Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 13:50
Il mesure 12,5 X 21 cm, pèse 253 grammes du haut de ses 222 pages, sa couverture au vernis mat représente les montagnes cévenoles, celles qui viennent tourmenter Léon, le personnage principal du roman.
Classé dans la collection terroir, il aborde le monde des bergers, vu de l'intérieur, sans nostalgie ni clichés. Mais, comme le dit le résumé de la 4e de couverture, ce roman aborde aussi des thèmes très contemporains, telle que la remise en question de certains modes de vie dont les valeurs paraissent artificielles face à des situations imprévues. C'est aussi le regard d'un homme de cinquante ans sur son couple, sa relation amoureuse, sa capacité de séduire et satisfaire à nouveau.
Beaucoup de sensibilité et de respect émanent de cette aventure humaine ainsi que l'amour d'une terre oubliée.

La 4e de couverture
Le roman :
Quand le hasard d’une double rencontre bouscule un confort planifié… quand le contact de vies engagées au service de vraies valeurs ramène aux racines oubliées… la remise en question au seuil de la cinquantaine ouvre la voie d’un bonheur authentique. Tel est l’itinéraire de Léon, photographe de mode, établi à Courthezon. À travers une expérience individuelle, ce roman aborde une réflexion sur ceux qui résistent aux mirages de la vie mondaine, apparemment plus facile. C’est aussi une immersion dans l’univers pastoral, du Vaucluse à la Drôme en passant par les Cévennes.

L'auteur :
Toujours habité par un projet d’écriture : articles, ouvrage historique, plusieurs romans en cours… il nous emmène là où on ne l’attend pas, là où les vagues de l’évidence ne viennent pas déverser leurs clichés. Après “Toca Leòn!”, il signe ici son deuxième roman et nous révèle une nouvelle intimité, celle des bergers et de la transhumance.

Note à propos de l'auteur :
Dominique ne se cache pas, il fait partie de la maison d'édition Elan Sud.
Il a d'autres romans en cours, un ouvrage historique collectif, un livre/CD pour enfants. Il est présent sur de nombreux salons du livre et en librairies pour présenter ses romans. Il anime des conférences et des débats autour des thèmes sur lesquels il écrit.
Pour ne pas parasiter le comité de sélection et les correcteurs, son manuscrit a circulé sous le nom de Léon Mazel, patronyme de son personnage principal. Nous imaginons la surprise de certains collaborateurs lorsqu'ils vont découvrir la vérité car certains ne l'ont pas ménagé!

Vous avez bien entendu la possibilité de le commander dès à présent directement par le système sécurisé Paypal. Il vous sera livré — avec dédicace —, immédiatement.
C'est un moyen de soutenir l'édition indépendante et de garantir la diversité littéraire.

Roman broché 12,5 X 21 cm - 222 pages - Prix : 17€ - ISBN : 978-2-911137-12-9


Rencontrez l'auteur : de nombreuses dates jusqu'en septembre
les 12 & 13 avril à Brantes (Le gout des pages), le 18 avril à Mazan (librairie, 84), le 24 avril à Cultura Sorgues (84), le 17 mai à Banon (fête du fromage/Le Bleuet, 04), les 21 & 23 mai à Nyons (lire en mai, 26), le 24 mai à Montpellier (La comédie du livre, 34), le 27 mai à la Préfecture de Vaucluse à Avignon, le 30 mai à Ste Cécile les vignes (librairie, 84), les 5 & 6 juin à Caumont/Durance (salon du livre, 84), le 14 juin à Aubignan (journée du livre, 84), le 21 juin à Ste Cécile les vignes (Lire entre les vignes, 84), le 10 juillet à Saint-Hippolyte-du-Fort (librairie, 30), le 11 juillet à Saint-Jean-du-Gard (librairie, 30), le 19 juillet à Sablet (84), le 1er août à Sourdorgues (fête de Mauripe, 30), le 9 août à Tarascon/Ariège (salon des métiers du livre, 09), le 15 août à Sault (fête de la lavande, 84), le 6 septembre à Monnieux (journée du livre, 84), le 27 septembre à Velleron (salon du livre, 84) et à Cotignac (salon de la petite édition, 83).
D'autres dates vont s'intercaler : Alès, Anduze, Bagnols/Cèze, Avignon, Nîmes, Uzès, Marseille, Montélimar, Die, Vaison, … voir l'agenda


Libraires, bibliothécaires, organisateurs de salons et de manifestations autour du livre,
contactez Elan Sud au 04 90 70 78 78 ou par email pour nous soumettre des dates de rencontres

Partager cet article

Repost 0
publié par Corinne - dans Dominique LIN
commenter cet article

commentaires

Elisabeth 27/08/2009 13:09

Bonjour Dominique, J'ai acheté votre livre à Roussillon au mois d'août et vous me l'avez dédicacé.C'est un livre merveilleux que j'ai dévoré, même si mes origines ne sont pas cévenoles, cela m'a fait penser à mes grand-parents; tout est si bien décrit , la nature, la transhumance...Je vais le prêter à ma mère qui a bien envie de le lire également.Peut-être nous ferez vous une suite à la vie de Léon ?J' attends avec impatience votre prochain livre.Cordialement,Elisabeth

Dominique 27/08/2009 13:58


Elisabeth
Les lectrices sont celles qui parlent le mieux des livres.
Votre commentaire me pousse à continuer ce long chemin de l'écriture, justifie cette application pour trouver le mot juste, celui qui sera assez ouvert pour laisser toute la place à votre
imagination.
Prêtez-le à votre mère, je vous en remercie, c'est bien là le meilleur compliment.
Quant au prochain — il est en cours —, je vous invite à vous inscrire à la lettre de diffusion de ce blog pour suivre l'actualité, autant la mienne que celle de la maison d'éditions.
Dominique


Georges PEROTTO 05/07/2009 15:19

Merci Monsieur Dominique LIN,Oui sincèrement merci de m’avoir offert, à travers votre livre La GRANDE BORIE, un voyage dans le temps, de ce temps où j’étais un enfant, puis un adolescent, il y a près de trente ans, sur le plateau d’Albion, lieu de ma naissance.A l’instar de votre personnage Léon, j’y ai retrouvé, non seulement mes souvenirs mentaux, mais également visuels, auditifs et olfactifs, de ce magnifique milieu rural.Et que dire aussi de Claudine, qui m’a renvoyé à mes voyages en Afrique noire, notre berceau à tous.Merci encore, et chapeau l’auteur ! Une belle remise en question pour chacun de nous.Georges PEROTTO (Lyon) frère de Roselyne PEROTTO-BILBAO (Lily).P.S. : Je vous remercie tout autant pour votre dédicace, de ce livre qui a toute sa place dans ma bibliothèque.

Dominique 06/07/2009 08:51


Georges
Pour la dédicace, remerciez votre sœur qui a fait le déplacement exprès sur le salon d'Aubignan…
Ravi d'avoir (r)éveillé vos sens
Amitiés
Dominique


Lily Bilbao Perotto 12/06/2009 15:51

Bonjour Dominique,Je viens de terminer " La grande Borie".Je devrai plutôt dire : je reviens d' un voyage dans le passé , car c'est bien de cela dont il s'agit: un retour dans mon enfance, en 3D.Les images, les sons , les odeurs,les paroles, les intonations , voilà que je ressentais tout cela au fil des mots. Et je m'y suis vautrée comme dans un doux cocon.Mon enfance n'est pas cévenole , elle s'est déroulée sur le plateau d' Albion, mais les pierres des bories et la vie y étaient identiques.Et puis , j'aime le personnage de Leon , cet homme discret , modeste, curieux , parissant toujours surpris , rempli de doutes et de certitudes simultanément, qu'il soit à Cuba , ou chez lui.Bon , alors à quand le prochain épisode de la vie de Leon ?En tout cas , merci.Lily

Dominique 12/06/2009 17:10


Lily
Merci pour votre commentaire et surtout, je suis heureux de vous avoir transportée hors du temps et de l'espace. Le monde actuel se contente de médias prédigérés, où l'imaginaire n'a plus sa
place.
L'écriture est cet îlot sur lequel les limites sont repoussées, où l'on peut entendre dans le silence, s'envoler en restant immobile.
Merci encore de ce témoignage, vériable encouragement à faire vivre Léon si cher à mon inspiration. Il est en train de se forger une nouvelle vie, à un autre âge, en d'autres lieux.
Bientôt, bientôt j'espère, mais, … patience
Amitiés
Dominique


Dominique 15/05/2009 19:51

Un article paru dans le Dauphiné le 15 mai 2009

Michelle Lèbre 30/04/2009 11:30

J'ai aimé. Dans la première partie, j'ai retrouvé mes origines... c'est bien ça...... tu as bien exprimé le ressenti de ces gens de la terre, en plus, tu nous fais connaître la transhumance et on ne peut que reconnaître que tu as dû le vivre toi même ! Juste une petite différence, chez moi on ne disait pas les "pécoles" mais les "pétoules". La seconde partie, qui est plus intime, alors là bravo, car tu exprimes des sentiments, tout en nuance, tout en finesse, tu ne "tombes" pas dans la facilité, ou du moins celle qu'on pourrait attendre... et c'est super. Tu dévoiles sans aucun doute une partie de toi-même, et on ne peut qu'être touché par tant de sensibilité.Voilà il y a une foule de sujets à discuter pour vendredi soir, vous aviez raison Corinne et Toi, la soirée sera longue.Les échos que nous avons, des gens qui l'ont lu, sont très positifs, donc ça laisse augurer une excellente "veillée" autour de ton oeuvre.Tu mérites un bon succès, c'est de tout coeur que je te le souhaite. Avec toute mon AmitiéMichelle

Dominique LIN 30/04/2009 11:37


Michelle
Ton commentaire me va droit au cœur, tu le sais.
Cette soirée entre amis, véritable veillée littéraire sans fard ni envolées d'orgueil, était d'une richesse et d'une intensité assez inattendues. Inattendues car je ne pouvais pas prévoir un tel
engouement, une telle réception de ce roman. Ainsi, ces longues heures d'écritures n'auront pas été vaines, cette remise en question à chaque phrase, chaque mot n'aura pas été inutile.
Tout cela m'encourage à continuer, creuser plus profonds dans mon imaginaire et mon envie de patage pour en écrire un de plus… tant pis pour vous tous!
Toute mon amitié
Dominique