Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 08:45
28 mars 2008 : un programme très riche et émouvant.

- Inauguration de l'exposition
Organisée par l'Association des Anciens Combattants, PG-CATM de Sorgues, avec le concours de l'Office National des Anciens Combattants et de la Mairie de Sorgues. Du 27 mars au 4 avril 2008, de 9h à 12h et de 14h à 17h, entrée libre.
Le représentant de l'ONAC et Aimé Saint-Léger de la PG-CATM ont présenté l'exposition à Alain Milon, sénateur-Maire de Sorgues, et à Jean-Michel Ferrand, député et Conseiller Général de Vaucluse.

Une centaine de personnes au moins était présente. Personnalités, Sorguais et Vauclusiens en général ont pu découvrir la richesse éditoriale des panneaux de cette exposition, agrémentée de photos, plans et cartes d'époque.


- Présentation du livre "Lettres du Front" au public
En Maître de cérémonie, Aimé Saint-Léger a présenté la soirée, rappelant dans un bref discours le cheminement et les partenaires de l'exposition. Puis il a invité Corinne Lin à présenter les "Lettres du Front".
"... Ces lettres ont été confiées à André Brun par la famille Sauvage, dans un premier souci de sauvegarde d’un patrimoine, d’une mémoire familiale.
Elles étaient écrites au crayon gris, abîmées par le temps.
André a eu la patience de les déchiffrer pendant des journées entières, voire des mois. Nous le remercions pour ce travail qui a permis d’être la première « pierre » d'un édifice que personne ne soupçonnait encore.
Puis a germé, cette idée d’aller plus loin, de faire éditer ces lettres.
Ce fût le début d’une étroite collaboration entre plusieurs intervenants : La famille Sauvage bien sûr, au grand complet, mais également Raymond Chabert, André Brun (encore), le Club philatélique "le pont de Sorgo", et Thomas Grobon…  pour les prêts photographiques.
Une belle expérience de travail collectif.
Et bien sur, Elan Sud, qui a posé la dernière pierre pour nous amener ici, aujourd'hui.

... / ... Voilà j’espère que ce livre touchera le plus grand nombre comme ils nous a tous touché.
Je tiens à signaler qu’une partie des droits d’auteurs iront à l’association de l’orphelinat et des œuvres des médaillés militaires. ..."


- Lecture théâtralisée et pièce en Provençal
La troupe la Galagia a lu quelques lettres, donnant toute sa dimension à l'ouvrage.
Après de applaudissements emplis d'émotion, la troupe a offert au public la représentation de la pièce "Tracendo" (la tranchée) en Provençal, créée pour l'occasion.

- Discours et prise de conscience
Vint à nouveau le temps des discours, dont celui de Jean-Michel Ferrand, riche en détails historiques, ressituant les événements de 14 et ceux qui suivirent dans leur contexte géopolitique et leurs conséquences sur l'Europe d'aujourd'hui. Quand ce fut son tour, Alain Milon lui demanda s'il était bien professeur de Français ou... professeur d'histoire. Tous se sont accordés sur l'importance du devoir de mémoire, renforcé par la disparition du dernier poilu français, Lazare Ponticelli, afin que nous puissions continuer à vivre en paix.


La soirée s'est terminée avec le traditionnel vin d'honneur, donnant l'occasion à chacun de partager le plaisir éprouvé pendant la soirée

Commander le livre : Lettres du Front d'Emile Sauvage


Partager cet article

Repost 0

commentaires