Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 12:22

C’était ce vendredi soir, le 15 septembre, la reprise des rencontres à la librairie Elan Sud. Au programme, Quelque chose d’absent qui me tourmente, le 3e roman de Jean-Pierre Cendron, paru récemment.

Le public était au rendez-vous, une trentaine de personnes prêtes à découvrir le contenu de ces pages en compagnie de Corinne Niederhoffer qui menait la conversation avec l’auteur. Pour donner le ton, des extraits ont été lus par Esther Mello et Dominique Lin, et en milieu de conversation, un extrait de reportage sur Les folles de la place de mai a été projeté.

Une rencontre très forte, car elle a abordé un pan de notre Histoire caché, celui de l’implication de l’armée française dans les dictatures d’Amérique du Sud, dont celle de l’Argentine, juste après la guerre d’Algérie, les « événements », comme l’a appelée pudiquement l’État français.

La conversation nous a fait découvrir Nathalie en proie au tourment de savoir si son frère Julien, déclaré mort 40 ans plus tôt en Algérie, a été un acteur de ces exactions, de ces actes inhumains, lui, son aîné de 12 ans qu’elle vénérait, qui la faisait rire et rêver… Nous avons suivi la double enquête, celle de Flore et celle de l’association humanitaire argentine, pour retrouver les bourreaux.
Une histoire à rebondissements qui capte le lecteur, car Julien ne serait peut-être pas mort. Une rencontre riche pour un thriller historique puissant, des portraits psychologiques pointus.
Pour lire les premières pages, c'est ici.

 

Nous avons ensuite partagé les plats apportés par chacun pendant que la conversation continuait avec Jean-pierre et ceux qui souhaitaient qu’il leur dédicace son roman. Nous avons aussi pu déguster des vins choisis par Cédric Bourelle, le caviste Côté Rhône, place Clémenceau à Orange. Encore une soirée conviviale durant laquelle les personnes venues pour la première fois ont pu découvrir la simplicité des échanges et l’accueil du lieu, se sentant immédiatement intégrées aux habitués.

 

Prochaine rencontre le vendredi 20 octobre à 19h30, avec Jean-Philippe Chabrillangeas, Prix première chance à l'écriture 2017, pour son roman Deltas.

Pour lire les premières pages, c'est ici.

 

Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange
Une rencontre avec Jean-Pierre Cendron à Orange

Partager cet article

Repost 0

commentaires