Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 08:52
Agora, la reprise.
         Notre partenariat avec le Musée d’Histoire Jean Garcin : 1939-1945 – L’Appel de la Liberté de Fontaine-de-Vaucluse et la Maison du Département des cantons d’Orange sera marqué  le  vendredi 7 septembre - la saison démarre très tôt cette année !..- par une conférence de
Jacques Sémelin : « Comprendre » notre barbarie ?,

en avant-première de l’exposition Mina Halaunbrenner – des visages sur un nombre (peintures de Jean-Frédéric Coviaux d’après des photos d’enfants juifs victimes de la Shoah), dont l’inauguration aura lieu le mercredi 26 septembre 2007 à 18h à la Maison du Département des cantons d’Orange, en présence de l’artiste, de Serge Klarsfeld et d’Alexandre Halaunbrenner.

Vendredi  7 septembre 2007 à 20h30  -  Lycée de l’Arc (salle polyvalente) -  
ORANGE Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 Serge Tziboulsky

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Serge Tziboulsky 03/09/2007 08:59

Cher-e- ami-e,
Jacques Sémelin, qui tiendra vendredi 7 septembre à 20h30 au Lycée de l'Arc (Orange) une conférence intitulée : "Comprendre" notre barbarie ?, signera en fin de soirée ses ouvrages et notamment le dernier, autobiographique, J'arrive où je suis étranger (*) (sortie officielle en librairie le 13 septembre), dans lequel "il raconte son combat de trente ans contre une cécité programmée, maladie qui l'a conduit à devenir chercheur, en prenant comme objet d'études aussi bien la résistance que la barbarie." (citation du numéro 12 - septembre 2007 - de Philosophie Magazine, numéro dont le dossier "Comment devient-on un héros? Comment devient-on un bourreau?" contient, notamment, un texte de Michel Terestchenko (notre conférencier du 1er juin dernier) et un entretien entre Rony Brauman et Jacques Sémelin).

(*) extrait de la 4ème de couverture du livre (éditions du Seuil) :
Pendant près de quarante ans, Jacques Sémelin a vécu, au sens strict, un voyage vers la nuit. Universitaire et chercheur internationalement reconnu, il aura affronté, année après année, mois après mois, une maladie incurable qui le condamnait à une cécité qui serait complète - lui disait-on - avant la cinquantaine. Or, il avait à peine seize ans quand il apprit qu'un jour, il ne verrait plus. Comment vit-on quand on sait dès l'adolescence que, inexorablement, la nuit triomphera ? Où trouve-t-on la force de poursuivre des études supérieures et même d'entamer une carrière de chercheur alors que, progressivement, la vue s'en va ? De quelles ruses, de quels stratagèmes infinis se montre-t-on capable dans ces circonstances ? Par quelles étapes passe-t-on, dès lors qu'il devient de plus en plus difficile de « faire semblant » ? C'est cet itinéraire singulier que Jacques Sémelin a choisi de retracer pas à pas. Faisant cela, il brise un silence qu'il s'était imposé à lui-même... « J'avais décidé, écrit-il, de ne pas en parler, pas même à mes parents. J'ai donc gardé le secret. » Aujourd'hui, passé la cinquantaine, alors qu'il est parvenu à conquérir un statut universitaire qui paraissait innaccessible à un non voyant, il raconte comment, longtemps, il a cherché son chemin. Sous sa plume - et magnifiquement - cette avancée vers la nuit devient une incroyable victoire. Perdre la vue, c'est s'aventurer dans un "pays où l'on est étranger" et, peut-être, devenir meilleur « voyant ».

En espérant avoir le plaisir de vous compter au nombre des participants à cette première soirée de la saison 2007-2008.
Bien cordialement,
Serge Tziboulsky - association Agora - 04.90.51.71.18