Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 13:50
Denise Déjean
Denise DÉJEAN

 

Lardoulens

Roman

 

Collection Terroir

Fiche technique

 

Titre :
Lardoulens

Auteur :
Denise DÉJEAN

Editeur : Elan Sud

Format : 12,5 X 21 cm
Pages : 240

N° ISBN : 978-2-911137-18-1

prix : 18€

Un personnage central : Antonin.
Un lieu unique : Lardoulens, la propriété familiale.
Un village de montagne comme il existe tant.
La vie d’Antonin aurait pu être le même long fleuve tranquille que celle de ses semblables s’il n’avait fait une promesse à sa mère sur son lit de mort. Pas facile pour lui de la tenir.
Comme la terre produit l’ivraie au meilleur des épis, les villages quelquefois ont généré de vieux solitaires comme Antonin, indécrottables égoïstes et fielleux patentés. Leur vision du bonheur et les objectifs qu’ils se donnaient pour y parvenir ne tenaient compte de leur entourage que pour mieux laminer les êtres.
Entre humour et réalisme, ce roman a pour cadre la montagne ariégeoise, mais il aurait pu se situer dans n’importe quelle campagne : les mauvaises herbes poussent partout.
 
 
Disponible

 


Contact éditeur

Denise a exercé plusieurs métiers qui gravitent autour de la culture et du livre : mise en page de manuscrits, correctrice dans un hebdomadaire, conférencière, guide de musée. Elle a été chargée de programmation culturelle à la ville de Tarascon-sur-Ariège. Aujourd’hui, elle est à la fois bibliothécaire, conteuse et correspondante de presse. Elle s’investit avec passion dans plusieurs associations, dont L’Oiseau-Lyre qui organise chaque année le Salon du Livre de Tarascon-sur-Ariège, le 2e dimanche d’août.
En tant qu’écrivain, elle a cosigné plusieurs ouvrages ethnographiques sur les Pyrénées ariégeoises, avant de se tourner en 1996 vers la nouvelle et le roman, sur les conseils d’un “parrain” de poids : Georges Coulonges. Ce besoin d’écrire a donné naissance à des textes salués par la critique, et récompensés par plusieurs prix. Son premier roman “Le crime du Gamat” a reçu en mai 2000 le prix Fabien Artigue de l’Académie des Jeux Floraux.

 

Partager cet article

Repost 0
publié par Corinne - dans Denise DÉJEAN
commenter cet article

commentaires

Denise 18/08/2010 20:50



Merci Michel, je vois que vous avez su pénétrer au coeur de Lardoulens... 



Michel Raluy 18/08/2010 16:50



Je viens de terminer la lecture de Lardoulens.


J'avoue que j'étais un peu perplexe sur la façon de faire vivre l histoire d'un vieux grigou de nos campagnes sans tomber dans un "style régionaliste" ennuyeux......


Mais Denise m'a surpris agréablement et nous a vraiment "gatés"car son Antonin porte tous les ingrédients de ces solitaires dont le coeur se ferme a tout jamais et qui restent la vie durant
impuissants a accepter l'amour inconditionnel des autres et l'impossibilité de partager le plus simple bonheur. Enfoui au plus profond de leur ètre, la noirceur et lenon dit de leurs secrets ils
traversent l le temps avec le poison chevillé a l'ame pour le plus grand malheur de leurs proches.


Je ne manquerai pas de parler de ce livre autour de moi car j'aime partager les choses que j'ai appréciées et les rebondissements, les surprises et la vérité qui jaillit d'entre les lignes en
font un grand moment de plaisir.



Corinne 18/08/2010 17:45



Merci de ce commentaire, nous sommes toujours heureux de partager nos découvertes avec les lecteurs. Notre collection terroir va bien plus loin, elle est universelle et se veut être , comme
les autres collections, le reflet d'une belle écriture. Nous poussons les auteurs jusqu'au bout de leur possibilité pour sortir du régionalisme et s'ouvrir sur l'extérieur.


Le succès, c'est grâce à vous lecteur, que nous l'aurons…


Denise sera à Mirepoix, le 23 août et Ste Croix Volvestre le 25 août. le calendrier s'étoffe régulièrement, n'hésitez pas à y revenir.


à bientôt.



Hélène Jean 28/07/2010 18:46



Ce livre, à l'écriture magnifique, décrit avec justesse et un brin d'humour, la vie d'un petit village de montagne et de ses habitants, Antonin en particulier,  comme il en existe beaucoup !
j'ai trouvé dans les archives d'un petit village du Vaucluse, dans les délibérations du conseil municipal, les mêmes expressions : "le toit de l'église et du presbytère menacent ruine" ...


c'est un livre à la fois d'un terroir précis, mais aussi universel ! je l'ai beaucoup aimé



Corinne 29/07/2010 16:39