Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 17:16

voleur-enfance-003Première soirée à la librairie Elan Sud ce vendredi 20 mai 2011 présentée par Corinne Niederhoffer… et quelle soirée!
voleur-enfance-012Devant une trentaine de personnes invitées, Esther présentait sa pièce extraite d'un récit de vie dénonçant l'inceste. Vaste sujet qui pouvait présager d'un moment pesant, mais c'était sans compter avec la poésie des mots et le savoir-faire de l'actrice.
"Le voleur d'enfance", qui vient de paraître dans la collection élan d'elles, commence par l'enfance marocaine d'Esther dans cet orphelinat baigné de lumière et de parfums, ponctuée par le règlement de l'institution et les rêves de jeunesse.
voleur-enfance-016Une douce mélopée nous arrive de derrière le rideau, puis Esther arrive; son texte fort nous prend tout de suite et ne nous lâche qu'à la fin, nous laissant bouleversés et émus.
Esther Mello a le don du partage. Loin d'être statique, elle offre des quartiers d'orange, des biscuits, se déplace au milieu des spectateurs attentifs. Elle alterne texte et poésie musicale. Des chansons en portugais, en Grec… sans compter les émotions qu'elle sait transmettre.


Dans mon tablier, je ramenais une dizaine de boîtes. Nous en faisions des landaus pour nos poupées. On recourbait le couvercle pour faire la capote, on y fixait un bout de tissu pour protéger nos enfants du soleil. Nos poupées étaient en chiffon et, selon l’habileté de l’artiste, les visages étaient tristes, ahuris ou gais. Quand on avait la chance de trouver une boîte de douze sardines… Alors là… On pouvait se permettre d’avoir des jumeaux !
«Oh ! Mais vous avez des jumeaux, vous en avez de la chance !
— Eh oui ! En plus de ça, ils sont très sages et ne donnent aucun souci. »
Des bobines en guise de roues, une ficelle pour tracter le tout, et la cour prenait aussitôt des allures de jardin du Luxembourg. Et c’était des après-midi merveilleux.
voleur-enfance-019C'est sous des applaudissements soutenus que ces trois quarts d'heure de monologue se sont terminés. Esther a remercié chaleureusement ses hôtes et Prosper Diss (du théâtre du sablier) pour la mise en scène.

S'en est suivie une séance de dédicaces Esther était fière de cet aboutissement. Voici plusieurs années qu'elle joue cette pièce chez des particuliers, devant un public volontairement restreint, pour garder l'intimité du texte.
voleur-enfance-032La sortie de son livre lui permet de prolonger ce moment avec les spectateurs. Certains en ont déjà acheté plusieurs, pour offrir, pour aussi aider les gens à parler de ce lourd problème de l'inceste, voire du viol. Il est temps que ça sorte, que les gens se libèrent.
C'est autour d'un verre de l'amitié, mais aussi d'un gâteau d'anniversaire que la soirée s'est achevée. Esther fêtait ce jour-là… ses 75 ans.

 

  La presse, présente à la soirée, ne tarit pas d'éloges… Le livre part déjà très rapidement.



Prochaine soirée chez Elan Sud : vendredi 3 juin pour la sortie de "La parenthèse des anges" de Mireille. 2e édition revisitée.
Entrée gratuite - Renseignements : 04 90 70 78 78

 

Voleur-LaProvenceCliquer sur les images pour les agrandir

Partager cet article

Repost 0
publié par éditions Elan sud - dans Esther MELLO
commenter cet article

commentaires

Hélène Jean 23/05/2011 19:54



Un grand merci Esther, pour nous avoir fait partagé avec quelle émotion, ce qui fut votre vie et son expérience douloureuse ! Aucun voyeurisme, seulement beaucoup de discrétion et de poésie.


Merci à Corinne et Dominique, d'avoir publié ce texte magnifique dans la collection Elan d'Elles.



Queyreyre 23/05/2011 19:12



Un grand merci à Esther de nous avoir raconté son histoire forte en émotions.


Belle soirée passée dans la simplicité.


Merci aussi aux éditions Elan Sud d'avoir permis cette lecture.


Bien amicalement.