Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 08:54
France bleue Vaucluse, radio publique de proximité,
va être privée de ses dernières émissions ayant du contenu

Signez la pétition

La nouvelle a fait son chemin et les réactions vont toutes dans le même sens : il faut arrêter ça!
Les Escapades de JP Belmon, par exemple, devaient être remplacées par un clip journalier d'1 minute 50". Où est le contenu ? Blues session, le magazine des spectacles font aussi partie de la "charette" et d'autres encore.

Des personnalités politiques aussi différentes qu'Alain Dufaut (sénateur UMP) et André Castelli (conseiller Général communiste) ont pris position. Les maires du Vaucluse vont statuer à leur prochain conseil d'administration et leur décision ira dans le même sens.
Un comité de soutien a été créé :
Gardaren la radio nostre.
Avec un mail : 
gardarenlaradio@laposte.net
et un début de site : radionostro.free.fr. Je vous rappelle que ces émissions (y compris les Escapades de JP Belmon) étaient tout public et ne s'adressaient pas qu'à des provençalisants.
Si la cause vous paraît juste, n'hésitez pas à apporter votre soutien par mail et à
faire ciculer cet article


Voici le compte rendu de la réunion du 14 juin 2008

POUR CEUX QUI N’ETAIENT PAS A PERNES SAMEDI…et pour ceux qui y étaient

Environ 40 personnes présentes. Essentiellement des représentants d’associations, plus le maire de Pernes.

Un constat, la « crise des Escapades » concerne non seulement d’autres émissions de France Bleu Vaucluse (Blues Session, Table ouverte, le Magazine des spectacles) mais aussi la plupart des stations de France Bleu. Il est clair que nous nous trouvons face à une vaste opération de mise au pas généralisée par la négation et de la culture et des spécificités régionales.

Les décisions prises après large échange de vues sont les suivantes :

1
- Poursuivre et intensifier les efforts pour alerter l’opinion. Sur les Escapades mais aussi sur les autres émissions menacées. C’est le travail de chacun d’entre nous dans son milieu.

2
- Poursuivre et intensifier les contacts pour des envois de protestation individuelle à France-Bleu Vaucluse, à France Bleu national, à Radio France, au Ministère. C’est le travail de tous ceux qui se sentent concernés.

3
- Poursuivre et intensifier le mouvement de collecte de pétitions.

4-- Inciter les élus à rejoindre ceux qui ont déjà réagi (les maires de Pernes, Bédoin, Mazan, Grambois, Buis-les-Baronnies,  André Castelli Vice-Président du Conseil général de Vaucluse, Alain Duffaut Sénateur de Vaucluse, Chantal Lamouroux Conseillère régionale etc.)

5 - Organiser à une date à préciser une rencontre entre des élus et le Directeur de France Bleu Vaucluse au cours de laquelle les élus déposeront l’ensemble des pétitions. Ils seront soutenus devant les locaux de la radio par tous ceux qui ont à cœur de réagir.

6 - Organiser un concert des groupes et chanteurs qui soutiennent la protestation afin, d’une part de mobiliser le public, et d’autre part de récolter quelques fonds qui pourraient servir à financer une campagne pour revendiquer « une radio publique de proximité et de qualité. » Ce concert pourrait avoir lieu en tout début juillet à Pernes.

7 - Enfin, organiser un comité « Gardaren la radio nostro » et un réseau d’information via deux media implacables : Internet et le bouche à oreille, modernité et tradition!

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :
1 - Pour l’envoi des pétitions (vous pouvez garder des photocopies) :
Les Carnets du Ventoux - BP 44 - 84210 Pernes les Fontaines
ou
Signez la pétition directement en ligne

2
- Pour demander le modèle de pétition à photocopier et/ou informer les autres :
par internet à l’adresse :
radionostro.free.fr

3
- Pour protester individuellemnt et inonder boites à lettres et répondeurs téléphoniques :

Monsieur le Directeur
France Bleu Vaucluse
25 Rue de la République
84000 Avignon
téléphone : 04 90 14 13 12
télécopie : 04 90 85 68 79

Monsieur le Directeur de France Bleu
Radio France
Maison de la Radio
116 Avenue du Président Kennedy
75016 Paris
 
Madame la Ministre de la Culture et de la Communication
3 Rue de Valois
75001 Paris
01 40 15 80 00
 
Conseil Supérieur de l’Audiovisuel
39 Quai André Citroën
75015 Paris
téléphone : 01 40 58 38 00
fax : 01 45 79 00 06

N'hésitez pas à relayer l'information, faire circuler, inviter vos amis à signer la pétition, contacter les responsables concernés.
Vider cette radio de son contenu, c'est nous vider nous-même de notre culture, notre diversité, nous priver de ce qui fait le Vaucluse.
Certains journalistes essaient de résister, mais que peuvent-ils contre le rouleau compresseur du tout uniforme, le tout mercantile, le tout rentable à court terme.
La vraie rentabilité, c'est le bien-être, c'est de pouvoir allumer sa radio et se reconnaître dans ses programmes. Le Vaucluse a du talent, sachons le faire savoir.
NON au "tout Universal"
Gardons la radio qui nous ressemble encore!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique Lin 19/06/2008 09:51

Peu de réaction à cet article, je suis étonné. Au delà de FB Vaucluse, c'est la station nationale qui est dans la ligne de mire.

Si on écoute cette station, c'est pour être en contact avec notre région, connaître les gens, ce qui s'y passe, ce qui fait notre culture au quotidien. Qu'on soit Provençal, Breton, Basque ou d'ailleurs, on n'écoute pas France Bleu pour entendre les "tubes" en boucle, des reportages sans identité et des infos qu'on peut trouver n'importe où ailleurs.

Le lissage par l'absence, par l'anonymat, par l'insipide.
Les journalistes et les chroniqueurs de FB font le travail qu'on leur propose, mais si la station se vide, eux aussi devront aller chercher ailleurs. A la place d'émissions riches, documentées, construites sur place, nous n'aurons droit qu'à une espèce de soupe fade.

NON, nous ne pouvons laisser filer un espace d'expression aussi riche que peut l'être une station comme France Bleu.
Mais une fois de plus, le tout rentable, le tout "Universal" prend le dessus.
C'est un combat local à l'échelle nationale. Il faut réagir et signer la pétition.