Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 13:25


La Poterne - 84 390 Brantes
Contact Présidente : 04 90 70 78 78


Printemps 2007, de la rencontre des éditions Élan Sud, les éditions du Toulourenc et Lutin Malin, l’idée de mener des actions en commun a germé pour répondre aux attentes de chacun. Novembre 2007, première réunion des 3 maisons implantées en Vaucluse. Le projet de fédérer les éditeurs pour défendre, représenter et aider au développement de la profession sur le département voit le jour. Le travail régional ou national pourra se faire via d’autres associations qui fonctionnent en réseau.

Bureau : Corinne Lin-Niederhoffer [Élan Sud] est nommée présidente, Nathalie David [le Toulourenc] vice-présidente, Pascale Merlette-Lagarde [le Toulourenc] trésorière, Dominique LIN [Élan Sud] secrétaire et Lionel Clergeaud [Lutin Malin] secrétaire adjoint.
Juin 2008, le projet s’étoffe, les relations avec les collectivités se font plus concrètes, les rôles se redéfinissent et en 2009, le nombre d’adhérents monte à 8 membres. Éditer en Vaucluse s’ouvre à la profession et commence les actions de terrain.

Des actions culturelles :

- 4 salons d’éditeurs sur le département. Actions en réseau avec des associations locales. Brantes, Sainte-Cécile-les-vignes, Saint-Martin-de-la-Brasque et Avignon. Deux existent déjà : Brantes et Ste Cécile, deux exemples de réussite. Les éditeurs adhérents trouvent leur public, affichent leurs catalogues, présentent leurs auteurs. Chaque salon trouve son identité, son projet novateur. Il ne s’agit pas d’aligner des livres sur des tables sans donner une âme aux actions. Le public demande des événements, Éditer en Vaucluse apporte la diversité, la convivialité, la proximité (le livre et la nature, le livre et le vin, le livre et la musique, le livre et le patrimoine…).

Un projet économique avec la chaîne du livre :
- Création d’une image positive de l’édition vauclusienne comme pilier culturel du département, organisation d’une campagne de communication dirigeant les lecteurs vers les libraires indépendants et création de matériel PLV d’aide à la reconnaissance de l’identité éditoriale du Vaucluse.

Fédérer une profession pour préparer l’avenir :

La profession d’éditeur indépendant souffre d’un manque de moyens pour structurer et optimiser le stockage, la diffusion et la distribution de ses produits. Que ce soit en termes de matériel informatique, de moyens humains ou de locaux, Éditer en Vaucluse s’investit pour répondre à ces problématiques.
Ce soutien global à la profession est un moyen de développement économique de la chaîne du livre ayant des retombées directes sur le département en matière d’emploi et de chiffre d’affaires des entreprises concernées. Actuellement, une grande partie des bénéfices de la chaîne du livre est répartie entre les éditeurs parisiens, leurs diffuseurs, leurs distributeurs et leurs transporteurs. C’est autant de retombées financières locales en moins. Tous les éditeurs n’ont pas la même importance ou rentabilité. Communiquer, créer l’évènement, travailler ensemble tout en restant ce que nous sommes : des éditeurs indépendants aux catalogues complémentaires, reflétant la richesse créative et culturelle du Vaucluse.

Exporter le Vaucluse :
Chaque salon représente des investissements qui peuvent se révéler dangereux pour de petites structures. Partager le risque, afficher un catalogue global riche à l’extérieur, travailler avec les collectivités, tels sont les ingrédients d’une bonne image et d’une réussite autant collective qu’individuelle. Éditer en Vaucluse aidera à la présence des éditeurs adhérents sur des salons du livre nationaux, puis internationaux.

Un premier bilan positif :
Après une première année très constructive, l’utilité d’un tel regroupement professionnel est reconnue par tous. Les éditeurs y trouvent leur intérêt. Les partenaires ont un interlocuteur privilégié pour participer aux projets sans se disperser. Les actions mises en place sont efficaces, réponses concrètes aux attentes de la profession.

Une charte professionnelle :

Tous les éditeurs de Vaucluse ne peuvent adhérer à l'association. Chaque demande est proposée en réunion de bureau. Les critères d'entrée sont basés sur le travail éditorial, avec comme première condition : ne pas faire de compte d'auteur.

Partager cet article

Repost 0
publié par Dominique - dans Elansud éditions
commenter cet article

commentaires