Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 09:40

Nous vous présentons tous nos voeux pour cette nouvelle année 2012.
Très bientôt des informations sur les grandes lignes directrices de nos activités. Restez en contact...

carte de voeux 2012

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:00


Evénement à Thorame haute dans le 04 :


Du 09/09/2011 au 11/09/2011


FESTIVAL DU LIVRE DE THORAME HAUTE



Le 10ème festival du livre et de l'image sur le thème de "l'homme, la Montagne et le Chemin de fer" se déroulera exceptionnellement cette année à Thorame-Haute dans l'ancienne halle à marchandises de la gare des Chemins de fer de Provence ainsi que dans l'église Notre Dame de la Fleur. En effet la gare de Thorame-Haute souffle sa centième bougie en 2011! voilà donc l'occasion de lui offir un beau cadeau au travers d'un 1er Festival du Rail des Chemins de Fer de Provence. Principal rendez-vous culturel dans la vallée du Haut Verdon, en présence de professionnels de la chaîne du livre et de l'image, installés pour la plupart dans le milieu montagnard.

le Festival du Livre réunira pendant 3 jours : des auteurs, des conférenciers, des éditeurs, des historiens...

Venez les rencontrer !

Vendredi : journée consacrée aux écoliers

Samedi: journée consacrée aux passionnés de lecture et du rail

Dimanche: Journée consacrée au grand public et aux randonneurs avec Monsieur Raoul REVELLI invité d'honneur.

 

Samedi 10 et dimanche 11 septembre: présence des éditions Elan Sud acompagnées de Fabien Hertier et Dominique LIN.

Atelier d'écriture animé par Dominique LIN le samedi : 13 h 30 à 15 h.

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:05

2penP_Au-fil-des-Suds-2011.jpg

"La maison d'édition, librairie" Elan Sud sera à Lachau, ce samedi 30 juillet. Nous présenterons non seulement notre production, mais également une partie de la librairie ciblée "Polar".  Dominique LIN animera un atelier d'écriture sur ce thème. Nous vous souhaitons nombreux dans ce cadre enchanteur de la vallée de la Méouge. Nous n'étions pas très loin dernièrement à Monfroc, à croire que nous aimons les grands espaces...

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 15:48

Décidément, cet été, si vous passez à côté des éditions Elan Sud, ce sera de la mauvaise volonté. Certes, nous ne serons pas sur les plages, quoique... Nos ouvrages se lisent très bien sous le parasol!

C'est donc l'Ardèche qui nous ouvre ses portes, la poignée de châtaignes de La grande Borie sera un peu dans son élément.


Chalencon nous voici!

"Outre la découverte du village, seul ou en visite guidée, des itinéraires balisés partant du village sont proposés au visiteur : GR 420, GR 427, PR... Un sentier de découverte, ludique et artistique, offre aux regards des grands et des petits une promenade inattendue sur la connaissance de la faune et de la flore de la région. A quelques kilomètres à la ronde il est possible de pratiquer l'équitation, la natation, le tennis, l'escalade...  : la suite

Après tous cela...
Pour venir nous voir : c'est toute la journée du 24 juillet de 9 h à 19 h 

Cliquer sur les images pour les agrandir.

 

afficheenflyreredreduite.jpgprogramme.JPG

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:12

Mieux que des commentaires des photos... http://0z.fr/GDXkq

Merci à tous ceux qui ont bravé la pluie et à très bientôt.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 16:42

Attention, cet article date de 2011. Depuis 2014, les éditeurs de Vaucluse ne sont plus invités par le Conseil général. Les éditeurs de Vaucluse regrettent amèrement que cette vitrine économique et culturelle leur ait été interdite, malgré les demandes répétées et circonstanciées.

La nouvelle politique du Conseil départemental ne semble pas aller dans le sens économique et culturel annoncé dans les discours, nous le regrettons et présentons nos excuses au lectorat qui venait nous voir chaque année.

Sablet 2010 016Samedi 16 (16h à 19h) et dimanche 17 juillet (toute la journée) à Sablet

Une marraine de prestige : Memona Hintermann.
Marraine de la "cuvée de la journée du livre de Sablet" : Sylvie REBOUL, auteur d'ouvrages sur le vin et les vignobles
Françoise BOURDON recevra le Prix INTER RHONE

 

Cette grande fête du livre permet de diriger les projecteurs nationaux sur un petit village du Vaucluse, invitant des gens connus, pas tous écrivains reconnus, tels que:
Isabelle Alonso, Sophie Bassignac, Leslie Bedos, Pierre Bonte, Antoine Bueno, Jean-Claude Carrière, Noëlle Chatelet, Malek Chebel, Martine-Alix Coppier, Alice Dona, Michel Drucker, Max Gallo, Franz-Olivier Giesberg, Simonetta Greggio, Philippe Grimbert, Bernard Guetta, Jean-François Kahn, Jean-Paul Kaufmann, Françoise Laborde, Catherine Lara, Alain Mabanckou, Marc Magro, Jean-Claude Meffre, Véronique Moraldi, Chantal Pelletier, Pia Petersen, Daniel Picouly, Xavier Pivano, Thierry Roland, Jean Rouaud, Capucine Ruat, Jacques Salomé, Jean iccardi, Nahal Tajadod, Jean-Michel Thibaux, Tito Topin, Gilles Verlant, Malvin Victor…

 

Sablet 2010 019Heureusement, pour la cinquième année, le Conseil général a invité l'édition vauclusienne - absente de cette longue liste - sur son stand, à côté de l'estrade de France Bleu Vaucluse. Les lecteurs passionnés ne s'y tromperont pas. Comme chaque année, ils viendront fouiner, découvrir les nouvelles plumes, suivre les auteurs soutenus par ces révélateurs de talents qui auront travaillé jusqu'à plus de deux ans pour offrir aux lecteurs des textes aboutis, autant dans le fond que dans la forme. Car les petites maisons, si elles ne profitent pas toujours des spots médiatiques, sont observées à la loupe. Une virgule mal placée, une faute passée à la trappe et c'est l'opprobre!

 

Elan Sud, spécialisée dans le roman, refuse de "faire des coups", même si certains traduisent cela par un manque d'opportunisme ou de sens commercial. Mais l'intemporel est notre ligne d'horizon, notre point de mire pour garder un cap clairement défini. Ce qui nous permet, même si nous n'éditons que six titres par an, de présenter notre catalogue complet sur le stand du salon de Sablet — ou d'ailleurs — car chaque titre ne souffre pas du temps qui passe. Les lecteurs peuvent aussi bien découvrir et apprécier un roman paru il y a cinq ans ou la semaine dernière.

 

Seront présents sur le stand Elan Sud :
Corinne NIEDERHOFFER — éditrice (S & D*) avec toute sa production
Bruno ALBERRO (S & D) auteur de 3 romans dont son dernier "Fragments rouges" - Hors collection
Jean BESSIÈRE (S) auteur de “Cernes pourpres”, lauréat du Prix Première Chance à l'écriture 2011
Fabien HERTIER (D) auteur de  “Le monde après la pluie” - Hors collection
Dominique LIN (S & D) auteur de 3 romans dont son dernier "Renaître de tes cendres" - collection Regards
Esther MELLO (S) auteur de "Le voleur d'enfance" - collection élan d'elles

 

Pour rester dans le thème de la femme, signalons trois ouvrages parus récemment dans la collection élan d'elles** chez Elan Sud:

"Les centiments" et "La parenthèse des anges" (mai 2011) de Mireille ROSSI et "Le voleur d'enfance" (Mai 2011) d'Esther MELLO.

 

En collaboration avec la Conseil Général, vous pourrez gagner des livres des éditeurs de Vaucluse en remplissant un formulaire (5 questions simples) et en le déposant dans l'urne sur le stand du salon. Pour télécharger le questionnaire et connaître les conditions (sans obligation d'achat), cliquez ici.

* (S & D) : samedi et/ou dimanche

** élan d'elles : collection résolument féminine sans être féministe. De nouvelles créations ou des rééditions de textes choisis, intimes, écrits par des femmes, révélant parfois la difficulté d’être Femme, d'ici ou d'ailleurs, dans un monde résolument masculin… Format 12 X 21 cm - Couverture monochrome imprimée sur Rives tradition blanc nacré.

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 07:47

affiche--festival--reduite.jpgMontfroc le 9 et 10 juillet 2011 

  le samedi  9 juillet de 15 h à 20 h

  et  le dimanche  10 juillet de 10 h à 19 h

 Venez découvrir le  catalogue Elan Sud et quelques uns de ses auteurs: Fabien Hertier, Dominique Lin et Mireille Rossi.

Samedi :

- 15 h  ouverture du festival

- rencontres et signatures des auteurs

- atelier de BD pour enfants à partir de 8 ans

- atelier poterie pour enfants avec lecture de contes.

- table ronde ( René Frégni – Marcus Malte)

- lectures d’auteurs

- 18 h concert surprise avec « Le reste du monde »


Dimanche :

- 10 h ouverture du festival

- rencontres et signatures des auteurs

 - atelier art plastique pour enfants

- lectures

- balade littéraire

- 13 h repas

- 15 h récital « au pays du bonheur » de Pierre Méric et sylvie Sidlarewicz

- lectures d’auteurs

- table ronde

- Contes

Pendant les 2 jours expositions de photos- peintures- sculptures.

- 19 h fin du festival.

cliquer sur le lien pour le plan

Partager cet article

Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 17:42

vingt ans librairie 012Dire et redire cent fois que les librairies sont envahies par les offices de l'industrie du livre, que plus de la moitié des titres en stock ont environ un an et que les autres tournent à raison d'une fois par mois, que des centaines de nouveaux titres sont déversés chaque semaine sur le marché sans que les libraires aient le temps d'en prendre connaissance… permet de situer quelque peu l'état du marché du livre, mais de cela, beaucoup d'éditeurs en sont conscients et ne fait pas avancer le débat.
Les diffuseurs, entre l'éditeur et le libraire, ont bien compris l'avantage qu'ils pouvaient en tirer : pousser les éditeurs à sortir de plus en plus de nouveaux titres pour créer l'effet "nouveauté" (qui rime avec éphémérité) et forcer les libraires à tout vendre dans les délais les plus courts car ils paient les livres à 30 ou 60 jours et ne veulent pas payer les retours. Des deux côtés, les diffuseurs gagnent de l'argent et vivent sur la trésorerie des autres. Certains n'hésitent pas à demander plusieurs dizaines de milliers d'euros aux éditeurs s'ils veulent rentrer dans leur catalogue, c'est un comble puisque ce sont eux qui stockent la marchandise et perçoivent les encaissements
Lorsqu'on entend un libraire dire à propos d'un livre : "celui-ci est vieux, il a deux mois…", certains écrivains des siècles passés doivent se retourner dans leur tombe!
On en est là, c'est un fait.

Pippa salonlib1Que peut faire un petit éditeur indépendant au milieu de cela?
Certains ont essayé de se lancer dans la sortie cadencée des titres à raison de deux ou trois par mois : risque très dangereux, car pour être très diffusé, il faut avoir un fort tirage, ce qui coûte très cher.
Passer de 10 titres tirés à 1500 exemplaires à 30 titres tirés à 5 ou 10000 exemplaires, sachant que de 30 à 80% du stock reviendra invendu… Cela implique un budget impression multiplié d'autant, un budget de stockage chez le diffuseur et des frais de transport retour en conséquence (le diffuseur ne paie ni l'aller ni le retour des livres…) Tout ça pour voir une proportion de plus en plus grande de livres envoyés au pilon. Un éditeur qui a passé des mois à travailler avec l'auteur, s'engage sur son nom et sur la qualité de son texte, entretient au quotidien la cohérence de sa ligne éditoriale et fait bien d'autres choses qui l'engagent complètement, ne peut envisager de détruire le moindre exemplaire sorti de ses tripes et de celles de ses auteurs!
Certains éditeurs ont failli y perdre leur entreprise. Malgré la nécessité d'être diffusé, beaucoup d'éditeurs qui ont tenté l'aventure en sont revenus

Tout n'est pas noir
Quelques libraires résistent en perpétuant cette mission de dénicheurs de plumes, mais ce n'est pas simple. Il reste à peine 30% de la place dans les rayons pour 80% des éditeurs. Qui choisir, qui rendre visible?

Aller sur le terrain
La première solution pour les éditeurs et les auteurs est d'aller à la rencontre des lecteurs. Les auteurs anonymes ne se font pas inviter sur les grands salons ou ne servent que de faire valoir aux auteurs connus et assurent assez d'espace entre eux pour que la foule puisse s'agglutiner à demander une dédicace sans même parfois avoir un mot pour le contenu du dernier titre…
Animateurs de télévision, anciens sportifs, artistes reconvertis, hommes politiques, personnalités à la mode… il leur faut au moins trois mètres de séparation, ce qui laisse la place à six ou huit "petits" auteurs que le public ne verra même pas.
Les salons d'éditeurs commencent à fleurir ici et là, mais là encore, c'est la loterie. Si certains drainent un vrai public de lecteurs, d'autres ne sont que des fiascos. Pas de communication, mauvais accueil, pas de public, des frais d'inscription très élevés : puisqu'il y a un besoin, certains le transforment en marché. Les clients de ces organisateurs-là sont les auteurs et les éditeurs, non les lecteurs.

Pippa Affiche Une piste à suivre et à développer
Le sujet est assez vaste pour continuer ainsi bien longtemps, mais l'intérêt de cet article réside dans l'analyse d'une voie qui est en train de naître en France et qui ne peut que se développer : les librairies d'éditeurs
Tous les éditeurs ne peuvent ou ne veulent ouvrir une librairie, tout dépend de la taille des locaux, de leur configuration et de leur emplacement. Il n'est toutefois pas nécessaire d'avoir une vitrine de dix mètres de long dans les rues piétonnes. Il ne s'agit pas d'ouvrir une librairie générale, mais une librairie d'éditeurs indépendants. À travailler 8 heures (et plus) par jour, puisque quelqu'un est sur place, les investissements sont moindres.
C'est en premier lieu le moyen d'offrir une visibilité de son propre catalogue au lectorat proche. Mais le lectorat ne se contente pas d'une seule offre. Qui lira un roman aujourd'hui se régalera d'un carnet de voyage demain et offrira une livre illustré à ses petits enfants… Il est bon de proposer le catalogue de confrères choisis pour des affinités de qualité éditoriale et ou graphique dont il faut bien connaître le contenu pour mieux conseiller.
Il faut améliorer l'offre de découverte, attirer des publics différents lors d'évènements ou le littéraire est accompagné de musique, de peinture, de sculpture ou toute autre discipline. La convivialité, la rencontre, le partage, n'est-ce pas la recherche de beaucoup de gens?
Pourquoi ne pas leur offrir autour d'un livre?

vingt ans librairie 020La culture des réseaux
Il n'est donc pas question d'affronter le marché industriel ou de vouloir le détruire, mais de créer des réseaux de librairies d'éditeurs, une nouvelle voie d'accès au livre, celui qu'on ne voit pas en tête de gondoles, celui dont les médias ne parlent pas, mais qui recèle en son sein toute la magie des mots ou du trait, l'espoir pour le lecteur de faire un voyage immobile et silencieux.
L'expérience a déjà commencé dans plusieurs villes de France. Certains éditeurs se sont rencontrés car, comme par hasard, ils faisaient exactement la même chose, allant jusqu'à organiser un salon de l'édition indépendante… Si les éditeurs n'ont pas tous les mêmes objectifs, ils partagent tous les mêmes besoins.
Même si cela ressemble à l'image de l'éditeur-libraire du XIXe siècle, il n'est pas question d'être passéiste. L'avenir appartient aux réseaux, mais pas seulement aux virtuels. Un clic de souris sur un bouton "ajouter au panier" n'a pas la richesse du conseil du libraire éditeur, du libr'éditeur… qui connaît son fond, partage les mêmes passions que celui qu'il est en train de promouvoir. En édition, on ne peut pas parler de concurrence. Un lecteur est multiple : lecture détente, lecture réflexion, lecture voyage… un éditeur ne peut pas répondre à cette multiplicité.Parmi les premières maisons à avoir ouvert une librairie, Actes Sud fait référence, sauf qu'aujourd'hui, c'est une librairie généraliste. D'autres ont suivi, comme:
affiche JpgPippa, 25, rue du Sommerard - 75005 Paris
la Petite librairie, 4 bis, rue Danton - 29200 Brest
et tout récemment,
Les éditions Elan Sud, 233 rue des Phocéens - 84100 Orange

Il est donc temps d'agir si les éditeurs veulent perdurer. Quel que soit le secteur d'activité, l'industrie a toujours tenté d'écraser ou d'absorber l'artisanat. Mais ce dernier a toujours résisté grâce à des gens un peu fous, peut-être, engagés et passionnés, certainement. 

 

Tisser le réseau

Si vous êtes "libr'éditeur" et que vous souhaitez tisser le réseau sur le territoire national, échanger des informations, aporter des adresses de librairies d'éditeurs… n'hésitez pas à prendre contact avec nous à elansud (at) orange.fr

 

Certaines images sont issues du site "Pippa" tous droits réservés 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 08:14

PICT0007.JPGLes Chiffres clés du secteur du livre, publiés chaque année par l’Observatoire de l’économie du livre du Service du livre et de la lecture de la DGMIC, rassemblent en 4 pages les dernières données statistiques disponibles sur les évolutions récentes du marché du livre en France.

Principales rubriques : nombre de titres parus, nombre de titres disponibles, évolution des ventes selon les différents panels, chiffre d’affaires des éditeurs, nombre d’exemplaires vendus, liste et poids des meilleures ventes, part de marché des différents circuits, exportations, poids des différents secteurs éditoriaux, statistiques de traduction, emploi salarié, droits d’auteur et droit de prêt versés, prix des livres, prêts et achats de livres des bibliothèques, pratiques de lecture.

Sablet 2010 013En voici quelques repères :
LA PRODUCTION de livres en France
en 2009 : 66.595 titres (-4,3%)
en 2010 : 67.278 titres (+1,0%)

LE TIRAGE MOYEN en 2009 : 8147 exemplaires
LE NOMBRE DE TITRES DISPONIBLES 599.450 références

LE NOMBRE D’EXEMPLAIRES VENDUS en 2009
464,5 millions d’exemplaires (-0,8%)
437,8 millions d’exemplaires hors fascicules (+0,5%)

Sablet 2010 027LES VENTES DE LIVRES NUMÉRIQUES DES ÉDITEURS
49,0 M HT € (1,8 % du CA ventes de livres)

LES 10 LIVRES LES PLUS VENDUS
Titre Auteur Editeur * Ex. vendus Date de parution
1 Je ne sais pas maigrir - Pierre Dukan - J’ai lu - 591 500 - mars 2010
2 Indignez-vous ! - Stéphane Hessel - Indigène - 540 200 - oct 2010
3 Les recettes Dukan : mon régime… - Pierre Dukan - J’ai lu - 426 100 - sept 2008
4 La méthode Dukan illustrée - Pierre Dukan - Flammarion - 414 200 - avr 2009
5 Les écureuils de Central Park… Katherine Pancol - Albin Michel - 389 400 - avr 2010
6 Métronome - Lorànt Deutsch - Michel Lafon - 377 800 - sept 2009
7 La consolante - Anna Gavalda - J’ai lu - 371 700 - mai 2010
8 La carte et le territoire - Michel Houellebecq - Flammarion - 360 900 - sept 2010
9 Sans un mot - Harlan Coben - Pocket - 322 900 - mars 2010
10 L’homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle - Pocket - 311 200 - avr 2010

Blot_FeuillesdesVignes20095.jpgLES PRATIQUES D'ACHAT DE LIVRES
en 2009 52,2% des Français ont acheté au moins un livre en 2009
(hors livres scolaires et encyclopédies en fascicules, yc occasion)
25,7% ont acheté de 1 à 4 livres
15,6% ont acheté de 5 à 11 livres
10,9% ont acheté 12 livres et plus


pdf Le rapport complet 2009-2010 à télécharger

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 09:35

coulalettrine

L'année des 20 ans d'Elan Sud commence avec le journal Web "La Lettrine" : un dossier sur la maison d'éditions Elan Sud. Beaucoup d'autres sont en vue

 

Pour lire l'article : suivre les  liens :http://0z.fr/8OrbV

 

ou http://lalettrineculture.sitego.fr/

Partager cet article

Repost0