Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 00:00
Je m’interroge… Dans nos fameuses « banlieues Blacks Blancs Beurs » les femmes ont-elles le choix de leur vie, de leur amour, de leur spiritualité, oppressées comme elles le  sont par des clans réactionnaires ?  On peut en douter. Mais au fait, qu’est-ce que la liberté d’une femme croyante ?
Regardons  ce qu’en dit  la littérature et particulièrement ce roman captivant qui vient de paraître :

«La passion selon Juette » de Clara Dupont-Monot
Clara Dupont-Monot a 38 ans en 2007, c’est donc une jeunette. Pourtant, son troisième roman, «La passion selon Juette » rencontre un succès certain. Le livre est inspiré d’une histoire vraie. Juette naît en 1158 à Huy, aujourd’hui ville de Belgique. Un compagnon fidèle, le religieux Hugues de Floreffe, enlumineur de parchemin, amateur de livres et de bibliothèques, raconte l’histoire de Juette d’une plume que l’on devine amoureuse, à la manière pure des courtoisies médiévales. Juette  a d’abord le destin banal d’une gentille fillette rêveuse. Puis, soudain mariée, violée par un  bougre ordinaire, elle est déchirée par le sexe et les grossesses. Un veuvage bienvenu la sauve à temps du complet désespoir. Alors, elle se révolte contre la  société qui a failli l’écrabouiller  et s’approche de la pureté cathare. Les ecclésiastiques catholiques corrompus qu’elle dénonce   la grilleraient volontiers sur le bûcher des hérétiques, mais elle a trop de soutiens et ses illuminations troublent les esprits. Elle se forge donc une vie hors du commun, en toute liberté. Elle croît en Dieu mais critique vertement l’Eglise. Elle est femme amoureuse (de son fidèle confident) mais  à distance poétique convenable. Elle plonge les mains dans la misère du siècle, organise des léproseries, mais sans devenir tout-à-fait nonne. Elle est libre, active, responsable, malgré les  pressions de l’écrasant système catholique. En un mot, elle a des tripes et ouvre la voie de la liberté aux  femmes médiévales, qui sauront s’en saisir.
Voilà donc un livre à distribuer dans les centres sociaux et les plannings familiaux car à bien y regarder, la situation des femmes dans les quartiers populaires est fort comparable ; les solutions  le sont donc  aussi, par conséquence littéraire directe. Etre Femmes ? Absolument et jusqu’au bout des rêves ! Croyantes ?  Pourquoi pas, si les  chemins sont  librement choisis ! Indépendantes, totalement libres ? Cela va sans dire.
Tant pis si ça gratouille les voilées (tous foulards confondus)  et les barbus (de poils variés) : le roman «La passion selon Juette » est vraiment très actuel, fort agréable à lire de surcroît.

Partager cet article

Repost 0

commentaires