de l’autodérision, dernier rempart contre la misère, mais surtout le manque de visibilité sur l’avenir, l’impossibilité pour ce peuple d’être un jour vraiment libre de toute ingérence extérieure.
Nous avons plus parlé de l’Ukraine d’aujourd’hui que celle décrite dans ces 400 pages d’histoire, de vie des hommes, d’éclairage sur cette partie du monde qui nous échappe un peu et dont nous n’avons des nouvelles que par le biais de médias pour certains très partiaux.
Le public a écouté, participé, posé des questions, il était déjà 19 h 30 ; Jean était intarissable et nous aurions pu l’écouter plus longtemps encore. C’est un conteur, cela s’entend et se voit à l’intérêt du public qui s’est empressé de demander une dédicace de sa part, et de glaner quelques mots de plus en tête à tête.

Pour tout savoir sur ce roman, lire les premières pages en ligne, c'est ici.

 


Pravda de Babouchka, roman de Jean Dherbey... par elansud

 

coterhone logoIl était temps de passer à la deuxième partie de la soirée, la dégustation des plats apportés par chacun des invités, et les vins sélectionnés par notre partenaire Côté Rhône : un Champagne, un Châteauneuf-du-pape et un viognier blanc. C’est l’occasion de remercier Cédric, le caviste pour cette implication généreuse et très professionnelle, pour le soin qu’il met à choisir les vins pouvant accompagner chaque rencontre depuis un trimestre. Il est question qu’il revienne en 2015, voilà une excellente nouvelle !
Côté Rhône, 19 Place Clémenceau à Orange. 04 13 07 01 61


Entre temps, de nouvelles personnes se sont jointes au public, des amis des musiciens, des amis ayant vu de la lumière, des retardataires pris ailleurs… d’autres sont rentrées chez elles. C’est à 45 personnes que nous sommes passés à la troisième partie de la soirée : la musique.
Cécile, trésorière de l’association ELU, et surtout chanteuse de jazz, de blues et d’autres styles musicaux ainsi que saxophoniste, avait convaincu deux amis de venir l’accompagner, l’un à la guitare, l’autre à la contrebasse.
Ambiance intimiste, doigts qui claquent, lèvres qui bougent, pieds qui suivent le rythme… un trio très pro, aux notes chaleureuses. Le bis de fin de concert était mérité. Un guitariste et un percussionniste sont venus partager quelques notes avec ces trois musiciens généreux.

 

Dherbey 9799

 


Cécile Marinelli et ses amis à la librairie... par elansud

Parmi ces 50 personnes venues ce samedi, beaucoup ne se connaissaient pas, venant d’univers très différents. Les conversations, les échanges, les découvertes, les éclats de rire, les longs au revoir chaleureux, les sourires nous ont montré une fois de plus l’intérêt d’organiser ces rencontres.
Dernière de l’année 2014, la prochaine aura lieu le 14 février. Au programme : atelier d’écriture, rencontre littéraire, dégustation et… encore de la musique.
Restez à l’écoute !


Ces soirées sont rendues possibles grâce à l’association ELU (Expressions Littéraires Universelles) dont l’Assemblée Générale aura lieu le mardi 3 février 2015, 18 h, à la maison du Département, rond-point de l'Arc à Orange. Nous comptons sur votre présence pour découvrir l’ensemble des actions de l’association, mais aussi pour la soutenir.
Passez tous de bonnes fêtes

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 10:56
La poupée mexicaine, de Michèle Pouget, paru dans la collection elandelle

Résumé :
Il, Simon, recherche ses origines.
Elle, Valentine, vit sa vie, ailleurs.
Entre lui et elle, l'émotion dérive dans l'incompréhension et le pardon, navigue vers les excuses et la destinée
Selon Sarah Blaffer Hrdy, "l'amour maternel ne vient pas que de la mère : il suppose une intervention active de l'enfant pour se faire aimer."
Ce roman tendre, signé par Michèle Pouget, nous promène entre deux personnages que la vie ballotte d'un continent à l'autre.


Découvrez le premier chapitre de La poupée mexicaine

 

lions_club.jpgLa poupée mexicaine a reçu le Prix régional Sud-Est de littérature du Lions Club



 Poupee couv300px
Michèle Pouget :
« Création » et « transmission » sont les éléments importants qui marquent son chemin. La danse, le chant, le théâtre et l'écriture pour s'exprimer. Curieuse de nature, elle laisse volontiers traîner ses oreilles, écoutant çà et là, des histoires qui l'inspirent.
« Tout est matière à écriture », se plaît-elle à dire.
C'est ainsi que la question de l'instinct maternel lui est apparue comme un sujet à creuser qu'elle nous livre dans La Poupée mexicaine.
M_Pouget_Sablet.jpg
Fiche technique
Titre : La poupée mexicaine
Auteur : Michèle POUGET
Editeur : Elan Sud, collection élan d'elles
Format : 12 X 21 cm - Pages : 288
N° ISBN : 978-2-911137-28-0
Prix : 20€
Disponible JUIN 2012

Pour commander le livre en ligne dès à présent : cliquer ici

Pour toute invitation de l'auteur, CONTACT : Corinne Niederhoffer

Tél : 04 90 70 78 78 - elansud@orange.fr  

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 09:08

Le berger des lumières
Roman historique
Claude Gallardo

1612, la chasse aux sorcières…

De nombreuses découvertes sont mises sous le boisseau par certains prélats ; la traque, la conspiration et l'éternelle recherche du pouvoir font partie du quotidien.

Entre roman historique et roman d'aventures, l'auteur nous fait vivre différentes quêtes : 

bergerlumieres300px.jpg

claude-condom-2.jpg

celles de Simon, Blaise, Vincenzo ou encore Galilée. De Venise aux Pyrénées, des salons scientifiques de Rome à Montségur, des atmosphères mortifères de la peste aux ambiances propices au mysticisme, les chemins s'entrelacent dans un récit étourdissant, menant tous à leur manière à une illumination. Le berger ramènera-t-il en France la pierre de lumière, objet sacré des bogomiles?

Une intrigue haletante où la tendresse féminine adoucit la rudesse d'une période tourmentée.

Format : 12.5 X 21 cm
Roman, 440 pages
Prix : 22€

ISBN : 978-2-911137-27-3

 


Collection
] Hors collection [

 Éditions Elan Sud

Claude GALLARDO :

Médecin, passionné d'écologie et d'histoire - la période du XVIIe siècle et celle liée aux cathares l'attirent particulièrement - il est l'auteur du roman Le Pourpre Noir (1989).

Maire de Fleurance (1989/1995) et conseiller général de son canton (1985/1992), il fut fondateur du «Festival d'Astronomie de Fleurance » en 1990, avec le parrainage et la participation d'Hubert Reeves, de Michel Cassé et de nombreux autres astrophysiciens.

Pour lire les première page en ligne, c'est ici

 

Pour toute invitation, CONTACT : Corinne Niederhoffer
Tél : 04 90 70 78 78 - elansud@orange.fr - www.elansud.fr/gallardo

Partager cet article

Repost0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 15:03

Femmes en leurs Jardins, roman de Denise Déjean chez Elan SudLa collection élan d’elles, « la blanche » de chez Elan Sud, vient de s’étoffer d’un 7e titre : Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean.

Ce roman était attendu. Ses lecteurs connaissaient Denise pour Lardoulens, un roman de terroir truculent avec des personnages bien campés. Ils ne s’attendaient pas à un tel renouveau, la finesse de sa nouvelle écriture, de sa perception de la migration des peuples à travers le temps et la condition des femmes qui suivaient les hommes fuyant la Révolution, la faim ou la guerre, et qui cherchaient une terre pour reconstruire leur vie.
Femmes en leurs jardins est une ode à la vie, une invitation à regarder l’autre avec compassion et générosité.
Les femmes, qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs, thème de la collection qui a inspiré l’auteur, ont les mêmes aspirations, les mêmes besoins, les mêmes rêves…
Sorti le 9 août en avant-première du Salon du livre de Tarascon-sur-Ariège, lors d’une séance de dédicace privée, et proposé au public le lendemain sur le Salon, Femmes en leurs jardins a reçu un excellent accueil. Le voilà propulsé pour un avenir certain.

Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean
Collection élan d’elles
Format 120 X 210 mm
368 pages - Prix : 22 €
EAN : 9782911137365


4e de couverture :
En quête d’une terre d’accueil ou d’un travail, les peuples ont toujours migré. Les maris ont loué leurs bras et ouvert les jardins. Les épouses ont sculpté les parcelles avec amour pour enrichir l’ordinaire.
Asya la Russe, Maria l’Espagnole, Drusilla l’Italienne et Djédjila la Kabyle ont travaillé, aimé et souffert au cœur des jardins de la Vieille Ville. Au fil du XXe siècle, Montorgel s’est teintée de saveurs et de couleurs venues d’ailleurs.
Un tableau humaniste sur la mémoire collective.

Dejean_Coustellet-copie-1.jpgDenise Déjean a exercé plusieurs métiers autour de la culture et du livre. Elle a été chargée de programmation culturelle à la ville de Tarascon-sur-Ariège. Aujourd’hui, elle est à la fois bibliothécaire, conteuse et correspondante de presse. Elle organise, dans le cadre de l’association L’Oiseau-Lyre, le Salon du livre de Tarascon-sur-Ariège, le 2e dimanche d’août depuis 2006.
Elle a cosigné plusieurs ouvrages ethnographiques sur les Pyrénées ariégeoises, avant de se tourner en 1996 vers la nouvelle et le roman, sur les conseils d’un « parrain » de poids : Georges Coulonges. Ce besoin d’écrire a donné naissance à des textes salués par la critique, et récompensés par plusieurs prix.
Le crime du Gamat a reçu en mai 2000 le prix Fabien Artigue de l’Académie des Jeux Floraux.
Lardoulens (ed. Elan Sud, 2010) a reçu le Prix 2012 de l’académie des Jeux Floraux.

 

Pour lire les premières pages, c'est ici.

Partager cet article

Repost0