Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 16:15
A Montpellier, la Comédie du livre a encore réuni plus de 350 auteurs pendant 3 jours.
Bruno ALBERRO, Philippe HUBERT et Dominique LIN ont dignement représenté Elan Sud malgré la pluie, l'absence de public et la suprématie des stars du livre.
Invitée d'honneur, la Russie nous a apporté des auteurs, des rencontres et débats... et son ciel gris (cliché aisé, j'en conviens).
Il est toujours délicat d'envoyer des auteurs sur ces salons car on s'interroge  sur leur signification. Faire-valoir pour auteurs connus, course aux chiffres et records à battre, enrichissement ou flatterie des organisateurs... les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Surtout lorsqu'il pleut et que les livres gondolent, gonflés d'humidité. L'espace sous les tentes, réduit à presque rien, est envahi de livres mis au sec sur les tables. Les visiteurs, cachés sous leurs parapluies hésitent à s'arrêter devant une tête inconnue...

Certaines rencontres sont parfois enrichissantes (plus que les ventes). Dominique a eu le plaisir de s'entretenir un après-midi entier avec Eric Zemour qui pour l'occasion pouvait s'exprimer en tant qu'auteur et non en tant que chroniqueur télé, tel que l'identifiaient les badauds. La bonne humeur et les éclats de rires ont fait oublier le reste.
Pour Philippe, c'était le baptême du feu, premier "grand salon", avec ses attentes, ses espoirs et ses confrontations avec la réalité du grand public, celui qui ne sait lire que les noms d'auteurs connus, les télévisés, les sportivisés, les journalisés, les peopolisés...

Au Pontet, samedi matin, c'était André Raoux-Granier qui présentait L'enfant du Luberon, en présence d'Esther MELLO pour la lecture d'extraits.
Ces rencontres sont de plus en plus suivies.
Quel plaisir pour Esther d'entendre dire qu'on est venu pour elle, de Sorgues ou d'ailleurs, car on l'a entendu à Orange ou à Vaison.
A son habitude, André a su transmettre sa passion pour son terroir, la matinée est vite passée.

Le lendemain, dimanche 1er juin, il était à Caumont sur Durance, salon plus confidentiel que la Comédie, cela va sans dire.

Lundi, retour aux commandes par internet ou par fax.
Deux semaines sans salons ... Ouf!
Mais tout reste à faire, le 22 juin, c'est la grande première, c'est Sainte-Cécile-les-vignes. Elan Sud est dans le coup, avec les associations :  Expressions littéraires Universelles et ses bénévoles (Esther, Youssef, Régine, Roger, Cécile, André, et tous les autres pour les lectures, la mise en place, ...), Editer en Vaucluse qui fédère les éditeurs de Vaucluse et d'ailleurs, Lire entre les Vignes qui coordonne, la Mairie de Ste Cécile, et tous les autres....
En attendant, il y aura bien quelques manuscrits de plus, des salons à prévoir pour le 4e trimestre 2008 et le 1er de 2009, des suivis d'auteurs, le prix Première Chance à l'écriture à suivre... les vacances en quelque sorte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chewikar Abdel Aziz 05/06/2008 23:30

A mon avis, le salon du livre est une présence " des grands hommes de la patrie ". Comme on l'a dit "la valeur n'attend pas le nombre des années" ! Malgé les intempéries l'ambiance du vécu culturel et intellectuel est un succès qui reflète l'avenir . Il faudrait penser à Vigny avec l'esprit de "La Bouteille à la Mer" afin de maintenir l'espoir en l'effort remarquable accompli.
Chewikar Abdel Aziz.