Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:39

Depuis quelques jours Michèle Pouget Bernard sillonne les rues d'Avignon et se fait l'écho du festival Off, ainsi sans y être, nous vous faisons profiter de ses chroniques.

 

Bonjour à toutes et à tous.

Hier, journée moyennement fructueuse :

au théâtre de l'observance : (porte Saint Roch) ''Paroles de femme ou le cri du silence'' : une évidence : des femmes célèbres combatives, engagées qui ont fait notre civilisation : des  inconnues aux plus célèbres : Olympe de Gouges, Elisabeth d'Autriche, Simone Veil, Alexandra David Néel, Yourcenar, Marie Curie, Beauvoir.... toutes ces femmes qui ont fait le chemin avant nous.
Je n'ai rien appris. Déçue par quelques clichés. J'y suis allée accompagnée d'une jeune fille  qui, elle, a découvert. C'est un texte intéressant. La comédienne est certes, professionnelle, mais le ton est un peu monocorde. Quelques cadres suspendus, à travers lesquels la comédienne s'exprime, permettent le changement de personnage, ce n'est pas très original, mais que pouvait faire le metteur scène pour éviter la monotonie ?
A aller voir, si vous souhaitez faire une'' piqure de rappel'' à tous ceux et peut-être celles, qui n'ont pas tout compris sur le combat des femmes.

On m'a distribué une entrée gratuite pour un spectacle musical à la ''tâche d'encre'', c'est ce qui m'a fait aller voir ''Nino et ses copo's'' : c'est déjanté, farfelu, la sono est trop forte. J'ai ri, mais ce n'est pas le théâtre que j'aime même si, Nino se retrouve parfois dans des moments de ''solitude'' et si, malgré le burlesque on entend battre le coeur de chacun d'entre nous, confrontés que nous sommes à des situations similaires.
A aller voir, si on n'a rien d'autre à se mettre sous la dent. Ce sont malgré tout de bons musiciens animés d'une fougue impressionnante. Une chanteuse facétieuse et pleine de vie. Il faisait très chaud à la Tâche d'encre, la clim devait être en fin de course !

Puis, j'ai fini ma journée au théâtre de la Luna (rue Séverine - vers la rue Thiers) pour écouter,''Moïse, Dalila et... Isabelle de Botton'',  dans une mise en scène de Michèle Bernier. Isabelle de Botton nous raconte son enfance à Alexandrie, l'emprisonnement de son père dans un camp sur ordre de Nasser, le départ pour la France et l'arrivée dans ce qu'elle imaginait être  un Eldorado. Tout cela ne semble pas très drôle, mais Isabelle a su, nous faire voyager avec des personnages riches en couleurs, touchants ou déglingués, sur sa vie d'exilé, d'apatride, de déracinée.
On passe un bon moment. Pendant le spectacle, elle ''fabrique'' des gâteaux du pays, qu'elle vous fait déguster en fin de spectacle)
 Par contre, là, ne pas se mettre au début  du premier rang, on reçoit une clim glacée qui gache un peu la fête.




Une petite journée somme toute, mais toujours agréable, faite de toutes ces rencontres qui vous font aimer la vie.

Bises à tous - Michèle

Partager cet article

Repost 0

commentaires