Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • Elan Sud, maison d'édition en littérature générale
  • : Maison d'édition Elan Sud, littérature générale, à Orange (84). Ses auteurs et leurs romans. Parutions, articles, interviews, commentaires. Actualité des salons du livre, rencontres avec le public. Site d'échange littéraire. Organisation du concours de manuscrits : Prix première chance à l'écriture
  • Contact

Recherche

l'actualité

Agenda des salons, des parutions.
Rencontre avec les auteurs : C'est ici

Bonjour à tous,

J'ai ouvert ce blog pour vous permettre de réagir aux lectures de nos ouvrages. Les auteurs vous répondront avec plaisir en fonction de leur emploi du temps, laissez-leur un commentaire.

Un calendrier pour retrouver les auteurs, un Blog pour prolonger une conversation…

Un Prix Littéraire pour donner "Une Première Chance à l'Écriture" (un contrat d'édition à la clé)
Pour rester informé des dates de Rencontres & Dédicaces, des parutions, des nouveaux articles, inscrivez-vous à la liste de diffusion.
Ce site est à consommer sans modération. A vous de jouer.
Corinne, responsable d'édition
Pensez à vous inscrire à la lettre d'information
 
Salon de l'édition indépendante à Orange (84)
  le site L'Antre des Livres - renseignements : e-l-u@orange.fr
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 16:40

C’est reparti !

Plus d’une trentaine de regards se sont croisés cet après-midi au CDI du lycée de l’Arc sur le premier manuscrit en lice : Le Secret des roses.

La classe de seconde de Véronique Ruiz, professeure de français, avait déjà travaillé sur ce texte en amont. Une partie de sa classe était présente, ainsi que des élèves de première et terminale, des adultes du corps enseignant et des bénévoles de l’association Expressions Littéraires Universelles. Une heure, c’est trop court, il nous a fallu dynamiser les prises de parole, mais, au bout du temps imparti, l’essentiel avait été dit.

Nos correspondants de presse habituels étaient là aussi, l’information paraîtra très bientôt dans les colonnes des journaux.

Le deuxième manuscrit sera étudié début décembre, restez en ligne…

Premier manuscrit en analyse au lycée, regards croisés entre élèves et adultes

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 16:08

Chaque année, depuis neuf ans, nous attendons ce moment avec impatience : retrouver les lycéens pour l’aventure du Prix première chance à l’écriture. Il y a les élèves de Seconde, emmenés par Véronique Ruiz, professeure de français, mais aussi des élèves d’autres classes de Seconde intéressés par le sujet et des élèves de Première et Terminale qui ont déjà participé et souhaitent continuer d’être de la partie.

Côté adultes, du lycée, des professeurs de français, d’histoire, membres du CDI, de la vie scolaire et de l’association Expressions Littéraires Universelles, des bénévoles et grands lecteurs, dont un étudiant qui participe au Prix depuis la Seconde au lycée, un éditeur et un auteur.

D’autres membres du jury adultes participeront aussi au Prix, en local ou à distance, dont Richard Collasse, notre parrain 2016 qui lira les manuscrits, les commentera et participera au vote depuis le Japon.

 

Après avoir exposé le processus du Prix, nous avons donné la parole aux anciens élèves qui, avec leurs mots, ont su toucher les nouveaux venus et, comme le disait une lycéenne aujourd’hui en Terminale : « Quand j’étais en Seconde, je me suis dit bof, des trucs à lire… encore… mais aujourd’hui, je suis toujours là, pour le partage, la compréhension et le débat d’idées. »

 

C’est donc reparti pour une année, avec la distribution du premier manuscrit : Le secret des roses.

 

Rendez-vous pour la discussion autour ce texte le lundi 9 novembre au lycée de l’Arc, suivi de la distribution du deuxième manuscrit en lice…

 


Prix première chance à l'écriture, 9e année... par elansud

 

 


Prix première chance à l'écriture, version mobiles par elansud

Prix première chance à l'écriture, 9e année, présentation aux élèves [vidéo]

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 11:41

Seuls deux manuscrits ont retenu l’attention du jury de sélection pour le Prix première chance à l’écriture 2016.

Académique, pédagogique, littéraire, éditorial et créatif, chaque regard a été pesé, écouté, débattu… Discussions âpres étayées d’arguments sur le style ou sur le fond, hésitations… acceptation : c’est la vie d’un débat riche et constructif. Le choix a été, comme toutes les années, étudié dans le moindre de ses recoins. Nous continuons à préserver l’anonymat des auteurs pour qu’aucune influence ne vienne perturber le travail littéraire. En voici le résultat, présenté par ordre alphabétique des auteurs.

Le secret des roses, de D. S.
Résumé de l’auteur : Paris 1942, au péril de sa vie, Jeanne met tout en œuvre pour sauver un enfant juif de la machinerie nazie.
Paris 2015, Stéphanie vit une histoire d’amour audacieuse. Qui aura le dernier mot, la détermination ou le destin ?

Deux histoires, deux époques que tout sépare ! Et pourtant…

 

Il était temps, de M. S.
Résumé de l’auteur : Une erreur dans la distribution du courrier conduira Madeleine et Pierre à se rencontrer. Entre réalités présentes et souvenirs d’événements ayant marqué le XXe siècle, l’intrigue part du mystère de la disparition du premier amant de Madeleine pour aboutir à la découverte d’un secret de famille qui entraînera une nouvelle vision du passé et de l’avenir.

 

Le parrain de l’année : Richard Collasse

Richard Collasse, écrivain français né en 1953, est Président de l’European Business Council (EBC) et PDG de Chanel K.K au Japon, où il vit depuis quarante ans.

Bibliographie
• 2007 : La Trace, Seuil, (roman).
• 2007 : 午前4時、東京で会いますか?, Poplar, (essai, avec Shan Sa).
• 2009 : Saya, Seuil, (roman).
• 2012 : L’Océan dans la rizière, Seuil, (roman).
• 2015 : Seppuku, Seuil, (roman).

Récompenses
2010 : Lauréat du Prix culture et bibliothèques pour tous pour Saya.

Richard Collasse, depuis le Japon, participera aux délibérations et au vote à distance. Il remettra le Prix au lauréat 2016 à l’Antre des livres le samedi 4 juin 2016.

Prochaine rencontre : présentation du Prix aux nouveaux jurés et remise du premier manuscrit à lire, le jeudi 15 octobre 2015 à 13 h

Richard Collasse, parrain du Prix 2016, reçu à la librairie Elan Sud en juillet 2015
Richard Collasse, parrain du Prix 2016, reçu à la librairie Elan Sud en juillet 2015

Richard Collasse, parrain du Prix 2016, reçu à la librairie Elan Sud en juillet 2015

Partager cet article

Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 10:29

logo Prix1Vous souhaitez tenter votre chance et signer un contrat d'édition chez Élan Sud ?
Participez au Prix première chance à l'écriture.
Conditions à remplir (documents en bas de page) :


• Correspondre à la ligne éditoriale d’Élan Sud => voir sur le site elansud.com

• Ne pas avoir été édité par un éditeur auparavant

• Ne pas avoir auto-édité le texte que vous nous présentez

• Ne pas présenter ce texte à d’autres éditeurs endant la durée du Prix

• Résider dans une des régions proches d’Orange (une a deux rencontres avec les lycéens)

a) Provence-Alpes-Côtes d’Azur
b) Rhône-Alpes
c) Ex Languedoc Roussillon

• C’est un concours de roman et pas de nouvelles.

• Le texte doit :

a) contenir de 180 000 à 250 000 caractères et espaces (voir statistiques dans votre logiciel)
b) être imprimé en recto verso, pages A4 reliées et numérotées, Times corps 12, marge de 3 cm.

• Tout texte manifestement non relu sera refusé

• Tout texte à caractère violent, pornographique ou érotique, incitant à la débauche, tenant des propos sectaires et ségrégationnistes sera refusé.

• Remplir la fiche d’inscription suivante (voir PDF en bas de page)

• Accepter le règlement (voir PDF en bas de page)

• Date de réception finale pour participer au Prix : 31 août 2015.

N’attendez pas cette date si votre roman est prêt.

 

Pour être informé de l'avancement du Prix, inscrivez-vous à la liste de diffusion.

 

Le règlement intégral et le bulletin d’inscription sont à télécharger ici :

pdf.jpg Le règlement

 

pdf.jpg Le bulletin d'inscription

Rencontre de Cédric Totée, lauréat 2015 avec les élèves du lycée de l'Arc en mars 2015, reprise par la presse
Rencontre de Cédric Totée, lauréat 2015 avec les élèves du lycée de l'Arc en mars 2015, reprise par la presse

Rencontre de Cédric Totée, lauréat 2015 avec les élèves du lycée de l'Arc en mars 2015, reprise par la presse

Remise officielle du Prix en présence des élus de la ville, Département et Région, du parrain de l'année (Yves Bichet) du proviseur du lycée de l'Arc et de Corinne Niederhoffer, présidente d'Expression Littéraires Universelles et éditrice (Elan Sud). Lecture d'un extrait du roman devant le public. Dédicace du roman pour les lecteurs, article de presse
Remise officielle du Prix en présence des élus de la ville, Département et Région, du parrain de l'année (Yves Bichet) du proviseur du lycée de l'Arc et de Corinne Niederhoffer, présidente d'Expression Littéraires Universelles et éditrice (Elan Sud). Lecture d'un extrait du roman devant le public. Dédicace du roman pour les lecteurs, article de presse
Remise officielle du Prix en présence des élus de la ville, Département et Région, du parrain de l'année (Yves Bichet) du proviseur du lycée de l'Arc et de Corinne Niederhoffer, présidente d'Expression Littéraires Universelles et éditrice (Elan Sud). Lecture d'un extrait du roman devant le public. Dédicace du roman pour les lecteurs, article de presse

Remise officielle du Prix en présence des élus de la ville, Département et Région, du parrain de l'année (Yves Bichet) du proviseur du lycée de l'Arc et de Corinne Niederhoffer, présidente d'Expression Littéraires Universelles et éditrice (Elan Sud). Lecture d'un extrait du roman devant le public. Dédicace du roman pour les lecteurs, article de presse

La promotion n'attend pas

La promotion n'attend pas

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:40

Prix20150128 035C’était aujourd’hui, mercredi 28 janvier 2015, qu’avait lieu la rencontre tant attendue avec le lauréat du Prix première chance à l’écriture au lycée de l’Arc à Orange.

C’est toujours un moment fort pour les membres du jury, lycéens et adultes, de découvrir quel visage, quelle personnalité et quelle vision de l’écriture se cachent derrière le manuscrit qui a remporté ce Prix.

 

Cédric Totée (en photo à gauche), la trentaine fraîchement entamée, natif de Normandie et installé dans le Sud depuis plus de dix ans, est spécialiste en résonance magnétique, et travaille dans le milieu de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur.

Passionné de voyages depuis toujours, il a visité le continent américain du nord au sud à plusieurs reprises et a vécu un peu plus d’un an aux États-Unis. Adepte d’humour noir et de second degré (voire plus…) il aime écrire et raconter des histoires qui lui ressemble… ou pas.

 

Prix20150128 034

 

Deux heures d’échanges, de questions, de remarques sur le manuscrit, autant à propos de la forme que du fond, et, en face des réponses simples, directes, teintées d’humour comme en est coloré son roman : Soupe de concombres et petites contrariétés.

Deux heures pendant lesquelles les lycéens se sont tous exprimés, chacun à sa façon, donnant leur vision de la lecture, leur version de l’histoire…

L’auteur a ensuite rejoint la maison d’édition Élan Sud pour commencer à travailler sur son texte, comprendre ses points forts et ses faiblesses… Reste à se remettre au travail.

 

Rendez-vous avec le public le 6 juin 2015, pour la remise de son roman — s’il est terminé — pendant le festival de l’édition indépendante L’Antre des livres, espace Daudet à Orange, en présence du parrain Yves Bichet.

 

Prix20150128 038

 

Merci à la presse pour sa présence et le suivi de cette action d'Expressions Littéraires Universelles

 

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 19:35

Dernière rencontre d'analyse et d'échanges autour des trois manuscrits en lice pour le Prix 2015.

Nous avons rappelé les points forts et les points faibles des trois textes. Chaque manuscrit a trouvé un défendeur pour exprimer pourquoi il devait être élu.

Deux heures de partage et de bonne humeur entre adultes et lycéens…

Plutôt que de longs discours, cette vidéo vous dira tout, de l'ambiance au nom du lauréat !

 

Version grand format


Prix première chance à l'écriture 2015... par elansud

 

 

Version téléphone mobile


Prix première chance à l'écriture 2015... par elansud

 

Prochaine date à retenir : le mercredi 28 janvier de 10 h à 12 h, Cédric Totée, le lauréat 2015, viendra rencontrer les lycéens.

Encore un grand merci au journal La Provence d'avoir suivi cette rencontre et de l'avoir retranscrite dans ses colonnes.

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 16:02

Troisième et dernière rencontre de travail des manuscrits ce vendredi 19 décembre au lycée de l’Arc avec le jury adulte et les lycéens.

Prix_20141219_1.jpg

Le choix des lecteurs s’affirme, les remarques, l’analyse, les pistes que l’auteur aurait pu prendre, les incohérences, les longueurs. À travers les commentaires, les prises de position, les choix de lecture, les attentes de chacun se révèlent. Autant de lecteurs que de participants.

L’intérêt de ces rencontres, c’est de faire ressortir, malgré les divergences de points de vue ou les façons de s’exprimer, les points forts et les faiblesses du manuscrit. Chacun, depuis son prisme de lecteur, apporte un éclairage différent sur le texte, permettant à chacun d’élargir sa lecture, d’agrandir son appréhension, son approche du roman et ce qu’il peut en tirer. C’est l’intérêt d’une rencontre basée sur le partage plutôt que le rapport d’ego…

Aujourd’hui, nous avons eu pour témoin une professeure espagnole qui enseigne le français à Barcelone. Ce fut l’occasion de lui demander la place de la littérature dans l’enseignement du français et de l’espagnol à l’école ainsi que celle de la littérature française en Espagne. Il semblerait que les cours sont d’abord basés sur l’enseignement de la langue où la littérature a peu de place. Si des auteurs français ou étrangers sont abordés, c’est plus sous la forme d’extraits que dans la totalité des œuvres.

Si les auteurs français ne sont pas très en vue en Espagne, la mondialisation est aussi présente, les tendances sont les mêmes que chez nous, la vague japonaise, de l’Europe du Nord, américaine… ont frappé les plages du goût de lecture de nos voisins ibériques. Chacun a pu profiter de ce témoignage, apportant une nouvelle dimension à cette session.

Yves Bichet nous a fait le plaisir d’être présent. Sa vision éclairée d’auteur a, elle aussi, enrichi ce moment.

 

Prix_20141219_montage.jpg

Prochain rendez-vous en janvier pour le moment crucial : le rappel des trois rencontres, un dernier avis pour ou contre, qui veut défendre qui et pourquoi ? Puis… le vote !

Merci à la presse d'avoir envoyé ses correspondants pour témoigner de notre travail.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 16:14

Prix 20141124

Deuxième manuscrit analysé avec les lycéens dans le cadre du Prix première chance à l’écriture, deuxième expérience de travail, plus approfondie… les lycéens se lâchent.

Le rythme est pris, les participants dépassent les premières impressions pour aller plus loin dans leur regard sur le texte, sur l’écriture.

Le choix du narrateur a été largement évoqué. Je, il… un vrai choix, des conséquences importantes. Le « je », non nommé, identifie le lecteur, le colle à l’action. Est-ce la meilleure solution lorsqu’on aborde un sujet délicat comme la mort, la déchéance ? Plus fort, certes, mais peut-être trop fort ?

Traiter un sujet important dans un roman demande aussi de prendre du recul, de confronter le regard du lecteur en diversifiant les situations, en élargissant le cadre de réflexion. Cela demande surtout à l’auteur de se distancier du sujet pour l’aborder dans sa globalité. Sinon, on tombe dans le récit personnel.

Transporter le lecteur dans un pays étranger demande à l’auteur de s’y être plongé autrement que par une lecture superficielle.
Faire passer une idée forte doit-elle passer par tous les petits détails ou ne peut-on l’évoquer pour que le lecteur construise sa propre impression ?

 

La différence entre l’écrit professionnel et fictif se situe là. Devoir de vérité dans le rapport, devoir de suggestion dans la fiction…

Deux heures pendant lesquelles les lycéens et les adultes ont échangé, agrandi leur regard sur le texte proposé… un vrai travail de comité de lecture.

Rendez-vous le 19 décembre pour le troisième manuscrit en lice : Soupe de concombres et petites contrariétés

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 18:04

Première analyse de manuscrit ce mardi 4 novembre au lycée de l’Arc en présence des lycéens engagés dans le Prix, de Véronique Ruiz, professeur de lettres, de Sophie, CPE, pour partie de M. Pernet, proviseur, de membres du comité adulte, de Yves Bichet, parrain du Prix 2015 qui rentrait de Paris le jour même, car il faisait partie des 5 nominés au Prix Femina (qu’il a raté de peu) et des représentants de La Provence et de Vaucluse Matin.
Corinne Niederhoffer, présidente de l’association Expressions Littéraires Universelles, en a profité pour le présenter aux lycéens et lui demander de parler de son parcours, de ses inspirations.

Prix20141104_9680.jpg

« Ouvrier agricole dans la Drôme, à cultiver la lavande, je passais du temps devant de très beaux paysages, du côté de Grignan. Ce vis-à-vis avec la beauté et la dureté de la nature, un côté archaïque, m’a donné envie d’écrire. J’ai commencé par quelques poèmes et j’ai eu la chance, pour démarrer, de voir mes poèmes publiés dans la revue prestigieuse de la NRF, chez Gallimard ; cela m’a donné confiance et envie de continuer à écrire.
J’ai publié encore un peu de poésie, puis, après avoir quitté l’agriculture, j’ai écrit mon premier roman, La part animale (chez Gallimard), qui a été adapté au cinéma. Ça m’a lancé parce qu’à l’époque, on a beaucoup parlé de ce roman. »

Corinne a convié les lycéens à venir assister à la rencontre avec Yves Bichet qui aura lieu le 22 novembre à la librairie Elan Sud pour prolonger cette découverte de l’auteur, mais aussi scénariste.
Elle a souligné que c’était un encouragement pour ceux qui veulent écrire et qui commencent par la poésie tout en invitant les auteurs à glisser de la prose poétique dans leurs romans.

Prix20141104_9678.jpgUne partie des lycéens présents

 

S’en est suivie la prise de parole de chaque lycéen présent puis des adultes à propos du manuscrit Morelan. Croisement des impressions, bonnes ou mauvaises, sur le fond et la forme, ce qu’il faudrait pour le parfaire. Deux heures d’échanges pendant lesquels Yves Bichet et Dominique Lin ont défendu leur point de vue d’auteur, leur intention, leur regard sur l’écriture, la mise en danger de l’écrivain… Corinne Niederhoffer a proposé son regard d’éditeur, tout en rappelant que le texte analysé était un texte brut et qu’il fallait se projeter dans une version aboutie pour déceler le potentiel du roman.


Prochain rendez-vous le lundi 24 novembre pour le deuxième manuscrit : Un crabe dans le bocal

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 15:25

elevesChaque rencontre avec les lycéens est un plaisir, une découverte, et cette fois-ci encore, la magie a opéré.
C’était la première, celle de la présentation du Prix aux nouveaux jurés, ceux de la classe de Seconde de Véronique Ruiz et les élèves volontaires d’autres classes du lycée de l’Arc à Orange, Seconde, Première et Terminale, dont certains élèves sont présents depuis trois ans.
Madame Ruiz a commencé en présentant l’historique du Prix, depuis 2007, sept années de travail, de rencontres, de partage, d’analyse des forces et des faiblesses des textes avec les jurés lycéens et adultes. Chaque année, un choix difficile ou évident selon les crus, un lauréat. Six romans édités sauf il y a trois ans quand tout le monde s’est accordé à dire qu’aucun des manuscrits ne valait la peine d’être édité.
Elle a rappelé que c’était un engagement de chacun à participer à chaque étape du Prix, depuis la lecture, l’analyse et enfin le vote.
La classe de seconde travaillera en groupe chaque manuscrit et quatre ou cinq représentants volontaires assisteront aux rencontres pour exposer les impressions de la classe aux autres membres du jury.
Corinne Niederhoffer a rappelé l’importance de percevoir le potentiel, repérer les points faibles, mais aussi les points forts. Elle apportera son regard d’éditeur pendant les échanges, ce qu’elle attend d’un bon roman… Elle a surtout insisté sur le fait que nous avions confiance en leur jugement et qu’eux-mêmes devaient être à l’écoute de leurs impressions de lecture.
Dominique Lin défendra le point de vue de l’auteur, ses intentions, son univers, son approche de l’écriture.
Yves Bichet, le parrain 2015, lira et commentera lui aussi chaque manuscrit et sera présent aux rencontres dans la mesure de ses disponibilités.
Le processus complet a été rappelé, mais nous vous laissons le découvrir au fil de ces articles à propos du Prix.
Est venu le moment des échanges avec les lycéens, à commencer par ceux des années passées. Ils ont exprimé leurs impressions et les bienfaits de participer au Prix. La vidéo d’extraits en dit plus long que tout discours… à vous de les écouter.

 

 

La rencontre s’est terminée par quelques questions d’élèves et d’un représentant de parent d’élèves qui a demandé s’ils pouvaient participer. Personne n’y avait pensé avant… preuve qu’à plusieurs, on réfléchit plus largement !
Le premier manuscrit a été distribué.
Le 4 novembre, de 13 h à 15 h, nous analyserons Morelan et distribuerons Un crabe dans le bocal.
Merci aux représentants de la presse de suivre le Prix. Nous attendons vos articles…

Partager cet article

Repost0