Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
  juin 2016:  le 9e Salon de l'édition indépendante se déroulera à Orange (84).
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 08:43

Couv-HumanumS.jpg"Humanum est… le sourire des femmes" est sa première publication, réflexions intemporelles, à déguster sans précipitation. Le terrorisme, le handicap physique, le métissage, l’éducation, la précarité, la plaie toujours vive du Vichysme…
Entre littérature, poésie et philosophie, ses mots sont intimes et immenses à la fois. Son écriture est brillante, généreuse, au ton parfois précieux, presque baroque, ou argotique et banlieusard. La diversité de sa plume, nous emmène tour à tour dans le merveilleux et dans le sordide, dans le grave et dans l’humour.
Son esprit méticuleux distille une suite de regards, d'éclairages sur la vie, la sienne, la nôtre.

Philippe HUBERT est né en 1947 en banlieue parisienne. À 52 ans, marié, père de quatre enfants, il enseigne dans un collège d'Orange avant de partir en retraite.
Originaire du Limousin, installé à Vaison la Romaine, il s’essaie à l’écriture à 56 ans.
Après quelques Prix gagnés dans des concours de nouvelles amateurs, la rencontre avec Elan Sud lui permet d'accéder enfin à une écriture plus affinée, plus ouverte au monde actuel, véritable tremplin pour accéder à un vrai lectorat, une chance dont tout auteur peut rêver. Saura-t-il être conscient de sa chance?

Titre :
Humanum est… le sourire des femmes

Auteur :
Philippe Hubert

Editeur : Elan Sud

Format :
14 X 21 cm
160 pages

N° ISBN :
978-
2-911137-05-1

prix : 15 euros


Contact éditeur

elansud@orange.fr


Commander
le livre

Partager cet article

Repost 0
publié par Corinne - dans Philippe HUBERT
commenter cet article

commentaires

Aline 09/06/2009 18:44

Proche de l'auteur, j'avais apprécié son premier recueil de nouvelles. Un peu lourd parfois, mais au final, une première œuvre aboutie.J'ai eu ses écrits suivants en mains avant parution (plus que de raison) j'en ai été totalement déçue et mes remarques n'ont pas été prises en compte. Plus que ça, j'ai senti une agressivité depuis que je ne m'explique pas. Je ne vois pas pourquoi un auteur demande des corrections qu'il refuse ensuite, pire, les rejette en totalité!Je connais les éditions Thélès, ce n'est qu'une société d'exploitation des auteurs refusés, pour ne pas dire frustrés, mauvaise image de marque. Je pense qu'Elan Sud valait beaucoup mieux.A lire les extraits sur le blog de l'auteur P.H., c'est toujours aussi lourd. Si le livre sur la vie de M. Loukili est destiné à une jeunesse en mal d'identité française, on peut dire que c'est totalement raté. Pas un jeune ne le lira, encore moins une personne issue de l'immigration!L'auteur a du écrire face à un miroir, péché d'orgueil parmi les plus connus.M. Hubert, j'ai lu certains de vos emails peu honorables envers Elan Sud, je crois que vous avez raté une occasion en or.Ce blog atteste du dynamisme de cette maison d'édition  que vous ne possédez pas.Aline (qui est mon 2e prénom car je me méfie)

Dominique 10/06/2009 11:31


Merci Aline pour ce témoignage

Nous espérions que cet auteur adopte une vraie attitude d'écrivain, à savoir, se remettre en question et accepter les corrections.
Mais voilà, le comité de lecture n'était pas professionnel, le lectorat des salons de Sablet, Montpellier, Nyons, Lyon, Cotignac, Brantes, … et j'en passe n'étaient pas bons pour lui —pour les
autres auteurs d'Elan Sud, cela va très bien… — quant au lectorat des librairies, lui non plus n'avait rien compris.
A se demander quel lectorat pouvait lui convenir. Pour terminer, Elan Sud ne faisait pas son travail (inscription des auteurs dans tous les salons du livre importants, signature en librairies,
services presse par dizaines, … soit une centaine de dates sur l'année!)
C'est sûr qu'avec tout ça, ce monsieur n'avait plus qu'une solution, faire un chèque à une société, sans travail sur le manuscrit, sans suivi médiatique, sans service presse approprié, sans
représentation de l'auteur auprès de la chaîne du livre, bref, l'incohérence totale.
Mais lorsqu'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la peste, c'est ce qu'à fait ce monsieur, créant un conflit avec des gens qui ne faisaient que l'aider à progresser, à l'image de beaucoup
d'épisodes du passé qu'il a généré dans le même shéma.

Alors, s'il veut tromper son monde, c'est son affaire, il ne trompera que lui-même.
Le plus désolant, c'est que le projet avec Youssef a pris naissance dans nos bureaux, l'idée de transmettre aux jeunes générations un témoignage de réussite d'intégration était un beau projet, mais
voilà, ce monsieur a mis son orgueil, son incompétence, son mauvais caractère au milieu. Certe, il s'est fait financer son écrit par une association dont il est membre…, sans comité professionnel,
et le projet est complètement avorté dans l'œuf. Comme vous le soulignez, le public ciblé ne lira jamais cela.
Gâchis, gâchis, gâchi, voilà le résumé


michèle 03/06/2009 09:23

je suis surprise d'être invitée à Avignon par M. Hubert sans lire le nom de l'éditeur. ELan Sud le publie-t-il toujours, on ne le voit plus dans les salons ?

Corinne 03/06/2009 09:40


Bonjour
Monsieur Hubert a rompu son contrat avec la maison d'édition Elan Sud, il a refusé les remarques de nos correcteurs. Je ne cautionne en aucun cas ses écrits.
Il a préféré se faire éditer à compte d'auteur aux éditions THELES, Le flou d'un éditeur
Parisien c'est tellement facile, mais nous nous connaissons tous.
Il est vrai qu'il est plus simple d'accepter de faire un chèque que de se confronter à un comité de lecture.


Khadija El Mezali 14/01/2008 08:33

C'est un style poètique et travaillé. Comme je ne  suis pas très francophone, j'ai besoin d'un dictionnaire. Cela ne me gêne pas car c'est beau, je me laisse emporter.Khadija El Mezali. Kenitra. Maroc.

Chewikar Abdel Aziz 07/01/2008 10:24

"Philippe Hubert est un véritable auteur.... stoïque et désespéré comme Vigny... qui ouvre des passerelles culturelles entre les deux rives de la Méditerranée".
Chewikar Abdel Aziz, Chevalier des Arts et des Lettres, Alexandrie

Michèle Saura 07/01/2008 10:22

"Le réalisme des description ou des situations révèle beaucoup de vécu, que transcende une imagination féconde.Lle goût de l'auteur pour les poètes, maudits ou tragiques, ouvre par moment la porte à l'étrange et au surnaturel"
Michèle Saura. La Provence