Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
28 janvier 2019 1 28 /01 /janvier /2019 13:07

Pour prolonger le travail pédagogique avec les lycéens de l'Arc à Orange, Véronique Ruiz, leur professeure de lettres, leur a demandé un compte-rendu des rencontres autour des manuscrits sélectionnés pour le Prix première chance à l'écriture. Pour rappel, c'est La confusion des temps, de Brigitte Dubicki, qui a gagné le Prix 2019. En voici le contenu:

Dans le cadre du concours première chance à l’écriture, organisé par la maison d’édition Élan Sud, plusieurs manuscrits sont envoyés à celle-ci qui fait une présélection pour n’en garder que trois sur tous ceux reçus.
Ceux qui ont pu concourir cette année sont intitulés Azerty, L’Amoureuse et La confusion des temps.
Un comité de lecture, composé de la section première  chance à l’écriture de l’option Littérature et société du lycée de l’Arc et de leurs professeurs, d’auteurs de lecteurs et éditeurs ont débattu pendant plusieurs heures sur ces manuscrits, considérant et reconsidérant chaque point des dits textes.

Azerty

Dans le cadre du comité lecture Première chance à l’écriture, les participants, qui sont en partie des élèves du lycée de l’Arc, ont reçu comme premier manuscrit, Azerty.

Celui-ci raconte l’histoire d’un homme prénommé Héron, ingénieur et explorateur. Un jour, une amie de ses parents, prénommée Sage, une personne très importante sur l’île, lui confie une mission. Héron part sur le Mont-Marbre avec ses collègues de travail. Le but de l’expédition est de trouver pourquoi l’envie de procréer a disparu. Au fil de l’excursion, ils découvrent une civilisation passée, qui est la nôtre. L’univers créé dans cet ouvrage est presque utopique, puisque les conflits n’existent pas. Mais cette société est-elle vraiment parfaite ?

Le mardi 16 octobre, le comité de lecture a débattu sur le manuscrit. Dans l’ensemble, les retours ont été plutôt négatifs, mais constructifs. Il a été rapporté que ce texte était par moments incohérent. Nous avons eu tendance à nous perdre dans le nombre considérable de personnages, des personnages peu développés avec un manque d’intériorité. Le titre a aussi été source de débat : il ne paraissait pas pertinent et adéquat pour bon nombre. Cependant, la plume de l’écrivain reste agréable et fluide. L’auteur veut remettre en question le lecteur sur l’avenir, en abordant le sujet de l’écologie comme un problème à traiter, avec importance, pour un futur meilleur.

L’amoureuse, l’amour destructeur et la vengeance enrobée de paillettes. Un thriller en devenir ?

Elsa est une vieille femme brisée par la vie qui a décidé de fuir celui qu’elle aime, Oscar, qu’elle ne perdra jamais de vue… La philosophie de vie du personnage principal féminin pourrait se résumer ainsi : « entre l’amour et la mort, la frontière est infime ».
Viennent aussi quelques personnages secondaires qui vont graviter autour de ceux énoncés précédemment, tels qu’ Adrien et Léonie, couple épanoui.
Ce livre est un ouvrage qui remanie à sa manière les romans à l’eau de rose, les transformant imperceptiblement, rendant ce texte unique par son originalité.
 Malgré cela, quelques points restent à revoir, avec un incipit réutilisé à la fin du texte assez confus, une structure du texte à remanier, notamment par rapport aux dialogues et différents marqueurs de temps.
Le manuscrit L’Amoureuse est un très bon manuscrit, que nous espérons un jour voir publier, nous souhaitons  bonne chance à l’écrivaine pour la suite et vous donnons rendez-vous au salon du livre d’Orange, le 10 mai 2019.
G.S/M.B

La Confusion des temps : un livre complexe et saisissant
La confusion des temps, écrit par Brigitte Dubicki, est un manuscrit qui deviendra bientôt un roman à part entière. Brigitte raconte l’histoire émouvante d’une petite fille, d’une jeune femme puis enfin d’une retraitée, tout cela du point de vue de Luisa (la petite fille) qui grandit et devient à son tour une épouse et une mère ; tout est raconté du point de vue de la troisième génération qu’incarne Piantou. Le manuscrit raconte la condition difficile des femmes en Algérie. Nous pouvons donc aussi parler de féminisme, même si certaines phrases sont assez clichés. En résumé, c’est un roman riche en émotions, et qui donne beaucoup à réfléchir.
L’auteure, Brigitte Dubicki, jeune retraitée, a gagné le prix Première chance à l’écriture 2019, rejoignant les rangs d’Elan Sud, la maison d’édition organisatrice du concours.
Le comité de lecture (composé des lycéens de l’Arc, d’éditeurs, de lecteurs et d’étudiants passionnés) s’est réuni plus de trois fois pour délibérer et décider du futur gagnant entre trois manuscrits : Azerty, L’amoureuse et bien sûr, La Confusion des temps.
S’il n’est pas disponible pour le moment, vous pourrez retrouver le premier roman de Brigitte Dubicki au Salon du livre d’Orange, le 10 mai 2019 à l’espace Daudet.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires