Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 13:08

Article paru ce mois-ci dans l'Écho de Saint-Julien-des-Rosiers (Gard)

 

C’est une rencontre littéraire qui s’est déroulée dans la salle de musique de l’Espace Mandela de Saint-Julien les rosiers, le vendredi 10 novembre 2017, autour de Denise Déjean et de son éditrice. En partenariat avec la toute nouvelle association de la commune, Les Jardins des Tribes, et de la médiathèque, l’OMC a présenté, à une trentaine de personnes attentives, ce très beau livre, Femmes en leurs Jardins, édité par Elan Sud.

Avant tout, ce texte nous parle de l’urgence dans la quête d’une terre d’accueil, mais surtout d’un travail. De ces hommes et de ces femmes que la faim, la misère ou la guerre ont poussés à quitter leur pays. De l’Europe de l’Est à l’Afrique du Nord ! Car ce sont les premiers arrivants, qui, en ce début de XXe siècle armé jusqu’aux dents, ont d’abord loué leurs bras à qui cherchait de la main d’œuvre. Puis, avec leurs épouses, ils ont défriché ces terres inemployées, prêtées la municipalité. Mais ce sont surtout les femmes, qui par leur sueur et leur acharnement, ont « sculpté » ces parcelles afin de nourrir leur famille et d’enrichir leur pauvre « ordinaire ».
Pour Asya, Maria, Drusilla ou Djédjila, cette nouvelle vie, précaire et difficile, dans une petite ville d’Ariège, un peu méfiante malgré tout devant ces étrangers, cette nouvelle vie a petit à petit, transformé en murmure le vacarme de la violence et de la peur. Et c’est ainsi que Montorgel s’est teinté, par petites touches, de saveurs et de couleurs venues d’ailleurs.


Lorsque Denise Déjean a écrit Femmes en leurs jardins, la question migratoire, d’une actualité aussi brûlante et aussi lourde en vie humaine, n’avait pas autant envahi les médias. L’auteure nous propose de réécouter ces histoires du siècle d’avant, avec simplicité et compassion. Pour comprendre mais ne pas succomber à la tentation de devenir juge ou donneur de leçons. Nous pourrions un jour, être un de ces « demandeurs d’asile » !


Sous sa plume, il n’y a, encore et toujours, que des humains qui font ce qu’ils peuvent. Avec leurs bras, leurs jambes, avec leur cœur. Et c’est ce tableau humaniste de notre mémoire collective que nous vous offrons de découvrir à votre tour. Femmes en leurs jardins fait dorénavant parti du fonds de la médiathèque. Merci, Denise, pour ce moment précieux et plein d’émotion.

Une critique de Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean
Une critique de Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean
Une critique de Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean
Une critique de Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean
Une critique de Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean
Une critique de Femmes en leurs jardins, de Denise Déjean

Partager cet article

Repost0

commentaires