Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 16:03
LA SENTINELLE

de Maurice LÉVÊQUE
Roman

Hélène Tindare médecin urgentiste à Limoges, puis pour MSF à l'hôpital de Kaboul, est la fille d'un psychologue soixante-huitard anarchiste et d'une mère professeur de mathématiques qui pratique le tai-chi.
Sa vie amoureuse et professionnelle est bouleversée par une sculpture, “La sentinelle”, qui la hante et l'entraîne dans des relations érotiques et intellectuelles intenses.
L’exactitude des sentiments, l’humour, la vivacité intellectuelle des personnages nous captivent dès la première page.



Maurice Lévêque est né en 1945 à Angers. Professeur de philosophie puis directeur de Centres culturels en France et à l'étranger, il a exercé en Inde, Côte d'Ivoire, Haïti, Pakistan et Mexique. Fondateur d'une friche culturelle, Akwaba à Châteauneuf de Gadagne (84), comédien et metteur en scène, il a créé 38 spectacles dont 5 ont été présentés au festival d'Avignon. Il vit, écrit et met en scène actuellement à Santiago de Cuba.

Roman broché 14 X 21 cm - 160 pages - Prix : 15€ - ISBN : 978-2-911137-10-5

Partager cet article

Repost 0
publié par Corinne - dans Maurice LEVEQUE
commenter cet article

commentaires

Rachel 12/03/2009 16:09

Comme de nombreux lecteurs, je me suis beaucoup retrouvée dans les sentiments d'Hélène, vous avez l'art de sonder la psychologie féminine!

j'ai aimé lire "la sentinelle", j'ai aimé les références multiples à la mythologie grecque et les amours controversés d'Hélène sur un fond de médecine humanitaire,

Merci beaucoup pour ce beau moment de lecture,



Rachel

(Auxiliaire de vie)

Corinne 02/04/2009 09:36


Maurice revient en France à partir du 15 juin, restez en contact, nous lui préparons des moments de rencontres avec ses lecteurs...


maurice leveque 20/11/2008 09:40

Je suis très touché de vos deux approches féminines de mon roman, inquiet cependant de constater que La sentinelle empêche les lectrices de tomber dans les bras de Morphée! Lors de ma rencontre avec des lecteurs de Ste Cécile, certaines remarques induisaient que le masculin s'était révélé dans l'épilogue, à propos de "l'éthique du don" évoqué à propos de Hélène. Je crois que beaucoup de femmes ont intégré à tort ou à raison cette idée qu'on trouve plus de générosité au féminin qu'au masculin. Je pense également que Hélène représente une génération qui souhaite en finir avec une quelconque prééminence du phallus ou de l'utérus pour établir la complémentarité de nos différences. Les uns et les autres nous sommes des garçons manqués et des filles manquées.
Merci pour vos remarques.
Avec toute mon amitié.
Maurice Lévêque

Michèle Pouget Bernard 18/11/2008 10:48

Dans une soirée de présentation d'un livre, la lecture, à haute voix d'un passage bien choisi, donne souvent l'envie d'acheter l'ouvrage. Ce fut le cas, ce soir là, à la bibliothèque de Sainte Cécile les vignes (84) pour ''La Sentinelle'' de Maurice Lévêque. Les prestations de Corinne et Dominique Lin furent à la hauteur et je fus convaincue.
Bien mal m'en pris !!! Le soir venu, je m'engageais dans les premières lignes, déjà entendues et je poursuivis le chemin, sans escales, sans étapes. Et c'est ainsi que fut peuplée ma nuit... d'insomnies. Impossible de refermer l'ouvrage. L'espace de quelques heures, je suis devenue otage de ''La Sentinelle''. J'ai posé le livre, au petit matin, sur une histoire originale, une belle écriture et une intrigue bien menée : tous les ingrédients d'un très bon livre.
Petite réflexion : Le livre est écrit, à la 1ère personne, du lieu d'une femme par un homme. J'ai trouvé, parfois, le comportement et les réflexions d'Hélène, un brin masculins(contrairement à ce qui a été dit au cours de la soirée lecture à Ste Cécille). Le père d'Hélène ne le dit-il pas ?
Félicitations à l'auteur ! Malgré ma nuit d'insomnie.

Françoise Carle 17/11/2008 15:02

Bonjour,
J’ai lu votre roman cette nuit et l’ai terminé ce matin aux aurores, après avoir cherché le sommeil, en vain …
Cette histoire m’a bouleversée émotionnellement et … sexuellement, quel personnage !!
Hélène vouée je pense à "servir ses amants" sans vraiment penser à elle.
Son destin au sein de MSF à Kaboul je l’ai imaginé, se frayant un chemin parmi ses "femelles fantômes"

Méritait-elle de mourir ? vous en avez décidé ainsi je me sentais triste de quitter Hélène que ma journée en fut perturbée

Je vous ai rencontré dimanche matin place Bellecour à lyon et vous m’avez amicalement dédicacé votre ouvrage

Votre héroïne est bien féminine avec ses doutes ses pulsions, écrit de la main d’un homme, l’exercice est abouti.

Sincèrement
Françoise Carle