Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 18:14
"Une fois encore les minorités n'ont pas droit de cité"
Ainsi Rigoberta Menchu est éliminée dès le premier tour des élections présidentielles
au Guatemala. Avec 3,02% de voix, l'échec est cuisant pour celle qui a été prix
Nobel de la paix en 1992. Alors que son pays réunit 60% d'une population laissée
pour compte. Son image et son aura n'auront donc pas suffi.

Au-delà du résultat des urnes, cela montre une fois encore que les minorités n'ont
pas droit de cité. Un tel score indique aussi que les doléances des Indiens
concernant le problème de la répartition de la terre dans ce pays d'Amérique
centrale ne sera pas résolu, comme dans les autres régions du monde d'ailleurs.
Las, les dirigeants des états petits ou grands se trouvent légitimer par les
élections. La perte des identités, du droit d'exister dans le respect des traditions
peut se poursuivre en toute impunité.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bruno Alberro 07/11/2007 12:27

Il y a eu dans la passé un président social démocrate élu au Guatemala. Cela n'a pas été du goût de la CIA à qui on attibue son assassinat.L'histoire ne se répète pas forcément. heureusement. Mais l'Amérique centrale est largement sous l'influence des USA. Et je n'ai pas envie d'etre angélique à penser que ce pays n'intercèdera par dans le pays de Rigoberta Menchu, comme il intervient partout ailleurs dans le monde pour ses propres intérêts.Il faut se rendre à l'évidence que les cultures minoritaires sont amenées à disparaître rapidement. On peut le voir en Europe avec les Amérindiens de Guyane française.Une défaite au environ de 25 ou 30% auarit permis à la Prix Nobel 1992 d'etre représensative et d'être écouté. Aujourd'hui on peut lui répondre: "Taisez vous vous ne représentez que 3%..."

leonardo 06/11/2007 22:33

Certes. Mais l'élection haut la main d'un Président social démocrate, admirateur de Lula, Bachelet et Zapatero n'est pas vraiment une mauvaise nouvelle pour la culture guatémaltèque.

corinne 21/09/2007 20:50

larousse 2005 :droit de cité : droit d'être admis au nombre des citoyens, avec l'ensemble de leurs prérogatives ; fait pour qqch d'être admis, toléré…   

trobalaise 21/09/2007 20:23

C'est voulu le jeu de mot cité/citer?